Direct Soir n°85 10 jan 2007
Direct Soir n°85 10 jan 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°85 de 10 jan 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : Mel Gibson, le film événement

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
CALO-MF/ABACA Directsoir t Mercredi 10 janvier 2007 18 La comédienne sera bientôt à l’affiche de « L’île aux trésors », aux côtés de Gérard Jugnot et Jean-Paul Rouve. A vec ses longues jambes, son joli minois, et son regard malicieux, la comédienne Alice Taglioni est promise à une longue carrière au cinéma. Et pourtant, cette jeune femme de 30 ans ne se destinait pas aux plateaux de tournage. Après une formation au Conservatoire national de musique de Paris, Alice se lance dans une carrière de pianiste et décide de prendre des cours de comédie pour dompter la scène. Elle participe à divers petits tournages et se fait remarquer en Nathalie dans La bande du drugstore en 2001. L’actrice enchaîne alors les seconds rôles et apparaît dans diverses productions comme Le pharmacien de garde (2002), avec D. VANSTORY/ABACA PEOPLE Alice à la ville. Guillaume Depardieu et Vincent Perez, ou dans Grande école (2003), où elle rencontre notamment son petit ami, le comédien Jocelyn Quivrin, aperçu dans Syriana (2006) avec George Clooney et, bientôt à l’affiche, dans Jacquou, le croquant. Alice jouera par la suite dans plusieurs films populaires comme Le cactus ou Les chevaliers du ciel, aux côtés de Clovis Cornillac. Après un rôle de top model amoureuse de François Pignon dans La doublure de Francis Weber, Miss Taglioni se glissera bientôt sous les jupons d’une baronne psychopathe dans le dernier film d’Alain Berberian L’île aux trésors. Sortie le 31 janvier. Une mise en garde signée Clooney George Clooney a conseillé de ne jamais prendre l’avion avec Brad Pitt, surtout s’il est aux commandes. « Je l’ai vu atterrir… Il a fait des bonds tout le long de la piste. » Explications : Brad vient de décrocher sa licence de pilote privé. LAURIE CHOLEWA,BENJAMIN LE GRALL,ISABELLE LABROUSSE,SONIA GICQUEL,ALIZÉE PECHMAJOU,LAURIE CALLIER,GUILLAUME ZELLER ALICE TAGLIONI LE JOLI TRÉSOR DR G. BINUYA/ABACAPRESS LA REINE MARY J. BLIGE Mary J. Blige est la favorite des 49 e Grammy Awards qui seront remis le 11 février prochain à Los Angeles. A 35 ans, la diva du R’n’B’, adulée grâce à son album The Breakthrough sorti en décembre 2005, a glané huit nominations. Juste après, suivent les Red Hot Chili Peppers qui en ont récolté six et Prince cinq. La déception : Justin Timberlake et Beyoncé, grands favoris, n’ont finalement eu droit qu’à quatre nominations, tout comme Gnarls Barkley (Crazy) et le rappeur T.I. Alice à l’écran, avec Michael Culkin dans L’île aux trésors. D. DAYSON/CAMERAPRESS/GAMMA SOS Spice Problème de vie privée pour l’ex-Spice Girl, Mel B., autour de ses relations avec Eddie Murphy qui doute être le père de leur futur enfant.Victoria Beckham a demandé à Tom Cruise de parler au futur lui papa afin de lui faire entendre raison.
www.directsoir.net C’est dit « Lorsque nous tournons des épisodes pour les fêtes, l’équipe se réunit souvent autour d’un piano, et je suis épaté des talents musicaux de mes partenaires, comme John McCook ou Jack Wagner qui, en plus d’être un séducteur né, chante divinement bien. » JOHNSON/JPI/STARFACE Lorenzo Lamas, ancien Rebelle, joue Hector dans Amour, gloire et beauté. Lorenzo Lamas et ses trois filles : Alexandra, Victoria et Isabella. LORENZO LAMAS LE REBELLE S’ASSAGIT Depuis 2004, il a rejoint le casting de la plus vieille série télé encore en tournage : « Amour, Gloire et Beauté ». Avant d’intégrer l’équipe d’Amour, gloire et beauté, regardiez-vous la série ? Non je ne regardais pas la télé en journée, je travaillais trop pour cela. Pourquoi avez-vous accepté le rôle d’Hector ? L’idée d’incarner un Hispanique élevant seul sa fille adolescente m’a plu. J’ai pensé que je pourrais m’inspirer de ma propre expérience de père. Comment se déroulent vos journées ? Je me lève à 8 heures et je vais à la salle de gym où je m’entraîne pendant une heure à la natation, au vélo ou au karaté. J’arrive au travail vers 10 heures et je commence par répéter mes scènes. J’en profite pour m’amuser un peu avec les autres. Il y a une bonne ambiance au sein de l’équipe. Puis, à 11 heures, on commence à tourner. Le tournage dure jusqu’à 15 heures environ. Ensuite, je vais chercher mes filles à l’école. Une fois à la maison, je m’assure qu’elles ont bien fait leurs devoirs. Enfin, c’est dîner et dodo. Je me couche vers 23 heures, à moins d’avoir une soirée prévue. Est-ce difficile de passer du Rebelle dont vous étiez le héros à une série où vous êtes nombreux à partager l’affiche ? Les deux ont leurs bons et mauvais côtés. Lorsque l’on a sa propre série, le marketing et la promo se font autour de vous, et rapportent plus d’argent. Mais le fait de tourner sur un rythme quotidien et en journée m’a permis de passer plus de temps avec mes trois filles de 9, 7 et 5 ans. Et cela n’a pas de prix. Amour, gloire et beauté est une série culte. Quel est son impact aux Etats-Unis ? Je pense que c’est un phénomène qui n’est pas propre aux seuls Etats-Unis. Le fait que la série soit sur le point de fêter ses 20 ans est la preuve de sa popularité. Elle permet à pas mal de gens de s’évader un peu de leur quotidien et de fantasmer sur ce que leur vie pourrait être s’ils étaient « beaux, riches et célèbres ». Pouvez-vous nous raconter des anecdotes de tournage ? Je devais un jour tourner une scène assez dramatique avec Linda Gray, qui joue ma belle-mère. Mon personnage devait lui écraser une part de gâteau sur le visage. Avant de commencer, je lui ai demandé si elle avait une préférence, elle a répondu que non. Résultat : elle s’est retrouvée avec du gâteau partout sur son visage et sa robe. Il a été très difficile pour tous les deux de ne pas rire ! Y a-t-il un réalisateur avec lequel vous rêveriez de tourner ? Clint Eastwood. C’est un réalisateur qui travaille très spontanément. Il ne fait pas beaucoup de répétitions avant de tourner, et si la première prise lui plaît, il passe à autre chose. J’aime aussi beaucoup son style cinématographique. Comment élevez-vous vos enfants ? Je suis un père très patient avec mes trois filles, ce qui contraste totalement avec l’image de motard rebelle que les gens ont de moi. Que faites-vous de votre temps libre ? Je pilote des avions. Votre philosophie de la vie ? Penser vite, parler lentement. D.SCOTT/STILLS/GAMMA Le cours Florent fête ses 40 ans La célêbre école d’acteurs vient de souffler ses quarante bougies en présence de son fondateur, François Florent. Francis Huster, Jacques Weber, Agnès Jaoui et bien d’autres l’entouraient lundi soir dans les locaux parisiens de cette pépinière de talents, en présence de la nouvelle promotion qui travaillait pour cette occasion sur des textes de Paul Claudel. La Grèce honore Maria Callas 30 ans après la mort de la célèbre cantatrice, la Grèce lui rend hommage en lui consacrant l’année 2007 et de nombreuses manifestations. Cet engouement permet aussi de se réapproprier la Callas, d’origine grecque, qui n’avait pris la nationalité hellène que pour les 11 dernières années de sa vie au cours de sa liaison avec Aristote Onassis. (Photo : Callas et Onassis au Lido à Paris en 1966). Le Palace ressuscité La boîte de nuit, qui fut l’une des plus célèbres de Paris de 1978 à sa fermeture en 1996, va rouvrir ses portes. Hazis Vardar, le nouveau propriétaire, a décidé d’en faire un théâtre consacré aux one-manshows. La nouvelle réjouira les nostalgiques du lieu, longtemps comparé au mythique Studio 54 new-yorkais. (Photo : Boy George et Grace Jones au Palace) F. GUILLOT/AFP A. NOGUES/CORBIS SYGMA F. REGLAIN/GAMMA Directsoir t Mercredi 10 janvier 2007 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :