Direct Soir n°816 23 sep 2010
Direct Soir n°816 23 sep 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°816 de 23 sep 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : BB Brunes : dans la cour des grands

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
LIRE,ÉCOUTER,VOIR ONE-MAN SHOW MAX BOUBLIL, MAESTRO DE « MAX BOUBLIL, LE ONE-MAN SHOW MUSICAL », AU SHOWCASE JUSQU’AU 2 OCTOBRE, PORT DES CHAMPS-ÉLYSÉES, PARIS 8 e (01 45 61 25 43). 8 Deux ans après « Max prend la route », l’humoriste qui a toujours l’air de se réveiller revient avec un deuxième one-man show. Un spectacle qui alterne sketches et chansons de mauvais goût, sa savoureuse marque de fabrique. DirectSoir n o 816• Jeudi 23 septembre 2010
LA VANNE Pour faire patienter la foule en délire qui l’attend de pied ferme au Showcase dès demain et jusqu’au 2 octobre 2010, Max Boublil re - prend l’ingénieuse idée de pré - senter, sur son site internet, tous les premiers samedis du mois, un clip de son cru. Un procédé qu’il avait déjà expé - rimenté en mai 2007 avec son tube Ce soir, tu vas prendre. Posté sur la Toile, ce clip s’était offert près de deux millions de connexions. Succès aidant, Max Boublil réitère. En mai dernier, les internautes le redécouvrent sur un rythme reggae dans Montrez-les nous. Le mois suivant, en slip rouge, il rendait un hommage hilarant et très électro à Susan Boyle. Dans la lancée, l’été lui a inspiré sur un air disco le savoureux Chatroulette avec Sophie Favier en featuring, avant qu’il endosse la casquette du titi parisien et ne narre son malentendu avec L’inconnue du bou - levard Bessières. HUMOUR Ça balance à Paris Aujourd’hui, il trépigne à l’idée de reprendre ses tubes sur scène. Deux ans après son premier spectacle Max prend la route, il débarque avec un oneman show musical. On connaissait déjà le one-man 100% rock’n roll version Thomas VDB. Max Boublil invente, lui, un show moitié sketchs, moitié chansons, à une condition : qu’elles soient toutes de mauvais goût. Aucun doute làdessus. Il définit d’ailleurs non sans ironie son show en ces termes : « Ce sera un one-man entre Mozart et le spectacle de Popeck. » Courtois et de mauvais goût Celui qui griffonne depuis l’enfance des vannes sur ses copies, concocte ainsi avec courtoisie mais toujours avec mauvais goût, une sorte de mémorial de ses ex, un one-man show en forme de flashback sur sa vie sentimentale. Après le petit écran sur lequel il tirait avec fantaisie – le jeune homme a en effet à ses débuts joué des petits rôles dans Sous le soleil, Mademoiselle Joubert ou Quai n°1 –, Max Boublil balance toujours autant. Dès lors, c’est à une sérénade version non censurée qu’il se prête. Du trash jamais vulgaire, un procédé qui semble avoir déjà fait craquer la gent féminine. C’est lui qui le dit ! PAGES/TF1/SIPA BIO EXPRESS• Avant 2000 : au même titre que Lorànt Deutsch ou Julien Courbey, on peut découvrir Max Boublil dans l’un des spots publicitaires de Yop, célèbre pour son slogan « T’as craché dans ton Yop ».• En 2003 : il tourne pour le grand écran dans Les amateurs, de Martin Valente, et pour le petit dans Sous le soleil, Un homme en colère, Quai n°1 et Groupe Flag.• En mai 2007 : il poste sur la Toile son premier clip Ce soir, tu vas prendre. Le début du succès.• En septembre 2007 : il fait quelques apparitions dans Le grand journal, rubrique « Dating ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :