Direct Soir n°838 25 oct 2010
Direct Soir n°838 25 oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°838 de 25 oct 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Valérie Bègue la magnifique

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
EN COUVERTURE Valandrey, séropositive, qui parle avec beaucoup de franchise de son combat contre la maladie. Comment voyez-vous votre avenir à la télévision ? Je ne me vois pas animer un jeu ou un talk-show. Ce n’est pas un exercice dans lequel je me sentirais très à l’aise. En fait, je ne sais pas quelle est ma place à la télévision. Je ne suis pas vraiment une animatrice. J’ai juste essayé de faire de mon mieux, le plus naturellement possible, avec le sourire. Si Direct 8 me propose d’animer une deuxième saison de Destins d’exceptions, je signe tout de suite. Dans le cas contraire, je ne sais pas. J’attends de recevoir des propositions. En mars dernier, vous étiez sur les planches dans la pièce En attendant la gloire, de Jérémy Lorca. La comédie reste-t-elle votre priorité ? Je fais tout pour. Je continue à travailler et à prendre des cours. Je suis pleinement consciente de ne pas être une comédienne-née. Miss France 2008, aujourd’hui comédienne et animatrice. Etes-vous consciente d’avoir un destin hors du commun ? Je ne pense pas avoir un destin exceptionnel. J’ai simplement eu beaucoup de chance. De là à dire que mon parcours mériterait une place dans l’émission, je ne crois pas. Je n’ai qu’une carrière de deux ans. L’expérience en tant que Miss m’a ouvert des portes, c’est certain. C’est grâce à ce titre que je suis là aujourd’hui, même si parfois ce statut peut être handicapant, car les gens vous attendent au tournant. C’est une pression supplémentaire, mais c’est aussi un beau défi de prouver à tous que nous, les Miss, nous ne sommes pas uniquement de jolies filles. Que pensez-vous de la guerre qui oppose Geneviève de Fontenay à Sylvie Tellier, directrice générale de la Société Miss France ? Cette guerre est ridicule. Il n’y a pas la place pour deux Miss France ! Imaginez-nous aux concours internationaux avec nos deux candidates… Je soutiens Sylvie Tellier et la société Miss France. Et je pense que le public, lui aussi, leur restera fidèle. Contrairement à Geneviève de Fontenay, avec qui je n’ai aucune affinité comme chacun le sait, le comité Miss France m’a soutenue quand j’étais au plus mal, m’a aidée à prendre mon envol après mon sacre et est encore présent aujourd’hui. Je suis loyale, je reste du côté de l’équipe à laquelle je crois. Direct Soir n o 838•Lundi 25 octobre 2010 6 Des photos avec votre ami (le champion de natation Camille Lacourt,ndlr) ont récemment été publiées sans votre accord. En souffrez-vous ? Bien sûr. Mais quand j’en parle autour de moi, on me répond : « Tu es médiatisée donc tu dois tout partager, c’est le revers de la médaille. » J’ai tellement souffert à l’époque de Miss France, qu’aujourd’hui je préfère me préserver. Je ne pense pas que ma vie privée soit si intéressante pour que la presse en parle. Destins d’exception, tous les mardis, à 20h40, Direct 8. LYDIE/SIPA BIO EXPRESS 1985 : naissance le 26 septembre à Saint-Pierre (La Réunion). 2007 : elle devient le 8 décembre Miss France 2008, succédant à Rachel Legrain-Trapani. 2009 : elle joue à partir du mois d’avril dans le feuilleton quotidien TF1 Seconde chance. 2010 : elle tient le rôle de Julie dans la pièce En attendant la gloire, au théâtre du Temple à Paris. RECONVERSION RENCONTRE DES PODIUMS À LA TÉLÉVISION Si beaucoup de Miss France n’ont fait qu’un passage éclair sur le petit écran, quelques-unes ont tout de même réussi à se frayer un chemin dans l’univers parfois impitoyable de la télévision. Passionnée d’équitation depuis son enfance, Sophie Thalmann(1), Miss 1998, a rejoint la chaîne Equidia, sur laquelle elle anime des émissions équestres depuis 2004. Elle s’était auparavant illustrée en tant que chroniqueuse dans Y a pas photo et Téléfoot sur TF1. Quand elle ne prend par le micro pour chantonner quelques titres yé-yé, la Tahitienne Mareva Galanter (2), Miss 1999, investit les plateaux de télé. Après Le Bestophe qu’elle a présenté en duo avec l’animateur Bruno Roblès sur TF1, la compagne du couturier Jean-Charles de Castelbajac devient, aux côtés de Christophe Dechavanne et de Jean-Pierre Foucault la nouvelle jurée du Plus grand quiz de France ; diffusé prochainement sur la même chaîne. Miss France 1986, Valérie Pascale (3) continue son aventure cathodique qui dure depuis plus de vingt ans. A tel point qu’on oublierait que la présentatrice a un jour porté écharpe et diadème. Elle a présenté Fort Boyard avec Patrice Laffont puis Pour la vie avec Fabrice. Mais elle se fait surtout connaître ➋ ➌ ➍ Après son titre en 1999, Mareva Galanter a trouvé son équilibre entre chanson et animation. PIMENTEL/TF1/SIPA Valérie Pascale, Miss France 1986, occupe les plateaux télé depuis vingt ans. BENAROCH/SIPA BENAROCH/SIPA des ménagères de moins de 50 ans en animant l’émission de télé-achat, M6 Boutique, avec Pierre Dhostel. Quant à Elodie Gossuin (4), Miss 2001, elle a rejoint en avril dernier l’équipe de Touche pas à mon poste, présentée par Cyril Hanouna sur France 4. Enfin, du petit au grand écran, il n’y a pas qu’un pas. Sonia Rolland, Miss 2000, en sait quelque chose. Après avoir incarné Léa Parker dans la série télévisée éponyme sur M6, elle devrait figurer au casting du prochain film de Woody Allen, Midnight in Paris. ➊ Passionnée d’équitation, Sophie Thalmanna rejoint la chaîne Equidia. Elodie Gossuin fait partie des chroniqueurs de Touche pas à mon poste, sur France 4.
Flashez cette publicité SAMEDI 30 OCTOBRE NOCTURNE JUSQU’À 23 H AVEC LE JEU FAIT SON SHOW ! 27IPORTE DE VERSAILLES - HALL 1 www.parisgamesweek.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :