Direct Soir n°92 19 jan 2007
Direct Soir n°92 19 jan 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°92 de 19 jan 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : François Bayrou, progression dans les sondages

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Vendredi 19 janvier 2007 14 CULTURE E. ROBERT ESPALIEU THÉÂTRE/Un psy nommé Leconte Mélanie Doutey et Jacques Gamblin. Après le succès du film, Patrice Leconte adapte ses « Confidences trop intimes » au Théâtre de l’Atelier. Avec un beau duo d’acteurs. On ne peut se rendre au théâtre de l’Atelier assister à Confidences trop intimes qu’empli d’un sentiment de curiosité. Mélanie Doutey et Jacques Gamblin sauront-ils remplacer Sandrine Bonnaire et Fabrice Luchini ? Le rideau tombé, la réponse est nette : « oui ». Tout commence par un vaudeville moderne. Anna (Mélanie Doutey) se trompe de porte et se retrouve à confier ses déboires sentimentaux à William Faber (Jacques Gamblin). Cet homme qui, croit-elle, exerce le métier de psychologue n’est en fait qu’un simple conseiller fiscal. S’ensuit un Livre/Le « beau monde » vu par Stéphane Bern u Le journaliste et animateur Stéphane Bern nous délivre un portrait grinçant de la société de mondains qu’il fréquente depuis tant d’années. Qui sont-ils ? Comment les aborder ? Comment se pavanent-ils ? Le personnage de Pierre Bonnard, chroniqueur au Journal s’en rend vite compte et nous raconte tout de cet univers de particules et de paillettes. Au final, il n’est pas aussi simple que cela d’intégrer les fêtes people, de dîner avec les figures du Gotha, quand tout sonne faux. Ecrit à la pointe sèche, avec cruauté et un humour constant, l’auteur ne se gêne pas pour dénoncer avec humour ces impostures d’Un si joli monde qui le nourrit. (éd. Flammarion. 344 p., 19 €) TOPDESTOPS SINGLES : vague à larmes Dans le vidéoclip pour Hurt (5) Christina Aguilera verse un torrent de chaudes larmes… A croire que celles-ci n’auront pas laissé les Français indifférents : la belle Américaine à la voix de sirène déboule à la cinquième place du top… 1 2 3 4 5 manque de courage d’un homme ému, face à une femme sensible et un étrange rapport amoureux avec des questions existentielles que se posent les protagonistes. La griffe Leconte est reconnaissable avec le duo Gamblin-Doutey fonctionnant à merveille et troublant de sincérité. Ce duolà possède un charme scénique certain. Avec son ami Jérôme Tonnerre à la réécriture, Patrice Leconte a conçu une nouvelle histoire, encore plus troublante. Mention spéciale à la jeune Mélanie Doutey. Confidences trop intimes. Théâtre de l’Atelier, Paris 18 e, 21h. Tél. : 01 46 06 49 24 FATAL BAZOOKA (=) Fous ta Cagoule/UP MUSIC FAUDEL (=) Mon Pays/MERCURY KAMINI (=) Marly-Gomont/RCA MUSIC GROUP AKON & EMINEM (e) Smack That/BARCLAY CHRISTINA AGUILERA (e) Hurt/RCA MUSIC GROUP LÉGENDE DE CE TOP HEBDO : (e) : nouvelle entrée (=) : position inchangée Source : SNEP/IFOP OLIVIA DE BUHREN,ANNE DENIS,OLIVIA ITHURBIDE,LAURIE CALLIER,EMMANUELLE DE PEYRON,ALEXANDRE CARRÉ,ALLAN VAN DARC DR DR EN DIRECT DE L’ODÉON Un roi Lear surprenant Après avoir remporté un immense succès l’an dernier, le théâtre de l’Odéon a décidé de remettre à l’affiche la mise en scène du Roi Lear par André Engel. Michel Piccoli (photo), dans le rôle titre, signe dans cette pièce de William Shakespeare une interprétation magistrale. Théâtre de l’Odéon - Ateliers Berthier, bd Berthier, Paris 17e. Jusqu’au 24 janvier. Tél. : 01 44 85 40 40. Théâtre Retour en Armélie u Au pays d’Armelle, les bourgeoises hésitent entre partir au ski ou adopter, et ne boivent que du champagne millésimé, pour contenir leur migraine. Les mères de famille modèles cherchent un prénom pour leur enfant « sans sexe fixe » et les stripteaseuses sont assez rustiques ! Après 100 représentations la saison passée, Armelle revient avec son « one-woman show » à l’humour au Mélo d’Amélie, une salle très confidentielle où la jeune femme se produit à quelques pas du public. Un voyage désopilant durant lequel Maeva nous entraîne sans peine dans son royaume loufoque. L’ex-employée un peu cruche de Caméra café incarne à merveille un panel de personnages à l’univers original. Une comédie musicale plus qu’un spectacle, qui confirme une voix singulière en plus d’un talent certain. Le Voyage en Armélie. Au Mélo d’Amélie, 4, rue Marie-Stuart. Paris 2e. Tél. : 01 40 26 11 11 Armelle a fait du chemin depuis Caméra café. M. VANAPPELGHEM/ENGUERAND
www.directsoir.net SORTIR Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLE J. DOMINE/GAMMA MARSEILLE/CITÉ DE CARACTÈRE Nos bons plans pour découvrir la cité phocéenne le temps d’un week-end. « Marseille n’est pas une ville pour touristes. Sa beauté ne se photographie pas, elle se partage. Ici, il faut se passionner. Etre pour, être contre. Etre violemment ». Ces quelques mots de l’écrivain marseillais Jean-Claude Izzo, (Total Kheops), reflètent le caractère, la personnalité, et même la fierté de cette ville et de ses habitants. Marseille, la plus ancienne ville de France. Marseille, source intarissable d’inspiration pour les artistes, notamment pour Cézanne, peintre solitaire, qui ne se lassera pas de peindre les paysages de l’Estaque ou de la montagne Sainte-Victoire, ouvrant ainsi la voie au cubisme. Marseille et ses sublimes calanques, avant-goût de paradis. Marseille et ses spécialités culinaires telle que la bouillabaisse. Marseille et la basilique Notre-Dame de la Garde. Marseille le temps d’un week-end riche en couleur, en goût et en émotion. Embarquement immédiat. OÙ SE RESTAURER ✱ LE BISTROT GAMBAS Une des meilleures adresses de Marseille, tant pour l’accueil chaleureux de l’équipe que pour le décor fait de pierres et de poutres apparentes et les recettes du chef, Jean-Claude Abrial, qui allie tradition et saveur exotique. La spécialité : les gambas décortiquées à l’infusion de feuilles Julie Andrieu est journaliste culinaire, notamment sur Europe 1 le dimanche matin. Elle vient de publier Le B.A.-Ba du chocolat (éd. Marabout). ✜ SON LIEU Chez moi et dans un bistrot où je suis sûre d’être bien reçue, Le Caméléon (6, rue de Chevreuse Paris 6). J’aime son ambiance et sa cuisine sans façon. de citronnelle et de poivre cubèbe d’Indonésie ! Les amateurs de bons vins y trouvent leur compte. En dessert, optez pour un café gourmand ! A partir de 30 €. 29, place aux Huiles Marseille 1 er Tél. : 04 91 33 26 44 ✱ LE PETIT NICE Cet hôtel-restaurant calme et luxueux situé sur les rochers, au pied de la colline de Notre-Dame de la Garde, offre une vue imprenable sur les îles alentours. Gérald Passédat, le chef, conçoit la cuisine comme un art. Il mélange les couleurs, les textures, les aliments. Le résultat de cette passion ? Un vrai chef-d’œuvre visuel et gustatif, beau et original. Eblouissant. Corniche Kennedy Anse de Maldormé Marseille 7 e Tél. : 04 91 59 25 92 OÙ DORMIR ✱ LE RICHELIEU Une situation exceptionnelle, en plein cœur de Marseille, avec une vue sur le Château d’If et la Côte Bleue ; des chambres décorées par des artistes. Le tout à un prix plus que raisonnable (à partir de 60 € la chambre double). 52, corniche J.-F. Kennedy Marseille 7 e Tél. : 04 91 31 01 92 DR Vue du Vieux-Port. Au loin, la basilique Notre-Dame de la Garde, point culminant de la ville. ✱ LE SOFITEL VIEUX-PORT Une atmosphère plus prestigieuse et luxueuse, mais tout aussi surprenante. Une vue merveilleuse sur le Vieux-Port, une piscine, un bar à cocktails et trois restaurants. 36, boulevard Charles Livon, Marseille 7 e Tél. : 04 91 15 59 00 À VISITER ✱ LE FRIOUL La balade en mer pour se rendre sur cet archipel est déjà exquise. L’arrivée est encore plus séduisante : calme, grand air, port, petite crique, temple gréco-romain en ruine. Un vrai retour aux sources. ✱ LE VALLON DES AUFFES Situé en plein cœur de la ville, ce petit port où mouillent des barques colorées a su garder son charme et sa tranquillité. Vous pouvez vous arrêter pour boire un verre dans un des restaurants typiques et chaleureux. ✱ NOTRE-DAME DE LA GARDE Cette grande basilique qui domine Marseille est aussi majestueuse à l’intérieur qu’à l’extérieur. 4, La Canebière Tél. : 04 91 13 89 00 www.marseille-tourisme.com VIES NOCTURNES de Julie Andrieu ✜ SON BAR Au risque de paraître snob, je fréquente surtout les bars d’hôtels. Celui du George V est mon préféré. L’ambiance décadente du bar du Ritz est délicieuse. ✜ SON RESTO J’aime me laisser surprendre par des tables encore inconnues. J’ai une passion pour la cuisine de Yannick Alleno au Meurice, le luxe ironique (dans le traitement du produit) d’Alain Passard, mais j’aime aussi les sushis de chez Isami, les meilleurs de Paris. ✜ SON DVD Being There (Bienvenue Mister chance, 1979) avec Peter Sellers et Shirley MacLaine. C’est ce que l’on a fait de plus brillant et de plus intemporel sur le thème de la crédulité et de la versatilité de la communication. ✜ SON LIVRE L’usage du monde de Nicolas Bouvier. Quand j’ai une furieuse envie de voyage, ça me calme. ✜ SA MUSIQUE Bob Dylan, Dido, Beth Gibbons, Plantlife, Air, Daft Punk et du classique : Bach, Bizet. j’écoute en boucle Les pêcheurs de perle. ✜ SON SITE Les sites immobiliers. Je cherche éternellement une maison à la campagne et je peux passer ainsi des heures à « visiter la France ». ENVOYER VOS BONS PLANS+ à lejournal@directsoir.net ✱ LE PANIER Suivez le tracé rouge au sol et découvrez ce petit quartier typiquement marseillais et ses monuments : la place des Moulins, la Vieille Charité, la place Daviel ou encore l’église Saint-Laurent. LEBON/GAMMA - DR DR Directsoir t Vendredi 19 janvier 2007 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :