Direct Soir n°84 9 jan 2007
Direct Soir n°84 9 jan 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°84 de 9 jan 2007

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Ban Ki-Moon le nouveau visage de l'ONU

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Mardi 9 janvier 2007 14 CULTURE LIVRE/Le tour du monde des saints Homme ou femme, les saints connurent parfois d’étonnants parcours avant d’être béatifiés puis canonisés par l’Eglise. Antonio Maria Sicari se livre à une passionnante étude géographique de la sainteté. La vie des saints dans cet ouvrage de 260 pages richement illustré (ci-dessus saint Augustin, évêque en Algérie, mort en 430). Dès le début de son histoire, le christianisme fut marqué par le voyage. Pour les disciples de Jésus, partir au loin, vers l’inconnu, était un devoir sacré. Dépouillés et menacés, ils partirent tous annoncer la Bonne Nouvelle. On les retrouva à travers toute l’Europe, en Asie Mineure, et même en Inde ou en Ethiopie. Tous furent martyrisés. Saint Irénée, natif de Smyrne (Izmir) vint évangéliser les Gaules. Saint Patrick est inséparable de l’Irlande. Quant à saint Cyrille, qui sillonna la Russie et les Balkans actuels, il donna naissance à l’alphabet qui porte son nom. Plus près de nous, le parcours de saint François- Xavier, parti vers les Indes, les îles Moluques et le Japon au XVI e siècle, est fascinant. L’aventure n’est pas terminée, comme le démontre mère Teresa, partie de Macédoine pour secourir les miséreux de Calcutta. Antonio Maria Sicari retrace avec passion et rigueur les itinéraires de ces aventuriers de Dieu qui, loin des caricatures, parcouraient le monde pour témoigner, parfois jusqu’au sacrifice ultime. Enrichi de cartes et de photos, cet ouvrage superbe permet de découvrir ceux qui furent les architectes parfois méconnus de notre culture commune. Le grand atlas des saints, d’Antonio Maria Sicari, éd. du Rouergue, 42 €. Livre/L’aventure des Stones en photos u De 1963 à nos jours, cet énorme ouvrage rassemble 365 clichés dont la moitié inédits : concerts, vacances, compagnes, accoutrements et autres facettes du plus grand groupe rock du monde. Vivez les premières heures du sextet initial, puis du quintet. Devenez témoin de leur mise en orbite, de leurs folies et de leur démesure. Pénétrez dans les coulisses avec incrédulité, angoisse, joie ou hystérie sur les visages de Mick, Keith, Brian, Charlie, Bill, Ian, Andrew Loog ou des fans. Entrez dans l’intimité de ces stars inacessibles. Un livre de photos commentées par les intéressés : incontournable pour les fans, inévitable pour les curieux. Rolling Stones, 365 images pour une légende, de Simon Wells, éd. Herme, 33 €. TOPDESTOPS Meilleures ventes de livres (hors BD et livres de poche) Les deux nouvelles entrées font la part belle à la violence avec Hannibal Lecter (dont la sortie du film est prévue pour février) et Hommes entre eux, face à face terrifiant entre deux hommes isolés dans le grand nord Canadien qui ont aimé la même femme. 1 2 3 4 5 Les bienveillantes (+2) Jonathan Littell/Gallimard Hannibal Lecter… (e) Thomas Harris/Albin Michel Odette Toulemonde (-1) Eric-Emmanuel Schmitt/Albin Michel Une brève histoire de l’avenir (-1) Jacques Attali/Fayard Hommes entre eux (e) Jean-Paul Dubois/L’Olivier LÉGENDE : (+2) : progression de deux places (-1) : perte d’une place (e) : nlle entrée Source : Virgin OLIVIA DE BUHREN,GUILLAUME ZELLER,EMMANUELLE DE PEYRON,ALEXANDRE CARRÉ,MAJDA RIDA,DELPHINE DEBONO,SAMAR YOUSSEF,THÉO PHAN DR EN DIRECT Aquarelles érotiques Le musée Rodin propose de découvrir une face cachée de l’auteur du Penseur et de la Porte de l’Enfer. Une partie de l’œuvre graphique d’Auguste Rodin est exposée jusqu’au 18 mars 2007. Un seul thème : l’érotisme. 145 dessins et aquarelles, des nus féminins pour la plupart, reproduisant des attitudes inédites et provocantes. Dessins et aquarelles érotiques (1890-1917). Musée Rodin, 77, rue de Varenne, Paris 7e. Concert Cristina Branco, du fado au Bataclan C.GASSIAN DU MUSÉE RODIN u Cristina Branco, considérée au Portugal comme « l’héritière naturelle » d’Amalia Rodrigues, la reine du fado, est de passage ce soir à Paris, au Bataclan. Son dernier disque, Live (concert en CD et DVD), est sorti en novembre. Alors qu’elle se destinait au journalisme, son grand-père lui offre pour ses 18 ans un disque d’Amalia Rodrigues. Une révélation. Depuis, cette jeune femme a sorti 7 albums en 10 ans de carrière. Dans son live, enregistré en juillet dernier au théâtre de Leiden aux Pays-Bas, on retrouve ses chansons les plus récentes comme Navio triste, Sete pedaços de vento ou des fados classiques comme Aïe Maria. Avec sa voix chaude et expressive, elle captive son auditoire et le transporte jusqu’à Lisbonne. Elle est devenue une véritable star aux Pays-Bas et au Portugal. Ce soir à 19h30, au Bataclan, 50, boulevard Voltaire, Paris 11e. Tél. : 01 43 14 00 30 MUSÉE RODIN Cristina Branco.
www.directsoir.net SORTIR Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER PHOTO12.COM/OLIVIER THÉÂTRE ✱ DEUX MÈRES, DEUX SOUFFRANCES En allant à Saint-Ives met en scène deux femmes partageant une douleur liée à leur enfant. Ces deux femmes souffrent d’être devenues mères, chacune pour des raisons opposées : l’une est en deuil de son fils, l’autre veut assassiner le sien, devenu tyran dans un pays africain. La même douleur les relie face à leur responsabilité dans le don de la vie. Leur description du monde d’aujourd’hui, avec sa folie, le poids de la responsabilité individuelle ou de la lâcheté collective donnent une extraordinaire intensité à ce texte profondément humaniste. Cette pièce nous renvoie à des questions fondamentales et très contemporaines, autant individuelles qu’universelles : la responsabilité de donner la vie (ou de l’ôter à son propre enfant sous prétexte de sauver des Valérie-Anne Giscard d’Estaing. Auteur et directrice de galerie photo. V. FLOURET ✜ SON LIEU Chez des amis, c’est le meilleur endroit pour passer un bon moment. ✜ SON BAR Le Zinc d’Enfer, 2, rue Boulard, Paris 14e. innocents menacés), la relation mère-fils, le regard sur la mort et le deuil, la justification de l’assassinat politique. Dans ce face-à-face entre deux femmes qu’a priori tout oppose, Lee Blessing s’interroge sur la maternité à travers le prisme de la souffrance et de la mort. Donner la vie, c’est donner la mort : telle est l’évidence sur laquelle l’auteur compose une rencontre forte et profonde. Le texte est fin, juste, non sans quelques touches d’humour qui l’empêchent de virer au pathos. Du mardi au samedi à 19h Théâtre Marigny-Robert- Hossein, salle Popesco Carré Marigny, avenue de Marigny Paris 8 e Rés. : 01 53 96 70 20 Tarifs : de 17 à 32 € SPECTACLE ✱ SALLE PLEYEL LONDON SYMPHONY ORCHESTRA Le London Symphony Orchestra donne l’intégralité de ses concerts parisiens à la salle Pleyel pour cette 102 e saison. Il s’y est produit en septembre dernier avec Bernard Haitink À LA GLOIRE DE ROME En dévoilant les richesses des collections françaises, le musée Paul-Dupuy propose de découvrir le dessin romain des XVII e et XVIII e siècles. Jusqu’au 7 février. 13, rue de la Pleau, 31000 Toulouse. Tél. : 05 61 14 65 50. VIES NOCTURNES de Valérie-Anne Giscard d’Estaing ✜ SON RESTO Le Pichet, 68, rue Pierre-Charron, Paris 8e. ✜ SA SALLE Le Théâtre des Bouffes Parisiens. ✜ SON DVD Ab’Fab'(Absolutely Fabulous), une série culte anglaise. J’adore les deux personnages, deux femmes totalement déjantées. ✜ SA MUSIQUE Le triple concerto de Beethoven. Je suis une inconditionnelle de musique classique. pour deux représentations Beethoven remarquées. En janvier, il revient avec Sir Colin Davis, son chef principal. Le public du lieu sera alors témoin d’une belle passation de pouvoir, puisque le maestro passera la main à Valery Gergiev qui, lui, viendra diriger son « nouvel » orchestre en mars prochain. Ce soir Salle Pleyel 252, rue du Faubourg- Saint-Honoré Paris 8 e Rés. : 01 42 56 13 13 Tarifs : de 10 à 85 € www.sallepleyel.fr RESTAURANT ✱ L’ARÔME Fraîchement débarquée dans le 8 e arrondissement, la paire Pascal Bataillé-Eric Martins a encore une fois fait mouche avec son nouveau restaurant, L’Arôme. Cet établissement, tout en subtilité, marie à merveille un décor sans ostentation à une cuisine inventive. Le chef, en vrai amoureux de la profession, n’a qu’un seul objectif, surprendre vos papilles A. VENZAGO au détour d’une fricassée de langoustines avec son risotto crémeux et son coulis de crustacés ; ou encore, avec son canard col-vert poêlé, chou braisé au chorizo en pastilla. Comme dans toutes les bonnes maisons, le travail ne se fait jamais seul. C’est pourquoi, nous vous conseillons de vous laisser entièrement guider par Eric, ✜ SON LIVRE L’empire des larmes de José Frèches (XO Editions) et Le pouvoir et la vie de Valéry Giscard d’Estaing (Compagnie 12). Mon père ouvre sa mémoire. Il raconte comment il a vécu la présidence de la République, il nous parle de ses succès et ses échecs. ✜ SON SITE En qualité de directrice galerie photo, j’ai un site : www.galerie-photographique.com ENVOYER VOS BONS PLANS+ à lejournal@directsoir.net DR qui saura, en sommelier éclairé, vous conseiller un vin souvent méconnu, mais totalement adapté à votre menu. Beau, bon et élégant, L’Arôme sait être raisonnable au moment de l’addition. Comptez 50 euros par personne tout compris. 3, rue Saint-Philippedu-Roule Paris 8 e DR Directsoir t Mardi 9 janvier 2007 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :