Direct Soir n°854 19 nov 2010
Direct Soir n°854 19 nov 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°854 de 19 nov 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : Entretien exclusif avant le masters : Nadal, maître du monde ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
ENJEU Et si YoannGourcuff (ci-contre) frappait un grand coup avec l’OL du côté de Schalke ? Pour André-Pierre Gignac (au centre), un triplé à Moscou comme à Zilina (7-0) permettrait à l’OM de disputer les 8 es de finale. Quant à l’AJ Auxerre et Roy Contout (à droite), l’exploit de battre le Milan AC prend forme ! LIGUE DES CHAMPIONS C’EST L’INSTANT DE Si Lyon et Marseille, les deux Olympiques, peuvent valider dès coéquipiers du capitaine Cris avaient l’Hapoël Tel-Aviv, l’OM dispute « une la semaine prochaine leur billet pour les huitièmes de finale de la C1, Auxerre peut réaliser un grand coup en s’offrant le scalp du Milan AC. TEXTE > LIONEL VELLA PHOTOS > JEAN PAUL THOMAS, PATRICE AIM/ICON SPORT. GUY JEFFROY/DPPI Pour les trois clubs français engagés dans la plus prestigieuse des Coupes d’Europe, c’est l’heure du money time. L’instant de vérité comme dirait l’autre. Tous ont encore leur destin en main même si l’Olympique lyonnais, toujours en tête de son groupe (voir tableaux ci-contre), est certainement le mieux positionné pour voir les 8 es de finale à l’orée du printemps 2011. Pour y parvenir, les hommes de Claude Puel n’ont en effet besoin que d’un match nul à Gelsenkirchen, mercredi soir prochain. Une victoire – rêvons un peu ! – leur permettrait même d’assurer la première place et, ainsi, de recevoir à Gerland au match retour des 8 es de finale. Cela leur offrirait sans doute, également, un adversaire « plus abordable » : une équipe ayant Direct Soir n°854• Vendredi 19 novembre 2010 18 terminé deuxième d’un autre groupe. Même si les mauvaises surprises ne sont jamais très loin (Inter Milan, FC Valence voire Milan AC). L’OL, LAMENTABLE DURANT 70 MINUTES Actuellement 16 e de Bundesliga (deux victoires pour six défaites) avec deux points d’avance sur le FC Cologne, bon dernier, Schalke 04, à première vue, ne constitue pas un adversaire insurmontable pour des Lyonnais en net regain de forme, notamment en Ligue 1 où ils demeurent invaincus depuis le 25 septembre. Après un début d’exercice chaotique, les voilà désormais à seulement trois points du leader brestois. Seul petit hic, la dernière sortie dans cette Ligue des champions, du côté de Lisbonne face à Benfica (défaite 4-3, le mardi 2 novembre). Ce soir-là, les été lamentables durant 70 minutes, encaissant quatre buts dont trois en première période, avant de réagir dans le dernier quart d’heure. « On est revenu de loin, concédait d’ailleurs Hugo Lloris juste après le match, mais avec le nul de Schalke 04 à Tel-Aviv (0-0), on peut presque dire que la soirée n’a pas été si mauvaise (sic). On est toujours premiers du groupe, on a donc toujours notre destin entre nos mains. » Pour ce déplacement ô combien im - portant, Claude Puel pourrait même bénéficier des retours d’Aly Cissokho et de LisandroLopez, un garçon qui a très rarement manqué ses rendez-vous européens. « CELA NE ME FAIT PAS PEUR ! » Autre voyage pour le moins périlleux, celui de l’Olympique de Marseille au Spartak Moscou, mardi. Contrairement à Lyon qui peut encore, en cas de défaite à Schalke, se qualifier en battant le 7 décembre, au stade de Gerland, les Israéliens de véritable finale » face à des Moscovites qui ont eu la mauvaise idée de s’imposer au Vélodrome (1-0) pour l’ouverture de la campagne européenne, le 15 septembre dernier. L’enjeu est ici clair comme de l’eau de roche : tout autre résultat qu’une victoire éliminerait les Olympiens. Ils se verraient alors reversés en Ligue Europa. Une destination, il est vrai, beaucoup moins sexy ! « On est à une marche de la qualification, prévient le défenseur Souleymane Diawara. Il reste cette « finale » contre le Spartak. Le terrain synthétique (sur lequel joue habituellement le Spartak,ndlr) ne me fait pas peur. Il y en a un à la Commanderie (centre Robert-Louis-Dreyfus). On va pouvoir se préparer. » D’autant que l’OM reste sur un feu d’artifice en Coupe d’Europe face aux Slovaques de Zilina, défaits chez eux 7-0 ! Une victoire qui, en cas de succès 1-0 de Marseille à Moscou, pourrait bien faire la différence… « C’est en effet un résultat qui pourrait
VERITE suffire, confirme Didier Deschamps, l’entraîneur des champions de France sortants. Notre différence de buts générale est très favorable (+ 5 contre – 1 pour Moscou). » Une chose est sûre, les supporters marseillais feront très certainement le parallèle avec cette demi-finale aller de la Coupe des clubs champions 90-91 (ancêtre de l’actuelle Ligue des champions), quand Papin et compagnie s’étaient brillamment imposés 3-1… au Spartak. QUAND L’AJA BATTAIT LE MILAN… La donne est sensiblement différente pour l’AJ Auxerre, pour l’instant dernier de son groupe avec seulement trois points, mais qui pourrait dépasser le grand Milan AC, actuellement leader du championnat italien, en cas de victoire mardi au stade de l’Abbé-Deschamps. « On garde un petit espoir dans cette compétition, concède Jean Fernandez, le coach bourguignon. Si nous parvenons à battre Milan, nous passerons devant eux. Alors forcément, cela va nous donner une motivation supplémentaire. » Qui l’eut cru au moment du tirage au sort, en août dernier, quand l’AJA se voyait hériter du groupe de la mort (Real Madrid, Milan AC, Ajax Amsterdam) ? En tout cas, ce rendezvous arrive au meilleur moment pour les Auxerrois, qui restent en effet invaincus depuis le 19 octobre dernier, toutes compétitions confondues. « Le match contre Milan sera une finale et pour moi, ce sera une revanche… », prévient Steeven Langil, coupable, au match aller, d’avoir oublié deux Au xerrois complètement démarqués au point de penalty ! « Ce qui est beau, c’est de jouer un match à enjeu contre le grand Milan, relance Fernandez, grand supporter de… l’Inter Milan. Le football fait parfois des miracles. » La preuve. Lors du premier tour aller de la Coupe de l’UEFA 85-86, l’AJ Auxerre, entraînée alors par Guy Roux et qui disputait son troisième match de Coupe d’Europe, avait réussi à battre le Milan de Nils Liedholm et du capitaine Franco Baresi 3-1, en Bourgogne… avant de s’incliner 3-0 à San Siro ! • Ce soir à 20h40 FOOTBALL LIGUE DES CHAMPIONS 5 e journée Mardi 23 novembre 2010 Groupe F Spartak Moscou (Rus) – MARSEILLE, à 18 h 30 Chelsea FC (Ang) – Zilina (Slq), à 20 h 45 Classement Pts J G N P Bp Bc Dif. 1.Chelsea 12 4 4 0 0 12 2 + 10 2.Spartak Moscou 6 4 2 0 2 5 6 - 1 3.MARSEILLE 6 4 2 0 2 8 3 + 5 4.Zilina 0 4 0 0 4 1 15 - 14 Groupe G AUXERRE – Milan AC (Ita), à 20 h 45 Ajax Amsterdam (PB) – Real Madrid (Esp), à 20 h 45 Classement Pts J G N P Bp Bc Dif. 1.Real Madrid 10 4 3 1 0 7 2 + 5 2.Milan AC 5 4 1 2 1 5 5 0 3.Ajax Amsterdam 4 4 1 1 2 4 6 - 2 4.AUXERRE 3 4 1 0 3 3 6 - 3 Mercredi 24 novembre 2010 Groupe B Schalke 04 (All) – LYON, à 20 h 45 Hapoël Tel-Aviv (Isr) – Benfica (Por), à 21 h 45 Classement Pts J G N P Bp Bc Dif. 1.LYON 9 4 3 0 1 9 5 + 4 2.Schalke 04 7 4 2 1 1 5 2 + 3 3.Benfica 6 4 2 0 2 6 7 - 1 4.Hapoël Tel-Aviv 1 4 0 1 3 2 8 - 6 Les deux premiers sont qualifiés pour les 8 es de finale. Le troisième est reversé en 16 es de finale de l’Europa Ligue. Le quatrième est éliminé de toute compétition. Jean-Marc Morandini présente dix histoires incroyables, captivantes et pourtant réelles… Immersion totale au plus près des dix évasions de prison les plus spectaculaires de tous les temps. TNT GRATUITE (CANAL 8), CANALSAT (CANAL 35), NUMERICABLE (CANAL 8), ADSL (CANAL 8), TÉLÉPHONIE 3G, WWW.DIRECT8.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :