Direct Soir n°832 15 oct 2010
Direct Soir n°832 15 oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°832 de 15 oct 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,0 Mo

  • Dans ce numéro : Entretien exclusif avec l'entraîneur du PSG : Kombouaré à la croisée des chemins

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
À LA UNE Direct Soir n°832• Vendredi 15 octobre 2010 10
ANTOINE KOMBOUARÉ ALARMISTE » Septième de L1, à deux points de Lille, l’actuel troisième, Certains matchs le sont plus que le Paris-SG version 2010-2011 d’Antoine Kombouaré ne veut surtout pas déjà crier victoire. D’autant qu’il va aborder un mois d’octobre de tous les dangers. Convalescent, après quatre saisons de turbulences, le club de la capitale préfère encore naviguer à vue, même si le mot ambition revient à la mode. Interview d’un coach lucide et toujours aussi mesuré. Redoutez-vous que la trêve internationale d’octobre vienne enrayer votre belle dynamique (le PSG est invaincu depuis le 11 septembre 2010 et n’a encaissé aucun but en six matchs, toutes compétitions confondues) ? C’est une inquiétude que l’on peut avoir. Ceci dit, la coupure (douze jours,ndlr) nous a fait du bien car j’ai ressenti beaucoup de fatigue dans le groupe. La preuve, contre Nice (0-0, le 3 octobre), on était au bout du rouleau… La majorité des entraîneurs de club déteste cette période d’inactivité… Cela dépend de quel côté on se place. Quand on perd beaucoup de matchs, on attend avec impatience cette coupure. Après Sochaux (défaite 3-1, le 29 août), on était dans une spirale négative, avec trois défaites consécutives. Mais j’étais persuadé que la trêve du mois de septembre allait nous aider. Cela s’est vérifié. Vos internationaux, Mamadou Sakho et Guillaume Hoarau, ont-ils changé depuis qu’ils côtoient les Bleus de Laurent Blanc ? Ils n’ont plus le même statut. Les voilà maintenant investis d’une nouvelle responsabilité. Dans les discours que j’ai avec eux, dans les propos qu’ils me tiennent, je sens qu’ils ont pris confiance en eux. Ils savent qu’ils n’ont désormais pas le droit de décevoir. Redoutez-vous ce mois d’octobre où le PSG va jouer 5 matchs en 16 jours (Toulouse ce week-end, Dortmund en Europa Ligue jeudi puis Auxerre au Parc le 24 octobre, Lyon à Gerland le 27 en 8 es de finale de la Coupe de la Ligue avant un déplacement à Montpellier le 31) ? Pas tant que ça. Tous les matchs sont importants. Vous croyez que jouer Arles-Avignon (4-0, le 11 septembre), ce n’était pas important ? FOOTBALL JE NE SUIS JAMAIS PROPOS RECUEILLIS PAR > LIONEL VELLA PHOTOS > PHIL COLE/GETTY d’autres ! C’est faux ! Ce genre de remarque, ça me fait toujours rire. Ce sont toujours trois points en jeu. Comme face à l’AJA ou l’OM. (Il réfléchit) Bon… Perdre contre l’OM, à la rigueur, on se dit, c’est l’OM… Mais perdre contre Arles-Avignon, je ne vous dis pas le buzz, voire le boum que ça aurait fait. Et surtout les conséquences qu’aurait engendrées une telle défaite. Cela aurait été atroce. Terrible ! Tous les matchs sont cruciaux. Moi, je fais tout pour les gagner. Quand c’est le cas, on se remet en question, on fait tout pour ne pas choper le melon. Quand on perd, on doit être capable de relever la tête et de repartir au combat. Est-ce pour cela que vos discours restent toujours prudents ? Ceux qui me connaissent savent que j’essaie d’être mesuré. Dans la défaite, je ne suis jamais alarmiste, jamais négatif. Dans la victoire, je ne suis jamais exubérant, je ne m’enflamme pas. Je suis comme ça… Gagner, c’est bien, mais il faut aussi être capable de le faire régulièrement. Et quand on perd, on est bien sûr déçu, mais ce n’est pas la fin du monde. Êtes-vous quelqu’un d’exigeant ? Je le suis avec moi-même. Je le suis donc avec les autres. Notamment pour le travail, la performance ou la capacité que peuvent avoir les garçons à répon- Direct Soir n°832• Vendredi 15 octobre 2010



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :