Direct Soir n°864 3 déc 2010
Direct Soir n°864 3 déc 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°864 de 3 déc 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 274) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : Finale de la Coupe Davis Serbie - France, impossible n'est pas français

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
BUSINESS LES FRANÇAIS VEULENT VOIR DU BASKET ! MADRID GAGNE LE CLASICO... DU WEB Le FC Barcelone a étrillé le Real Madrid (5-0) lundi dernier au Camp Nou. Mais les supporters de la « Maison blanche » ont de quoi se consoler (un peu) en se connectant à internet. Sur la Toile, la domination des Galactiques est criante. Avec 824 000 abonnés à son fil Twitter, Madrid compte dix fois plus de « followers » que le Barça. Le site officiel du Real bat, lui aussi, des records. Il fait partie des 5 000 sites les plus visités dans le monde, quand FCBarcelona.com se contente de la 7 500 e place. Les Catalans se rattrapent en revanche sur Facebook (7,4 millions de fans contre 6,2 millions pour Madrid). Direct Soir n°864• Vendredi 3 décembre 2010 MANUEL QUEIMADELOS/DPPI « DE NOUVEAUX SECTEURS D’ACTIVITÉ POUR LES MÉTIERS DU SPORT » Vous lancez la Sport Management School à la rentrée prochaine, à Courbevoie (92). Quel est l’objectif de cette école ? Former les futurs managers du sport à tous les métiers, en tenant compte des nouveaux secteurs d’activité, autour de la gestion et de la pratique sportive (clubs, fédérations, équipementiers, annonceurs…). Nous proposons un Bachelor (bac + 3) accessible sur concours aux bacheliers, et un MBA (bac + 5), avec examen d’entrée sur dossier. Les frais de scolarité pour chaque année de Bachelor sont de 7 500 €, et 9 300 € pour le MBA. Dès 2011, 20% des candidats bénéficieront de bourses d’études grâce à l’aide des entreprises. DR 08 Quels sports souhaiteriez-vous voir plus souvent à la télévision ? 3 QUESTIONS À MICHAEL TAPIRO Quels sont vos atouts pour permettre aux en% Sondage LH2 Sport en partenariat avec Sportstratégies, réalisé par téléphone les 5 et 6 novembre auprès d'un échantillon national représentatif de 500 personnes âgées de 18 ans et plus. BASKET NATATION FOOTBALL SPORTS HANDBALL VOLLEY VOILE ESCRIME RUGBY TENNIS EXTRÊMES étudiants de trouver un emploi ? Impliquer le réseau des acteurs majeurs du sport est essentiel. Nous sommes entourés des entreprises du secteur et de grandes figures nous accompagnent (Alain Cayzac, Bernard Laporte…). Notre pédagogie est orientée vers la professionnalisation, et les entreprises participent aux cours, les animent, etc. Quel est le profil des futurs étudiants ? L’école recrute tous les profils intéressés par l’univers du sport, pas seulement les sportifs de haut niveau. En Bachelor, nous nous adressons à des bacheliers de bon niveau ou à des étudiants. Nous ouvrons une promotion de quatre-vingts élèves en première année et une douzaine d’étudiants figureront dans le MBA.• < PROPOS RECUEILLIS PAR GEOFFROY BRESSON > Le basket est un sport sous-représenté à la télévision en France. C’est la conclusion qui se dégage d’un récent sondage réalisé par LH2 Sport, en partenariat avec Sport Stratégies. D’après l’étude, près d’un Français sur cinq aimerait voir plus souvent la balle orange sur son petit écran. Mais l’écart avec les poursuivants est faible : six disciplines dépassent la barre des 10%. Parmi eux, le football. Ce sport occupe déjà la majorité de l’espace médiatique, pourtant 16% des Français estiment qu’il n’y en a toujours pas assez. On note aussi la percée des sports extrêmes, quatrième pôle d’activité le plus demandé (14%). Alors que dans le même temps, certaines disciplines majeures, comme le sport automobile, l’athlétisme ou le cyclisme, n’entrent même pas dans le top 10. CHIFFRES 150 MILLIONS € Comme le coût du projet de la future salle de l’Asvel, à Villeurbanne. Le club de basket de Pro A, 17 fois champion de France, pourrait être racheté par un groupe d’investisseurs étrangers dans les prochaines semaines. La construction de cette enceinte nouvelle génération, d’une capacité de 15 000 places, serait le point d’orgue de leur offre. 6 585 000 € C’est le total des gains remportés par Rafael Nadal dans les tournois ATP 2010. Il s’agit de la deuxième saison la plus lucrative de l’histoire pour un joueur de tennis, après celle de Roger Federer, en 2007 (7,8 M €). Du haut de ses 24 ans et de ses 27,5 M € gagnés en carrière, Rafa est le 3 e joueur ayant remporté le plus d’argent sur le circuit, derrière Pete Sampras (33,3 M €) et Roger Federer (46,1 M €). 5 000 Comme le nombre de sponsors que compte le sport en France, selon une étude de l’association Sporsora. Le sponsoring représente 1,4 milliard d’euros sur le territoire, soit un tiers des activités du sport business. Ses principaux objectifs pour les marques : « l’association à des valeurs » et la « notoriété ». EN BREF TEVEZ NE VEUT PLUS DU FOOT BUSINESS... Payé 617 000 € brut par mois à Manchester City, l’un des plus gros salaires de Premier League, Carlos Tevez ne veut plus jouer au football. « J’en ai marre du foot et de tous les gens qui y travaillent, assure-t-il. Le football est seulement une histoire d’argent, et je n’aime pas ça. »... ET GOVOU NON PLUS ! Le Français, transféré de l’OL au Panathinaïkos l’été dernier, a expliqué à ses dirigeants être prêt à jouer pour le salaire minimum d’un footballeur en Grèce, soit 1 050 € par mois. « Je veux montrer que je ne suis pas venu pour faire un braquage », explique-t-il. Sidney Govou touche 120 000 € brut par mois, pour le moment… LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE SOUTIENT LE RUGBY La banque s’est engagée en tant que partenaire officiel des Coupes du monde de rugby 2011 (Nouvelle-Zélande) et 2015 (Angleterre). Le montant du contrat n’a pas été révélé. ARSENAL TOUJOURS PLUS CHER... Le prix d’une place dite « ordinaire » pour assister à un match de Premier League des Gunners, dans l’Emirates Stadium, atteindra 118 euros en 2011. Avec un tel tarif, Arsenal devient le club le plus cher à supporter en Angleterre. Les dirigeants expliquent qu’ils répercutent la hausse de la TVA en Grande-Bretagne. CAMERA/ICON SPORT
PUMA MANGE TOUJOURS DU LION Puma et la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) ont, cette semaine, signé une extension à long terme de leur partenariat actuel. Autrement dit, une prolongation pour une durée indéterminée. Depuis 1996, Puma est l’équipementier officiel des Lions indomptables. Durant les années qui ont suivi, Puma a créé l’événement, grâce aux premiers maillots sans manches confectionnés pour une équipe de football. Mais aussi en lançant le premier kit tout-en-un (maillot et short attachés) ainsi que le premier « kit continental », appelé Puma Africa Unity Kit (même maillot pour les nations sous contrat avec la marque durant la Coupe du monde 2010 : Cameroun, Ghana, Côte d’Ivoire, Algérie). Cette dernière innovation a d’ailleurs permis de récolter des fonds au profit d’associations ayant trait à la biodiversité en Afrique. « Pendant les quatorze années où nous avons travaillé ensemble, leur pensée avant-gardiste nous a permis d’entreprendre et d’exécuter plusieurs projets innovants et excitants, qui n’auraient tout simplement pas été possibles avec d’autres fédérations. Ils sont l’un de nos partenaires clés au sein du football mondial et nous avons quelques idées, que nous attendons avec impatience de dévoiler dans les prochains mois et années », a déclaré Jochen Zeitz, le président-directeur général de Puma. En plus du sponsoring de l’équipe nationale du Cameroun, Puma est également sponsor de plusieurs joueurs camerounais : Samuel Eto’o (photo), Benoît Assou-Ekotto, Stéphane Mbia, Landry Nguemo et Mohamadou Idrissou. PUMA EN BREF LES AGENTS ANGLAIS EMPOCHENT 79 M € Les 20 clubs de la Premier League anglaise ont redistribué 79 M € aux agents sur les douze derniers mois. Une somme en baisse de 4 M € sur un an. Chelsea est le club qui a dépensé le plus (10,9 M €), devant Liverpool (10,7 M €) et Manchester City (7,1 M €). Au total, 742 transactions ont été réalisées sur la période contre 792 l’an passé. LOUIS VUITTON PROLONGE AVEC L’AMERICA’S CUP La marque de luxe a prolongé son partenariat avec l’America’s Cup. Les Challenger Series, organisés en 2013 et dont le vainqueur participera à la compétition phare, s’appelleront la Louis Vuitton Cup. La marque sera également chronométreur officiel des America’s Cup World Series.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :