Direct Soir n°832 15 oct 2010
Direct Soir n°832 15 oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°832 de 15 oct 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,0 Mo

  • Dans ce numéro : Entretien exclusif avec l'entraîneur du PSG : Kombouaré à la croisée des chemins

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
JEAN BRICE LEMAL SAMAD LA LONGUE MARCHE... Y’a un truc qui observées. Le seul truc, gagner trois fois de suite commence c’est qu’on oublie d’où l’on 2-0. Et ça, ça suffit à joyeusement à vient. On oublie même mon bonheur. Parce que me bassiner, c’est très vite que l’Afrique je n’oublie pas qu’il y a d’entendre certaines critiques sur l’équipe de France. Genre : « Ouais, sans le hors-jeu de Rémy on ne gagnait jamais contre la Roumanie. » Genre : « Ouais, battre le Luxembourg seulement 2-0, c’est vraiment pas terrible. » Genre : « Et pourquoi on n’a pas vu Gourcuff et Nasri d’entrée ? » Prises une par une, ces critiques peuvent être jugées comme assez finement du Sud, le bus, Anelka en Dark Vador et Ribéry en tongs à « Téléfoot », c’était il y a cinq mois. On oublie que le premier match des éliminatoires de l’Euro 2012 s’est soldé par une défaite contre la… redoutable Biélorussie. On oublie les blessés, les suspendus, les traumatisés, les dépressifs, les hors de forme. Je constate juste que les Bleus viennent de cinq mois, on se faisait cogner par l’équipe B de Chine ou l’Afrique du Sud. Je n’ai jamais pensé qu’il suffisait de remplacer Domenech par Blanc pour que les Bleus redeviennent des terreurs. Il faut reconstruire la maison bleue, son jeu, sa tête, son âme. Y’a du boulot. Ce qui me rassure, c’est que Blanc le sait. Nous sommes au début d’une longue marche. Direct Soir n°832• Vendredi 15 octobre 2010 PHILIPPE LAURENSON/DPPI 04 CONSULTANT DE LA GROSSE KRONIK DE PIERRE MÉNÈS À 47 ans, Pierre Ménès est une figure du paysage footballistique français. Ancien reporter à L’Équipe, cette intarissable grande gueule officie aujourd’hui en qualité d’expert pour le Canal Football Club. Chaque vendredi, retrouvez sa « Grosse kronik » dans les colonnes de Direct Sport. VERS QUEL PSG-OM ? < ON NE VA PAS À UN MATCH DE FOOT PAR BRAVADE OU POUR MONTRER QUOI QUE CE SOIT À CEUX D’EN FACE. ON Y VA POUR SUPPORTER SON CLUB ! > Décidément, ce match n’arrête pas de faire parler. Et pas en bien, hélas. Depuis la décision de la LFP, mais aussi des forces publiques, d’interdire le déplacement des supporters marseillais, on s’agite beaucoup du côté de la Commanderie. José Anigo a pris la défense de ses supporters. Il est dans son rôle habituel. Jean-Claude Dassier a même parlé de boycott, mais il est bien évident que l’OM ne peut laisser passer ce match sur le plan sportif. Didier Deschamps ne laissera jamais faire ça. DAVE WINTER/ICON SPORT Le plus grave, en fait, c’est qu’il semble que certains supporters marseillais aient décidé de faire le déplacement coûte que coûte. Sans vouloir faire l’oiseau de mauvais augure, cela semble être plus qu’une mauvaise idée. Une vraie forme d’inconscience. On ne va pas à un match de foot par bravade ou pour montrer quoi que ce soit à ceux d’en face. On y va pour supporter son club et lui donner de l’amour. Et pour donner de l’amour, il faut être sain et sauf. Supporters marseillais, de grâce, restez chez vous ! J’AI AIMÉ J’AI PAS AIMÉ LA HORDE SERBE Ce qui s’est produit à Gênes est très grave. Le match Italie-Serbie n’a même pas duré dix minutes. Les ultras serbes ont tout cassé le jour du match, avant de balancer des fumigènes sur le terrain dans des proportions effrayantes. Le pire, c’est qu’ils s’en prenaient à leur propre équipe. Des peines de prison de un à trois ans ont déjà été prononcées en comparution immédiate. À l’UEFA maintenant de prendre des sanctions. Michel Platini, très choqué, a promis de taper fort. L’exclusion pure et simple de la Serbie semble inéluctable. Mais tellement injuste pour les joueurs serbes. DAVE WINTER/ICON SPORT LE RETOUR DE YOYO On n’en est pas encore à revoir le Gourcuff de ses débuts girondins, mais s’il y a bien un joueur de l’équipe de France qui n’a pas perdu son temps lors des dix derniers jours, c’est bien le Breton de l’OL. Deux buts en moins de 120 minutes de jeu, quelques belles passes, un grand sourire. Ce stage aura permis à Yoannde retrouver une partie de sa joie de jouer. Et ce sourire, c’est une des meilleures nouvelles de ces deux matchs bleus.
Speed Sport Carbon, Speed Sport Alu : pour affronter les cols mythiques ou avaler les kilomètres, Peugeot a pensé à vous. Retrouvez la gamme Vélo de Course dans les points de vente Peugeot et Vélo & Oxygen participants. LE VÉLO DE COURSE BY PEUGEOT www.cycles.peugeot.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :