Direct Soir n°98 29 jan 2007
Direct Soir n°98 29 jan 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°98 de 29 jan 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Coup de chaleur sur la planète

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Directsoir t Lundi 29 janvier 2007 20 ACTU T.V. SOIRÉE SPÉCIALE FRANCE 3/20H55 LA PAROLE AUX CITOYENS A trois mois de l’élection présidentielle, les rédactions de France 3 se mobilisent pour donner la parole aux citoyens. L’heure est au débat. C POSEZ VOS QUESTIONS À MONSIEUR EDDY En savoir plus sur les artistes de la scène française, c’est possible ! Il suffit de regarder In live with sur Europe 2 TV, présenté par Kash. Cette émission propose à des jeunes de rencontrer un artiste, de lui poser des questions, de proposer une interprétation, un arrangement musical. Ce soir, c’est Eddy Mitchell qui se prête au jeu en donnant de précieux conseils. DONNEZ VOTRE AVIS lejournal@directsoir.net sion : famille, éducation, égalité des chances, justice, place des religions. Comment être Français en 2007 ? La dynamique du débat s’efforcera de partir du cœur des préoccupations des citoyens pour aller chercher ensuite des réponses auprès des politiques. Les thèmes seront introduits par un reportage dont « le héros » est l’un des Français présents sur le plateau. Ce soir, parmi les invités, on comptera notamment le proviseur d’un collège de Montpellier et une magistrate auprès des mineurs qui a créé une association d’aide aux enfants en difficulté. Forts de leurs expertises, ils questionneront les candidats sur les problèmes auxquels ils sont confrontés quotidiennement. MUSIQUE EUROPE2TV FRANÇOIS BARRÉ,JEAN-HERVÉ MOYSAN,SANDRINE ARCIZET,FRANÇOIS DENAT,BENJAMIN LE GRALL Audrey Pulvar et Jean-Michel Blier. Vous avez regardé une émission, un film, vous avez des questions, des remarques, écrivez-nous ! Nous publierons vos messages toutes les semaines. Pour nous écrire : Directsoir, 31, quai de Dion-Bouton, 92811 Puteaux Cedex. C. SCHOUSBOE/FRANCE3 DR ACTUAL PROD Les brèves de Directsoir Sylvain Augier écolo Après La terre vue du ciel, proposée par YannArthus- Bertrand sur France 2, Sylvain Augier pourrait présenter et produire sur France 5 une émission sur le thème de l’environnement. Gilardi donne de la voix Thierry Gilardi, l’animateur de Téléfoot sur TF1, veut faire de la radio. Il a expliqué au journal Le Parisien qu’il souhaitait animer une émission en radio sur la politique ou les médias. Un nouveau bouquet de chaînes ? Selon Télé Satellite, AB Groupe préparerait le lancement de cinq nouvelles déclinaisons de la chaîne RTL9 pour alimenter le futur bouquet gratuit prévu par TF1 aux côtés des chaînes gratuites de la TNT. Saint-Valentin sur France 2 Le mercredi 14 février, à partir de 20h50, Olivier Minne et Virginie Guilhaume seront aux commandes d’un divertissement à l’occasion de la Saint-Valentin, sur France 2. Cette émission serait intitulée La Saint-Valentin en chansons. MAGAZINE CANAL+/Abus de faiblesse’est autour de trois rendez-vous spéciaux, en première partie de soirée et en direct, que France 3 a décidé de proposer un débat entre les citoyens et les candidats à l’élection présidentielle. Français : votez pour moi commence dès ce soir à 20h55 autour du thème « Quelles valeurs pour la France ? ».Audrey Pulvar et Jean-Michel Blier accueillent cinq candidats sur le plateau. Ils feront face aux questions de seize Français. Quatre d’entre eux seront présents à leurs côtés, les autres seront en duplex grâce au réseau des rédactions de France 3 Régions. L’objectif est de confronter le discours des candidats à la réalité du terrain. Plusieurs sujets sont au sommaire de cette première émish Alors que le projet de loi sur la « réforme de la protection juridique des majeurs » occupe une place centrale dans les débats parlementaires, Canal+ diffuse à 23h40 Lundi investigation présenté par Emilie Raffoul et Stéphane Haumant. Consacrée aux 800 000 personnes sous tutelle ou curatelle en France, l’enquête d’Alexandra Riguet s’intéresse à ces personnes inaptes à gérer leurs affaires, qui ont été victimes de proches peu scrupuleux. Handicapés mentaux volés, personnes âgées ou héritiers croulant sous des dettes jamais contractées, le documentaire de ce soir se place du côté des victimes et tente de mettre en perspective les dérives d’un système qui ne protège pas efficacement les plus vulnérables. G. BEDEAU/TF1
LA SOCIÉTÉ DÉCRYPTÉE ARTE www.directsoir.net MAGAZINE FRANCE 2/23H05 « Complément d’enquête » a rendez-vous ce soir avec les classes moyennes. Grâce à des éclairages différents, selon la méthode de Benoît Duquesne. Quelles sont les particularités de ce magazine ? Nous traitons des thèmes de société sous quatre angles différents, notre originalité est de rencontrer des spécialistes ou des hommes politiques sur le terrain, dans des lieux significatifs. Complément d’enquête est consacré ce soir aux classes moyennes. Comment les définir ? Nous sommes allés au-devant de cette majorité silencieuse et insaisissable. 75% des Français se reconnaissent dans la classe moyenne. Les dirigeants politiques l’ont bien compris et orientent leurs discours sur les intérêts de cette classe : les impôts, les emprunts, la valeur du travail… Comment allez-vous aborder le sujet ? Nous sommes retournés voir les ouvriers de l’usine de Bogny-sur-Meuse où Nicolas Sarkozy avait fait son discours sur le travail. Nous avons également enquêté sur le surendettement des Français parfois obligés d’emprunter pour manger. Le magazine s’intéressera aussi à ces étudiants qui, ne bénéficiant pas de bourse, éprouvent de grandes difficultés. L’équipe s’est enfin rendue à Bussy-Saint-Georges en banlieue parisienne, nouveau paradis des maisons individuelles tant aimées de nos concitoyens. Qu’est-ce que les classes moyennes attendent des élections ? Leurs attentes sont très fortes. Les Français veulent des élections avec du choix car ils sont conscients des enjeux qu’elles représentent pour l’avenir de leur pays. Avec Complément d’enquête, nous essayons de décrypter cette France-là. SCIENCES ARTE/22H15 « Les jumeaux, une chance pour la recherche » AU CŒUR DE LA GÉNÉTIQUE Benoît Duquesne. h Depuis le décryptage du génome humain, les études sur la gémellité se multiplient avec la création de 40 banques de données spécifiques dans le monde. En Europe, plusieurs pays sont réunis dans le cadre du projet GenomEUtwin, sous la direction de la généticienne finlandaise Leena Peltonen. Il s’agit d’examiner et de comparer les données relatives à plus de 600 000 jumeaux. Le premier objectif est de repérer les causes de nombreux maux du monde moderne : migraine, AVC, infarctus. Le documentaire de Martin Ehrmanndévoile les perspectives nouvelles sur la gémellité. FRANCE 2 C. LARTIGE/TF1 F. PAGES/TF1 Affaire Ranucci LE COMBAT D’UNE MÈRE TELEFILM TF1/20H50 Catherine Frot dans le rôle de la mère de Christian Ranucci. h « Lorsque la vie de son fils a basculé, Héloïse n’a plus jamais trouvé le repos. Elle est déterminée, et rien ne peut la stopper dès lors que Christian est arrêté. » Ces propos de la comédienne Catherine Frot illustrent le combat d’une vie : celui d’Héloïse Ranucci, mère de Christian Ranucci condamné à mort et guillotiné pour le meurtre d’une fillette, Marie-Dolorès Rambla. Le téléfilm L’affaire Ranucci, le combat d’une mère diffusé ce soir sur TF1 revient sur le destin de cette mère qui fera tout pour sauver son fils de la peine capitale. Au milieu des années 70, les Français sont bouleversés par plusieurs meurtres d’enfants. La colère de la foule s’amplifie avec l’arrestation de Patrick Henry EN DIRECT DE TF1 qui avoue quelques jours avant le procès de Christian Ranucci l’assassinat du petit Philippe Bertrand. Ranucci n’obtiendra pas la grâce du président Valéry Giscard d’Estaing et sera exécuté le 28 juillet 1976 malgré les incohérences de l’enquête. Trente ans plus tard, l’affaire Ranucci fait toujours polémique. La famille de la victime a déposé un référé devant la justice pour s’opposer au tournage de la fiction avant d’être débouté au nom de la liberté de création. La production du téléfilm a d’ailleurs précisé que cette fiction était surtout un réquisitoire contre la peine de mort. En mai 2006, le magazine Faites entrer l’accusé avait déjà soulevé les zones d’ombre de l’affaire. Le dossier Ranucci n’est pas prêt de se refermer. Flavie fait de la pub Grande première sur TF1 : demain soir, juste avant Les experts : Manhattan, à 20h50, un écran de pub sera « animé ». Il sera présenté par Flavie Flament qui naviguera au milieu des spots, les visionnera et lancera les publicités. Directsoir t Lundi 29 janvier 2007 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :