Direct Soir n°95 24 jan 2007
Direct Soir n°95 24 jan 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°95 de 24 jan 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Les Enfoirés : les voix du coeur

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Directsoir t Mercredi 24 janvier 2007 10 ACTU MONDE C. DHARAPAK/AP COLOMBIE/Les Farc sans pitié h 2006 restera une année sanglante pour les otages des Forces armées révolutionnaires de Colombie. Gustavo Munoz, président de la fondation Nouvelle espérance, qui regroupe les proches des otages, a dressé hier un sombre bilan : « L’an dernier, les Farc ont tué 45 personnes parce que leurs familles n’ont pu payer la rançon ». Selon lui, les guérilleros réclameraient aux familles des victimes l’équivalent de 9 000 dollars pour restituer le cadavre. La guérilla marxiste détiendrait près de 1 100 personnes, dont Ingrid Betancourt, enlevée le 23 février 2002. Elle ferait partie d’un groupe de 58 otages comprenant des personnalités politiques et militaires, destinées à servir de monnaie d’échange contre les 500 guérilleros détenus par les autorités colombiennes. Le 31 décembre dernier, Fernando Dick Cheney, George W. Bush et Nancy Pelosi. Quarante-cinq otages ont été exécutés par les Forces armées révolutionnaires de Colombie au cours de l’année 2006. XAVIER FORNEROD,MATTIS MEICHLER, AURORE MÉSENGE Araujo, ancien ministre du Développement économique, était parvenu à s’échapper après six ans de captivité. Il avait profité d’une attaque des forces armées colombiennes pour fuir le camp dans lequel il était retenu. Cette évasion avait relancé le débat sur l’opportunité d’une intervention armée, que les proches d’Ingrid Betancourt refusent. Ils le réaffirment dans un document adressé aux candidats à l’élection présidentielle française. Présenté par la famille et un comité de soutien à Ingrid Betancourt, ce texte en sept points propose aux candidats de faire de sa libération « une de leurs priorités » et les incite à « refuser toute opération militaire pour libérer Ingrid Betancourt tant le risque qu’elle soit exécutée par les Farc est grand ». La dernière preuve de vie d’Ingrid Betancourt, une cassette vidéo, remonte à août 2003. ÉTAT DE L’UNION/Bush persévère sur l’Irak George W. Bush a exposé cette nuit ses intentions lors du traditionnel discours annuel sur l’état de l’Union, face à un Congrès à majorité démocrate et hostile à la politique présidentielle en Irak. h Le président américain a dû faire preuve de diplomatie cette nuit pour convaincre un Congrès acquis à la cause des démocrates, et dont certaines figures du parti républicain ont fait volte-face sur le dossier irakien. George W. Bush s’est efforcé de démontrer le bien-fondé d’une augmentation de 21 500 soldats sur le sol irakien. Prédisant un « scénario cauchemardesque » en cas de retrait précipité, il a estimé qu’« une contagion de la violence pourrait déborder du pays et finalement toute la région pourrait être entraînée dans le conflit ». Conscient des réticences démocrates, il a proposé au parti aujourd’hui dominant de se joindre aux républicains dans un « conseil consultatif spécial » afin de « partager des idées » sur la situation et « montrer à nos ennemis que nous sommes unis dans notre volonté de victoire ». Dans leur réponse officielle, les démocrates ont expliqué que « la majorité du pays ne soutient plus la guerre qui est livrée, pas plus que la majorité de nos militaires ». George W. Bush a infléchi ses positions intérieures. Si l’instauration de quotas d’émissions de gaz à effets de serre est écartée, le président américain a fixé l’objectif d’une réduction de 20% de la consommation d’essence d’ici à 2017, et le doublement des réserves stratégiques de pétrole pour 2027. Il a proposé de faciliter fiscalement l’accès à une couverture médicale, dont 40 millions d’Américains sont dépourvus à l’heure actuelle. Une suggestion qui n’a pas convaincu les membres du Congrès. Camion pillé par les Farc, dimanche, à Buenaventura. Fabrice Delloye, ex-mari d’Ingrid Betancourt, sa fille, Mélanie Betancourt, et Marek Halter, hier à Paris. Photos de personnes disparues, à Bogota, le 10 décembre 2006. AFP PHOTO R. DE LA MAUVINIERE/AP PHOTO D. MUNOZ/REUTERS G. MAROUN/REUTERS EN BREF LIBAN/FRAGILE ACCALMIE Hier, des milliers de manifestants sont descendus dans la rue avec la ferme intention de faire chuter le gouvernement pro-occidental de Fouad Siniora. Les affrontements ont fait au moins trois morts et plus de 130 blessés. Le Premier ministre, qui doit assister demain à la conférence sur le Liban à Paris, a dû retarder son départ. Il a toutefois pu s’envoler de Beyrouth et est arrivé à Roissy en fin de matinée, tandis que la situation était plus calme ce matin dans les rues. ISRAËL : LA CLASSE POLITIQUE RÉAGIT Après l’annonce d’inculper le président Moshé Katzav, pour viol et harcèlement sexuel, la classe politique le presse de démissionner. Bien que les fonctions du président soient symboliques en Israël, tous s’accordent pour son départ afin d’éviter d’entacher la crédibilité du gouvernement. La Knesset (parlement) peut limoger le président si 75% des députés votent en ce sens en séance plénière. Moshé Katzav doit annoncer sa décision de se retirer ou non aujourd’hui en fin d’après-midi. ALLEMAGNE : DEUX MORTS DANS LES INTEMPÉRIES Les 5 à 10 cm de neige qui sont tombés depuis hier, associés au verglas, paralysent en partie le pays. Deux personnes ont été tuées dans des accidents routiers. Alors que le trafic était fortement perturbé à l’aéroport de Munich, un millier de passagers ont été bloqués hier soir à l’aéroport de Stuttgart. SOUDAN/UN AVION DÉTOURNÉ Un pirate de l’air qui avait détourné un avion de la compagnie soudanaise Air West ce matin a été arrêté. Il avait forcé le pilote à atterrir sur l’aéroport de N’Djamena, la capitale tchadienne. Avant d’être interpellé, il avait libéré les 95 passagers et les huit membres d’équipage de l’avion. L’homme, qui avait en sa possession une arme de poing et un couteau, n’a pas opposé de résistance aux forces de l’ordre tchadiennes lors de son arrestation. Il aurait affirmé qu’il souhaitait obtenir l’asile politique en Grande-Bretagne, ce que lui aurait garanti, selon lui, l’ambassadeur de France à N’Djamena.
Re,Jolgnallllndlcllp lntemdoMI en d.. nant Pamln oullalnllna Solidaire. pour lutMr.,._nt G4Hill& 1•1n,1u.a. qui fnlppa p.._nnM handliallll'lla danal• PIIJII. Grlce 1. votre pam11. 110USI&ur offl-. = ""'J la r61ducalllon•..J la ranouwllleinent da laur prvlh-...J l•laon IIGOielra el:piDtiMionMIIe..lour &IWie Jour.,IH aidez 1. reprendra le man=ha de leur wla. Par votre eoutlen de.I2Cparmola.voual• IICCOMIIHiln&a durablement van l•autononle et la dlgnll6. Men=lde faire a ga.tal D JE DEVIENS PARRAIN OU MARNE SOUDAIRE. l:fî ; : iii: ; PcJnccorr)our..._.. apàs)cMdes,._.. peikhl88 handlcapéesalln quellesvMintliiOWIIIU debout. v 111,. d•h•t D.I.,... IICPIIl'-ti.-C., J,.":, DJe 11rfte laœvW wll8 trcclu8 d'..rormallon avant de m'erggr. Prenom : D.IICitlllllllllll..,_..._..,... $1lllllll : ClaC CJS7C CJMC Code ! IOIIIII : VIlle : CJ.IIIra...wt :.. c Mlxl8-1111111 : o Je) 1• ce bllllll'lfn à men l'tlll ! Mllllrt AREIWIBlAMI_,..,.".., __.. t4AVBIE IEIIIIELDI --... t U._.., -17, _.,__,. -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :