Direct Soir n°838 25 oct 2010
Direct Soir n°838 25 oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°838 de 25 oct 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Valérie Bègue la magnifique

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
LIRE,ÉCOUTER,VOIR Visionnez la bande-annonce Direct Soir n o 838•Lundi 25 octobre 2010 8 MICHAEL GREGORIO CHANTEUR CAMÉLÉON Révélé par l’émission « Graines de star » en 2001, Michael Gregorio est devenu l’un des imitateurs les plus talentueux de sa génération. Après plusieurs mois de tournée, il est de retour sur la scène du Bataclan, à Paris. La graine d’imitateur a bien germé. Dix ans après l’émission qui l’a révélé, Michael Gregorio enchaîne les spectacles et séduit un public de plus en plus large. Pas de politique, pas de polémique, juste de la musique. L’imitateur ne plagie que les chanteurs. D’Edith Piaf à Gorillaz en passant par Pavarotti et Obispo, Gregorio est capable de reproduire presque toutes les voix. Mais son talent ne s’arrête pas là. Comme il le dit lui-même, « imiter un chanteur en soi cela n’a aucun intérêt, autant aller voir les vrais artistes sur scène. Ce qui est intéressant, c’est le décalage. Je modifie les paroles et depuis que j’ai quatre musiciens avec moi sur scène, on peut aussi détourner la musique. Les combinaisons sont nombreuses et rien n’est interdit. Par exemple, faire chanter Kiss de Prince à Vincent Delermm’amuse beaucoup ». Dans son spectacle, Michael Gregorio interprète presque quarante voix différentes. Il en maîtrise bien plus, mais il préfère coller à l’actualité, plutôt que de jouer au juke-box. « Je ne fais pas tous les soirs la même chose. Cela change en fonction de l’humeur et de l’humidité… », plaisante-t-il. Travail et hygiène de vie Toujours prêt à relever un défi, Gregorio imite depuis peu son premier rappeur : Jay-Z. Mais pour préserver son instrument de travail, sa voix, Michael Gregorio avoue dormir beaucoup, boire avec modération et ne pas fumer. Droit dans ses bottes, cet autodidacte est un vrai bosseur. La maîtrise de certaines voix lui a demandé beaucoup de travail. « Quand j’ai commencé à imiter Bon Scott (ancien leader d’AC/DC, SPECTACLEndlr), ma voix n’était pas prête. Cela me faisait mal et je ne pouvais plus rien faire après. Jacques Brel et Johnny Hallyday aussi m’ont donné du fil à retordre. » D’autres comme Stevie Wonder, Serge Gainsbourg ou Yannick Noah restent hors de portée. « Je ne trouve pas leur placement de voix », dit-il. Sur scène, il change de peau avec un enthousiasme et une énergie folle, singeant au passage les mimiques de ceux qu’il copie. « Je fais plus un travail de suggestion que d’imitation. Certains artistes disent se reconnaître, mais je suis un peu sceptique. Pour moi, c’est davantage un miroir déformant. » Michael Gregorio, jusqu’au 31 décembre, Le Bataclan, 50, boulevard Voltaire, Paris 11 e (www.michaelgregorio.fr). BIO EXPRESS 1984 : naissance à Mulhouse. 2001 : il remporte deux fois l’émission Graines de stars. 2006 : produit par Laurent Ruquier, son premier spectacle est joué au Café de la Danse. 2008 : il assure les premières parties de Céline Dion pendant sa tournée européenne. 2010 : son spectacle est en tournée dans toute la France.
16 OCTOBRE - PARIS PALAIS DES CONGRÈS Date supplémentaire : DIMANCHE 17 OCTOBRE et en tournée dans toute la France www.indigo-productions.fr www.indigoprod.net LICENCES 19503 - 19504



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :