Direct Soir n°96 25 jan 2007
Direct Soir n°96 25 jan 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°96 de 25 jan 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Ségolène Royal tournée aux Antilles

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Directsoir t Jeudi 25 janvier 2007 12 SPORTS I. FASSBENDER/REUTERS C. SOKOLOWSKI Première défaite à domicile de la saison pour l’Olympique Lyonnais. Football/Lyon battu, Paris à la dérive h L’Olympique de Marseille est le grand bénéficiaire de la dernière journée de championnat après sa victoire 3 à 0 contre Auxerre. L’OM revient à quatorze points du leader Lyon, et s’empare de la seconde place. L’Olympique Lyonnais n’a pas su se sortir du piège bordelais et s’incline logiquement sur sa pelouse de Gerland (1-2). Enfin, pour le PSG, malgré le retour de l’entraîneur « prodige » au bercail, les problèmes n’évoluent pas puisque le club de la capitale s’est une nouvelle fois incliné (1-0) contre une équipe lilloise qui n’a jamais été réellement inquiétée. Paul Le Guen devra vite trouver la solution s’il veut éviter la relégation en L2. Handball/Les Bleus de nouveau dans la course Jérôme Fernandez. h L’équipe de France de handball, après s’être lourdement inclinée contre l’Islande, s’est parfaitement rachetée en battant hier en début de soirée l’équipe de Pologne 32 à 21. Après cette belle victoire, les hommes de Claude Onesta se relancent dans la course pour les quarts de finale du championnat du monde en Allemagne : à suivre, France-Slovénie, groupe 1, jeudi 25 janvier à 20h30. EN DIRECTr D’EUROSPORT Championnat d’Europe de patinage artistique à partir de 18h30. Programme libre hommes, en direct de Varsovie. NBA/PHOENIX, UN RECORD Un mois seulement après avoir établi le record de la saison avec 15 victoires d’affilée, les Phoenix Suns de Boris Diaw réitèrent la performance grâce à leur victoire cette nuit sur le parquet des New York Knicks (112-107). Ils deviennent la 5e équipe de l’histoire en NBA à réaliser un tel exploit. « Je pense qu’il y a beaucoup de talent dans cette équipe (…). Même en difficulté, on arrive à trouver les ressources pour revenir », commentait SteveNash après la rencontre. PATINAGE/JOUBERT EN DANGER MIKIS CERIEIX,JEAN-HERVÉ MOYSAN,AUDE COURTIN Le Français Brian Joubert, grand favori des championnats d’Europe de patinage artistique, n’a pas brillé hier sur la glace de Varsovie, ne finissant qu’à la deuxième du programme cours. C’est le Tchèque Verner qui l’a emporté, dominant ses adversaires lors d’une prestation parfaite. Joubert devra sortir un programme libre proche de la perfection aujourd’hui s’il veut conserver une chance de devenir champion d’Europe. P.MERLE/AFP Tennis/Open d’Australie Le retour gagnant de Serena Williams Elle n’était pas tête de série au début de la compétition et ne pointait qu’à la 81 e place au classement WTA. Aujourd’hui,Serena Williams s’apprête à disputer une finale d’un tournoi du Grand Chelem après s’être magnifiquement imposée face à la Tchèque Nicole Vaidisova en deux sets (7/6 (5),6/4).Elle affrontera la Russe,tête de série n°1, Maria Sharapova, qui s’est imposée en demi-finale face à la Belge Kim Clijters en deux sets (6/4 ; 6/2).A 19 ans, elle est assurée de finir le tournoi auréolée de la couronne de n°1 mondiale. Historiquement, Serena Williams et Maria Sharapova sont à égalité, deux victoires partout. C’est l’Américaine qui a remporté leur dernier duel il y a deux ans en demi-finale de l’Open d’Australie. Williams avait sauvé plusieurs balles de match pour finalement s’imposer face à la Russe et remporter le tournoi.Serena Williams est de retour en finale d’un Grand Chelem,où elle s’est imposée à sept reprises dans le passé. La jeune Tchèque Nicole Vaidisova (17 ans),n’a pas démérité pendant S. HOLLAND/AP la demi-finale. Alors qu’elle était menée cinq jeux à un dans le deuxième set, elle va sauver cinq balles de matchs pour finalement céder sur la sixième et s’incliner 6 à 4. « Elle a réussi des choses incroyables sur les balles de match. Elle a réussi à garder son calme et sa concentration. Cela me rappelle un peu moi il y a quelques années », soulignait Serena Williams après sa victoire. Maria Sharapova, de son côté, a eu beaucoup moins de mal à faire la différence face à Kim Clijters qui n’a jamais su profiter des opportunités qui s’offraient à elle (seulement deux balles de break converties sur douze). La Russe est impatiente de retrouver Serena Williams sur son chemin. « Je suis très excitée. Elle est arrivée dans le tournoi sans prétentions mais elle a réussi à jouer un très bon tennis. » Serena Williams est assurée de remonter dans le top 20 au classement WTA à l’issue du tournoi. Si elle s’impose en finale, elle deviendra la deuxième joueuse non classée de l’histoire à gagner l’Open d’Australie. Après sa victoire hier contre Nicole Vaidisova, Serena Williams accède en finale. Résultats Football, Ligue 1, 21 e journée : Monaco-Rennes 0-2, Valenciennes-Le Mans 1-1, Sochaux-Sedan 1-1, Troyes-Nantes 1-0, Nice-Toulouse 0-1 Championnat d’Europe de patinage finale couples : 1 er Savchenko-Szolkowy (All), 2 e Petrova-Tikhonov (Rus), 3 e Siudek-Siudek (Pol) Basket, Euroligue hommes : Groupe C : Trévise-Pau-Orthez 87-66 Groupe A : Bologne-Istanbul 74-76, Victoria-Sopot 76-64
www.directsoir.net Du sifflet à la vidéo Elle fait toujours débat. Pourtant, la vidéo est véritablement au service de l’arbitrage dans de nombreuses disciplines. T ant décrié, le recours aux images vidéo dans la prise de décisions est devenu incontournable pour les arbitres, qui, dans leur majorité, ne se sentent pas désavoués alors que la moitié de leurs décisions sont remises en cause par cet outil technologique. Bien au contraire, les hommes en noir se sentent confortés par une nouvelle transparence qui s’établit entre l’arbitre et les joueurs. L’exemple le plus probant est celui de l’escrime, qui a instauré définitivement l’arbitrage assisté de la vidéo lors des Mondiaux 2006, en octobre dernier à Turin (Italie). Mis en place sous le feu des critiques, le système a finalement remporté l’adhésion de tous. Selon la Fédération internationale d’escrime (FIE), En bref LE MANS DÉFIE COLOGNE E. BRETAGNON/DPPI Les hommes de Vincent Collet reçoivent ce soir dans leur salle d’Antarés le Rhein-Energie Köln, pour la 13e journée d’Euroligue. Les champions de France auront fort à faire face aux deux joueurs américains Devin Green (ex-Los Angeles Lakers) et Demond Mallet (ex-McNeese championnat universitaire). L2 : RETOUR AU CHAMPIONNAT JC VERHAEGEN/AFP Une semaine aprés les seizièmes de finale de la Coupe de France, le championnat de ligue 2 reprend ses droits avec sa 22 e journée. Strasbourg reçoit Niort, Metz se déplace à Libourne, alors que Caen recevra Amiens. Le sprint final concernant l’accession en Ligue 1 est lancé, et la guerre fera rage jusqu’à la dernière journée. TOP 14 : LE CHOC DES STADES La professionnalisation de l’arbitrage est l’un des deux grands chantiers de la Ligue de football professionnel et de son président Frédéric Thiriez. il y avait en moyenne deux demandes par match (sur trois possibles) pour 50% de décisions modifiées, soit « une erreur sur quinze touches ». Satisfaite du procédé, la FIE a cependant réduit le nombre de recours à deux. Mais si le tireur obtient gain de cause, il récupère ce recours, comme au tennis, qui a quant à lui expérimenté un système inspiré du cricket, baptisé Hawk-Eye (œil de faucon), mis en place pour pallier les défaillances de l’œil. D’après l’ATP, 41% des joueurs qui ont fait appel à la vidéo en 2006 ont obtenu gain de cause. C’est cette prise de décision déterminante qui a motivé le basket-ball. Lors de la finale à quatre de l’Euroligue messieurs en avril dernier, les arbitres ont été autorisés à utiliser les images vidéo lors d’éventuels litiges survenus à la toute dernière seconde de chaque quart-temps ou en prolongation. Nul doute que la pression médiatique, suite à des erreurs arbitrales a prévalu dans le choix de certains sports d’instaurer l’arbitrage assisté de la vidéo. Pourtant, le plus médiatisé d’entre eux résiste toujours. Le football dit clairement non et ce, malgré la polémique qui enfle (voir ci-contre). G. JEFFROY/FLASHPRES Priorité Le « classico » du rugby français devrait encore nous réserver un show à l’américaine. Max Guazzini, le président du Stade français a encore vu grand. A juste titre. Une fois de plus, le Stade de France affichera complet avec 80 000 personnes, le show de levée de rideau devrait ravir le public dionysiaque. Installation de vidéo-arbitrage. J.M. HERVIO/FLASHPRESS CLUBS : ENTRÉES EN BOURSE L’union des clubs professionnels se félicite de légalisation de la cotation en bourse des clubs sportifs. Selon l’UCPF, cette loi offre une « nouvelle liberté ». Après les droits télé, la cotation constitue un apport, en terme de compétitivité, par rapport aux autres championnats européens. Cette loi permettra aux clubs de trouver de nouveaux instruments de financement permettant de renforcer la professionnalisation du monde sportif. Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais a déjà annoncé son entrée en bourse avant la fin du premier trimestre 2007. Arbitrage vidéo Le foot fait de la résistance h Si l’arbitrage assisté par vidéo a déjà fait ses preuves dans plusieurs disciplines, le football, se montre toujours réfractaire. Pourtant, en 2006, le débat est passé à un stade supérieur avec l’affaire du coup de tête de Zinedine Zidane sur Materazzi, un acte signalé par le 4 e arbitre. Selon certains, il n’a pu le voir qu’à l’aide de la vidéo, dont l’usage est théoriquement interdit. Pourtant, la Fifa est restée sur ses positions. « Arrêter le match […] je ne pense pas que ce soit la solution idéale », soutient le président SeppBlatter. Une idée que partage Michel Platini, candidat à la présidence de l’UEFA, dont l’élection aura lieu demain à Düsseldorf (Allemagne). Ce dernier a indiqué préférer deux arbitres assistants supplémentaires focalisés sur les 18m, plutôt qu’un recours à la vidéo systématique, qui hacherait le jeu. « Car si on se sert de la vidéo, on va l’utiliser pour tout, jusqu’aux remises en touche. Et à ce rythme-là, dans cinq ans, il n’y aura plus d’arbitres. Restons humains. Le meilleur arbitrage est humain. » Ce qui n’empêche pas le Français d’être favorable à une assistance électronique pour déterminer s’il y a but ou pas. LIGUE 1 : LE SPRINT EN CONTINU Le mois de janvier enchaîne Coupe nationale et championnat. En cette 22 e journée le PSG devra assurer au Parc des Princes devant Sochaux, Lyon aura de nouveau l’occasion de montrer l’étendue de ses qualités contre Nice. Enfin, Le Mans et Lens recevront respectivement Marseille et Saint-Etienne. FRANCOTTE/L’ÉQUIPE B. WEISSBROD/FLASH PRESS Directsoir t Jeudi 25 janvier 2007 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :