Direct Soir n°867 8 déc 2010
Direct Soir n°867 8 déc 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°867 de 8 déc 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (225 x 295) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : Cinéma : l'atout Tautou

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
D. KOSKAS/PATHÉ EN COUVERTURE Direct Soir n o 867•Mercredi 8 décembre 2010 6
Audrey Tautou est de celles qui font de la rareté une force. Avec elle, pas question d’overdose, mais plutôt de retrouvailles régulières avec le public. A l’affiche de De vrais mensonges, nouvelle comédie de Pierre Salvadori, la jeune femme, classée au palmarès des acteurs français les mieux payés, revient sur ce film et ses projets. Esthétique et comédie Onze ans après Vénus Beauté (Institut), long métrage qui a lancé sa carrière en 1999, la jeune femme renoue avec l’univers des instituts de beauté. Dans le rôle d’Emilie, gérante énergique et gaffeuse d’un salon de coiffure, elle retrouve sa partenaire Nathalie Baye. A l’écran les deux femmes sont mère et fille. Un nouveau face-à-face qui ravit Audrey Tautou : « J’ai eu un plaisir énorme à travailler à nouveau avec Nathalie Baye. Sur ce film nous nous sommes vraiment découvertes. A l’époque de Vénus Beauté, nous avions moins de scènes ensemble et puis j’étais intimidée. C’est une femme qui a gardé un réel enthousiasme pour son métier. Elle est au service du film. Je suis heureuse d’avoir été sa fille. » Une fille aimante et pétillante. « Emilie, mon personnage, est touchante, maladroite. Elle est souvent au cœur de situations complexes », note Audrey Tautou. En effet ! Alors qu’Emilie a récemment reçu une lettre d’amour anonyme, elle décide de l’envoyer à sa mère, au plus mal depuis le départ de son époux. Une attention à l’origine de nombreux quiproquos. « Quand j’ai lu le scénario de Pierre Salvadori, j’ai beaucoup ri. Les dialogues, l’histoire, la relation mère-fille… Il a construit cette comédie avec beaucoup d’intelligence », souligne l’actrice qui signe, avec ce film, sa deuxième collaboration avec le réalisateur. Comédienne fidèle donc, elle explique : « Après Hors de prix, Pierre Salvadori m’a offert un rôle différent de ce que j’ai pu faire avant. C’était une opportunité d’aller plus profondément dans la comédie. » Tautou aimerait-elle donc le changement ? « Faite pour le théâtre » Telle est Audrey Tautou : touche-à-tout. Avec vingt-trois films à son actif, la comédienne affectionne les challenges. En 2010, elle se frotte pour la première PORTRAIT CINÉMA AUDREY TAUTOU LA VIRTUOSE Plutôt rare sur les écrans, Audrey Tautou revient avec une comédie rafraîchissante. En gérante d’un salon de LE CLIP coiffure pour dames, clin d’œil savoureux au film de ses débuts « Vénus Beauté (Institut) », celle qui n’a pas cédé à l’appel d’Hollywood donne à nouveau la réplique à Nathalie Baye dans « De vrais mensonges », de Pierre Salvadori. HK CORP Audrey Tautou s’amuse à multiplier les expériences artistiques. En février dernier, elle crée la surprise en apparaissant dans le clip de I Love Your Smile, quatrième extrait de l’album Hobo, du chanteur britannique Charlie Winston. « Cette participation a été une opportunité inédite et improvisée, explique-t-elle. Je n’avais jamais fait cela auparavant. » fois à l’exercice de la scène dans Une maison de poupée, d’Henrik Ibsen. « Un exercice enrichissant » selon elle, qui prouve une fois de plus qu’elle peut tout jouer. « Audrey est faite pour le théâtre », expliquait en février dernier Michel Fau, son partenaire dans la pièce et metteur en scène. « Il ne faut pas oublier qu’avant de devenir une



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :