Direct Soir n°868 9 déc 2010
Direct Soir n°868 9 déc 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°868 de 9 déc 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 274) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : 113 en force !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
EN COUVERTURE Direct Soir n o 868•Jeudi 9 décembre 2010 4
113 SORT SON 4 e ALBUM LE BON NUMÉRO Après cinq ans de silence, pendant lesquels AP, Mokobé et Rim’K ont avancé sur leurs projets ZIZOU SOUTIENT LE 113 individuels, le 113 revient avec son quatrième album, « Universel ». Au carrefour de leurs influences et de leurs expériences, il se révèle plus éclectique et plus abouti que les précédents. Rencontre avec trois rappeurs hors du commun, qui occupent une place à part dans le rap français. En interview, AP reste muet, Rim’K ne s’exprime que lorsqu’il l’estime nécessaire, Mokobé parle, parle, parle… Mais à chaque fois, c’est au nom du 113. « On ne forme qu’un grand personnage, 113, avec trois personnes à l’intérieur. Comme dans un dessin animé », justifie Mokobé. « Comme dans Dragon Ball Z, il y a une fusion. Après, ça sort et ça donne une grosse énergie », renchérit AP. Une énergie que les trois membres du groupe ont mise dans la conception de leur quatrième album, Universel. Ensemble, plus forts Pendant cinq ans, le 113 était en veille et chaque membre a travaillé à ses projets personnels. Soit Mon Afrique JIVE/EPIC pour Mokobé, Famille nombreuse, deuxième opus solo de Rim’K et Discret, le premier album pour AP. « On était chacun en mission dans notre coin, en gardant toujours cette identité qu’est le 113 », explique Mokobé. Loin de les éloigner et d’affaiblir le groupe, ces escapades en solo le fortifie. « On a expérimenté chacun de notre côté. Cela nous a renforcés et quand on s’est retrouvés en studio, on débordait d’idées. Ça a créé une super ambiance de travail », rapporte Rim’K. « C’est peut-être ça la recette de la longévité, que chacun fasse ses propres expériences », avance Mokobé. Un groupe à part Amis depuis toujours, 113 depuis douze ans, les trois rappeurs ont une TOUT L’UNIVERS DU GROUPE « Notre but, c’est de ne pas ressembler à un disque de rap classique. On aime se distinguer des autres », avoue Mokobé. Objectif atteint pour le 113 avec Universel, sorti lundi dans les bacs. En combinant des paroles inspirées par des thèmes du quotidien et de l’actualité, des musiques de divers genres place à part dans le rap français. Avec le succès de titres comme Les princes de la ville ou Tonton du bled et leur élévation au rang de groupe révélation de l’année aux Victoires de la musique en 2000 (la première attribuée à un groupe de rap), ils ont touché un public bien plus large que n’importe quel autre rappeur. Rim’K n’hésite pas à dire que le 113 est unique. « Personne n’a notre carrière. Même les plus anciens, ils n’ont pas sorti autant de disques, pas fait autant de concerts ou de projets. En guise d’explications, Rim’K avance « le travail, et l’envie d’aller toujours plus loin ». Une envie qui les a emmenés sur scène dans des grands stades africains « où personne n’est jamais allé avant », et jusqu’en Suède. musicaux et des collaborations insolites, le 113 signe un album plus mature que les précédents. Les amateurs de rap seront séduits par Une prise, Aïe, aïe, aïe ou Demain, j’arrête. Les autres apprécieront la voix d’Amel Bent sur On pense à vous, le son raï de Dubaï en duo avec DR Cheb Bilal ou ne pourront s’empêcher d’esquisser quelques pas de danse sur We Be Hot. A voir : le clip dans lequel le groupe n’apparaît pas, mais qui met en scène des seniors qui sortent de leur léthargie pour se mettre à danser quand la chanson commence. Universel, 113, Jive/Epic. RAP Si vous avez vu sur Internet une vidéo dans laquelle Zinédine Zidane « souhaite bonne chance » au 113 pour leur nouvel album, sachez que ce n’est pas un fake. Une connaissance commune a demandé à l’ancien champion du monde s’il acceptait de soutenir le groupe. Pour son ami Rim’K, il a enregistré ce court message : « Le 113, 6 décembre, je suis avec toi. » Le 113 en est très fier. « Connaissant la rareté des paroles et des images de Zizou, c’est exceptionnel et c’est un honneur. Personne n’a fait ça avant nous. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :