Direct Soir n°842 29 oct 2010
Direct Soir n°842 29 oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°842 de 29 oct 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : Route du rhum à l'assaut de la légende

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
À LA UNE LE PALMARÈS LES SIX CATÉGORIES ANNÉE CLASSE SKIPPER BATEAU TEMPS LIONEL DE BATEAUX ENGAGÉS 2006 ORMA LEMONCHOIS GITANA 11 7 j 17 h 19 mn 6 s 2002 ORMA MICHEL DESJOYEAUX GÉANT 13 j 7 h 53 mn 00 s 1998 LAURENT BOURGNON PRIMAGAZ 12 j 8 h 41 mn 6 s 1994 LAURENT BOURGNON PRIMAGAZ 14 j 6 h 28 mn 29 s 1990 FLORENCE ARTHAUD GROUPE PIERRE 1 er 14 j 10 h 8 mn 28 s 1986 PHILIPPE POUPON FLEURY- 14 j 15 h MICHON VIII 57 mn 15 s 1982 MARC PAJOT ELF- AQUITAINE 18 j 1 h 38 mn 00 s 1978 MIKE BIRCH OLYMPUS PHOTO 23 j 6 h 59 mn 35 s Direct Soir n°842• Vendredi 29 octobre 2010 12 Avec 6 catégories représentées (3 pour les monocoques, 3 autres pour les « multis »), 86 skippers engagés (dont 5 anciens vainqueurs, 3 femmes et 35 amateurs) et 10 nations représentées, cette 9 e édition de la Route du Rhum s’annonce déjà comme celle de tous les records. Revue de détails des 6 classes de bateaux engagés. CLASS 40 IMOCA* RHUM MONO RHUM MULTI 45 skippers (la plupart amateurs) sont engagés dans cette catégorie, qui regroupe des petits monocoques de 12,18 m (soit 40 pieds), à la fois simples, rapides et économiques. TOUT LE Symboles des conquêtes maritimes modernes, comme le Vendée-Globe, ces monocoques de 60 pieds (18,28 m) sont des bêtes de course. Neuf skippers de renom sont engagés. 9 e ROUTE Cette catégorie regroupe tous les voiliers et monocoques justi ant d’une longueur hors tout entre 39 et 59 pieds, comme les monos de 55, 50 ou 40 pieds. Neuf navigateurs sont en lice. Dédiée aux bateaux de taille intermédiaire et ne rentrant pas dans les autres classes, cette catégorie (avec 2 engagés) rassemble tous les petits trimarans entre 39 et 59 pieds. *IMOCA : acronyme anglais qui signi e Association internationale de la classe des monocoques 60 pieds open.
DU RHUM MULTI 50 ULTIME Le Multi 50 (ancienne classe Orma) est la catégorie montante de la course au large en multicoque. Douze skippers – dont le recordman de l’épreuve, Lemonchois – sont engagés. Cette catégorie sans limitation de taille, réservée aux maximulticoques, sera la grande attraction 2010. Neuf engagés et quatre grands favoris : Cammas, Coville, Joyon et Guichard. LES DOUZE NAVIGATEURS À SUIVRE Arnaud BOISSIÈRES, 38 ans Akena Vérandas Classe IMOCA 1 re participation Michel DESJOYEAUX, 45 ans Foncia Classe IMOCA 3 e participation (vainqueur en 02) Marc GUILLEMOT, 51 ans Safran Classe IMOCA 4 e participation Roland JOURDAIN, 46 ans Veolia Environnement Classe IMOCA 3 e participation (vainqueur en 06 en monocoques) Armel LE CLÉAC’H, 33 ans Brit Air Classe IMOCA 2 e participation Vincent RIOU, 38 ans PRB Classe IMOCA 2 e participation F.-Y. ESCOFFIER, 53 ans Crêpes Whaou ! Catégorie MULTI 50 4 e participation (triple vainqueur en Multi 50) Lionel LEMONCHOIS, 50 ans Prince de Bretagne Catégorie MULTI 50 3 e participation (vainqueur en 06) Franck CAMMAS, 37 ans Groupama 3 Catégorie ULTIME 4 e participation ROUTE DU RHUM MONDE SERA SERVI Pour sa 9 e édition, la Route du Rhum-La Banque Postale PHOTOS : RIVACOM/AFP a vu les choses en grand. Avec plus de 80 engagés, six catégories, un plateau d’exception et le grand retour des maxi-multicoques considérés comme les géants des mers, ce cru 2010 s’annonce exceptionnel. TEXTES > GÉRALD MATHIEU PHOTO > FRED TANNEAU/AFP 50° 40° 30° 20° Basse- Terre 20 km Guadeloupe Gulf Str ARRIVÉ ÉE Pointe-à-Pitre r am OCÉAN ATLANTIQUE courarnt nord Source : Route du Rhum I maginez une course d’endurance automobile dans laquelle seraient engagés à la fois des F1, des WRC, des 4x4 de rallye-raid, des prototypes ainsi que des voitures de série préparées pour l’occasion. Si ce casting aussi large qu’improbable n’est pas près de voir le jour en sport mécanique, l’idée a fait son chemin sur les flots. Pour sa 9 e édition, la Route du Rhum-La Banque Postale a vu les choses en grand. Et proposera un spectacle à multiples enjeux sportifs. « Des multicoques géants aux tailles extrêmes, aux monocoques de 12 mètres, des skippers les plus connus aux marins t e Anticyclo yclon e des Açores t ri r -équato i l r a ura co cnt de r C nari d s Cai s r e DÉPAR T Saint-Ma alo 31 octo obre FRANCE Record de l’épreuve : Lionel Lemonchois (Gitana XI) en 2006 7 jours, 17 heures, 19 minutes Route : 3 543 milles (6 377 km) Rouute des Alizés aventuriers expérimentés mais in - con nus du grand public, cette Route du Rhum a quelque chose d’unique », s’enthousiasme Pierre Bojic, directeur général de Pen Duick, la société organisatrice de la course. « Elle reste la plus belle et la plus convoitée. Avec un plateau extraordinaire pour une course extraordinaire. Peut-être même la plus extraordinaire que l’on ait jamais eue. Les armateurs se pressent, les médias se pressent, le public se presse et les skippers en rêvent. » Pour cette édition, 86 bateaux sont engagés. Et un maxi-bouchon est d’ores et déjà annoncé dimanche, à 13 h 02, devant la pointe du Grouin, à Saint-Malo, lieu de départ de cette course océanique dont l’arrivée sera jugée à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. Une fois le « péage d’entrée » passé, la foire d’empoigne pourra débuter avec cette question centrale, enjeu majeur de cette traversée de l’Atlantique en solitaire : qui d’un maxi-monocoque de plus de 32 mètres et 14 tonnes ou d’un multicoque de 18 mètres pour 7 tonnes coupera la ligne d’arrivée en premier ? Qui d’un mastodonte formaté pour les courses autour du globe en équipage ou d’une embarcation aux dimensions humaines configurée pour la course en solo se montrera le plus rapide ? UN RETOUR AUX SOURCES Ce cru 2010 se veut, en effet, un retour aux sources. Mais aussi un saut dans l’inconnu. Comme en 1978, au premier jour de ce qui allait devenir la « Reine des transats ». À l’époque, la Route du Rhum est considérée comme la transat de la liberté, où « multis » et « monos » sont mêlés sans spécification de classement, sans restriction de taille, et où pros et amateurs peuvent « barboter » ensemble. Trentedeux ans plus tard, l’histoire va donc se répéter. La compétition va de nouveau s’ouvrir aux plus grands et plus rapides trimarans de la planète. Mais à ce jour, rien ne dit que les Formules 1 des mers, construites pour raboter tout type de record en équipage, iront plus vite que les « cylindrées » dites inférieures, mais étudiées pour résister aux déferlantes des mers du sud en solitaire. Le suspense s’annonce haletant.• Thomas COVILLE, 37 ans Sodebo Catégorie ULTIME 4 e participation (vainqueur en 98 en monocoques) YannGUICHARD, 36 ans Gitana 11 Catégorie ULTIME 1 re participation Francis JOYON, 54 ans Idec Catégorie ULTIME 5 e participation Direct Soir n°842• Vendredi 29 octobre 2010



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :