Direct Soir n°845 4 nov 2010
Direct Soir n°845 4 nov 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°845 de 4 nov 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 274) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : Stéphane Rotenberg « l'aventure à fond »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
dentes productions pour les chaînes de la National Geographic Society. Il a passé deux ans et demi sur le terrain, aux côtés des équipes de tournage, à la découverte de toutes sortes d’espèces migratoires, des déserts infinis au fin fond des océans, « de l’animal le plus microscopique au géant », raconte-t-il. « Sur ces deux ans de recherche, un de mes souvenirs les plus marquants a été sans doute le moment où nous avons filmé des grands requins blancs au large des côtes mexicaines. J’étais dans un sous-marin à deux places, immergé par 30 mètres de fond. Quand a surgi de nulle part un de ces gigantesques requins, qui s’est mis à tournoyer autour de moi sans s’arrêter, une quarantaine de fois, à deux centimètres de mon visage… Un moment incroyable, la rencontre la plus spectaculaire faite avec un animal », se souvient David Hamlin. Au cœur des enjeux écologiques Quatre épisodes composent le documentaire Great Migrations – dont la voix off choisie pour la version française est celle de Vincent Cassel. Ils évoquent la menace de l’activité hu- DIFFUSION ÉVÉNEMENT maine qui pèse sur la migration animale, en présentant les difficultés auxquelles sont confrontés les animaux migratoires durant leurs voyages. « Nous sommes ici dans la droite ligne de la mission de National Geographic : interpeller le public sur la préservation de la planète et ses enjeux », souligne David Hamlin. Objectif : proposer les images les plus incroyables et raconter ces voyages singuliers de la manière la plus poignante. « Dans ce documentaire, nous avons souhaité faire comprendre aux gens que l’histoire des migrations n’est pas simplement belle. Il s’agit d’une question de survie pour les animaux : s’ils ne migrent pas, ils meurent, insiste David Hamlin. Et aujourd’hui, ces migrations, déjà rudes pour les animaux, le sont devenues d’autant plus avec les problèmes environnementaux que nous connaissons : changement climatique, destruction de l’habitat naturel des espèces, surexploitation… » Pour le spécialiste, l’enjeu est simple : « Quand les gens éteindront leur télévision et poseront la tête sur l’oreiller, je souhaite qu’ils se disent : je m’endors, mais à cet instant même, cette planète vibre au rythme de millions de vies. » La série documentaire Great Migrations sera diffusée• à partir du 7 novembre, tous les dimanches à 20h45 sur National Geographic Channel HD.• à partir du 14 novembre, tous les dimanches à 20h40 sur National Geographic Channel.• à partir du 23 novembre, tous les mardis à 20h35 sur National Geographic Wild.
TÉLÉVISION LA TÉLÉ..DE JEAN-MARC MORANDINI JOURNALISTE, ANIMATEUR DE RADIO ET DE TÉLÉVISION VOYAGE DANS LE TEMPS C’est une vidéo qui circule depuis quelques heures sur le Net et pourtant, les images ne sont pas récentes, elles datent même de 1928. Il s’agit d’un extrait d’un bonus du DVD du film Le cirque, de Chaplin lors de la première à Hollywood, en 1928. On y voit, entre autres, une dame qui tient quelque chose contre son oreille et parle en marchant. « C’est un téléphone portable et donc la preuve que les voyages dans le temps existent », s’est empressé de dire un étudiant irlandais, George Clarke, sur le Net. Il se présente comme le découvreur de ce scoop et affirme qu’il s’agit là une preuve irréfutable d’une faille spatio-temporelle. Et il faut bien avouer que les images sont troublantes. Et du coup, les versions se multiplient. Pour certains, il s’agit tout simplement de Chaplin qui voulait se rendre incognito à la première de son film en se déguisant en femme. Son geste de la main n’aurait pour but que de cacher son visage, et il aurait fait semblant de parler. D’autres affirment qu’il s’agit d’une prothèse auditive et indiquent de façon précise qu’il s’agit d’un appareil portatif pour malentendants fabriqué en 1925, le Western Electric Model 34A « Audiphone » Carbon. Seul problème, on ne comprend pas trop, dans ce cas, avec qui parle cette dame qui est seule ! Autre hypothèse : ces images figurent dans le bonus DVD et non dans le film lui-même, et elles ont pu avoir été ajoutées par la production dans le seul et unique but de créer le buzz. Bref, le débat enflamme le Net, et je dois bien avouer que, pour ma part, sans croire une seconde à la théorie du téléphone portable, je suis troublé par cette vidéo. A lundi ! Direct Soir n o 845•Jeudi 4 novembre 2010 18 DIVERTISSEMENT « MASTERCHEF », LE VERDICT Masterchef rend son tablier. Après plus de deux mois de compétition acharnée sur TF1, le jury de l’émission va élire le meilleur chef amateur de France parmi les quatre finalistes : Anne, Agathe, Marine et Romain. Une ultime sentence au bout d’un long chemin parcouru attend Yves Camdeborde, Sébastien Demorand et Frédéric Anton. SONJA FLEMMING/CBS STUDIOS INC. Le début d’un rêve « Les candidats sont arrivés avec un niveau moyen de passionnés de cuisine. J’ai pu constater à quel point ils avaient progressé quand nous leur avons demandé de concevoir un plat avec les mêmes ingrédients que lors du premier casting. En voyant le résultat, j’ai ressenti une véritable jouissance », confesse le chef Yves Camdeborde. Une réussite encourageante mais que tient à tempérer le juré. « Ils ont réussi à atteindre un bon niveau, mais ne sont pas prêts à devenir des chefs. Ce n’est que le début pour eux. Ils ont encore besoin d’apprendre, mais peuvent travailler dans un restaurant. » Qu’importe, l’essentiel est ailleurs pour le critique Sébastien Demorand : « Masterchef n’a jamais eu pour but de trouver le nouveau Alain Ducasse, mais seulement d’aider des amateurs à changer de vie et à trouver un travail dans un domaine qu’ils aiment. Dans la société actuelle, beaucoup de gens s’ennuient dans leur profession, mais possèdent des passions très vivaces. Au fur et à mesure des épreuves, les candidats ont pu découvrir que, malgré la difficulté, cuisiner était vraiment ce qu’ils désiraient faire. » Masterchef, finale, ce soir à 20h45, sur TF1. SÉRIE DOCUMENTAIRE ROBERT WAGNER SERA LE PÈRE DE DINOZZO Les fans ont rendez-vous demain avec le 150 e épisode de NCIS : enquêtes spéciales, avec en guest star Robert Wagner (à gauche). L’acteur emblématique de la série L’amour du risque va jouer le rôle du père de Tony DiNozzo interprété par Michael Weatherly (à droite). Dans cet épisode, un attentat à la voiture piégée visant un prince saoudien mobilise le NCIS. Le père de Tony, qui débarque sans prévenir de Washington, s’intéresse de près à l’enquête. NCIS : enquêtes spéciales, spéciale 150 e épisode, vendredi à 20h40, sur M6. Yves Camdeborde, Frédéric Anton, Sébastien Demorand et Carole Rousseau. Visionnez le diaporama « MASTERCHEF N’A JAMAIS EU POUR BUT DE RECHERCHER LE NOUVEAU ALAIN DUCASSE » FRATERNITÉ SANS LIMITES Deux frères, Alexander et Thomas Huber, deux des meilleurs grimpeurs au monde, aiment repousser leurs limites. Depuis leur plus jeune âge, la montagne est leur terrain de jeu, une manière de vivre, une façon de mieux se connaître. Dans Les parois de l’extrême, le réalisateur Pepe Danquart les a suivis en Californie, à El Capitan, dans la vallée de Yosemite. Ici se trouve un site d’escalade très prisé : The Nose. Les deux passionnés se sont fixé un objectif : battre le record de « speed climbing ». Les parois de l’extrême, ce soir à 22h30, sur Arte.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :