Direct Soir n°812 17 sep 2010
Direct Soir n°812 17 sep 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°812 de 17 sep 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (212 x 281) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : 1/2 finale Coupe Davis France - Argentine, à nous la victoire !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
TÊTE D’AFFICHE < À 32 ANS, JE NE ME SENS PAS DU TOUT RASSASIÉ. > TONY ESTANGUET RETOUR VERS LE FUTUR En décidant de tout changer après son échec de Pékin, en 2008, le plus grand kayakiste français de l’histoire avoue aujourd’hui n’avoir jamais été aussi épanoui. Gonflé à bloc par son récent troisième titre de champion du monde, Tony Estanguet se verrait désormais bien tenter une troisième médaille d’or aux Jeux de Londres, en 2012. TEXTE > LIONEL VELLA PHOTO > STEPHANE KEMPINAIRE/DPPI Avec un palmarès* long comme le bras et une présence sur le circuit mondial depuis 1997, on pourrait penser que Tony Estanguet, 32 ans depuis mai dernier, ne rêve plus qu’à une seule chose : une retraite bien méritée. C’est pourtant très mal connaître l’individu. « Je ne me sens pas du tout rassasié, prévient-il. En milieu de semaine, j’étais au téléphone avec mon fabricant pour élaborer un nouveau bateau. Début octobre, je pars en repérages à Bratislava (Slovaquie) où se disputeront les Mondiaux, du 7 au 11 septembre 2011. J’ai déjà très envie de repartir dans le dur, de tester des nouveaux trucs… Bref, je me régale. Ce Direct Soir n o 812 Vendredi 17 septembre 12 sera d’ailleurs très difficile d’arrêter un jour car c’est tellement naturel pour moi de faire du canoë et de la compétition. » Boosté par un troisième titre de champion du monde décroché le week-end dernier à Tacen, en Slovénie, le Palois se verrait bien maintenant participer « une dernière fois » aux Jeux olympiques. Et ceux de Londres arrivent très bientôt… LONDRES, POUR ENTRER DANS L’HISTOIRE « Oui, j’ai bien envie de tenter ma chance, confirme-t-il. Ce sera compliqué car il n’y a pour l’instant qu’une place pour la France dans ma catégorie (C1). Les jeunes derrière ont très envie de participer eux aussi. Je m’attends donc à ce que cela soit très difficile. Déjà, en 2008, les sélections françaises avaient été compliquées pour moi. » 2008, année noire. Celle des Jeux de Pékin. Un souvenir douloureux pour le Français, porte-drapeau de la délégation tricolore. Là-bas, Tony Estanguet échoue en demi-finale alors qu’une troisième médaille d’or dans trois olympiades différentes lui tendait presque la main. Il aurait été le premier athlète français à réaliser un tel exploit. « À Pékin, je me suis mis beaucoup de pression par rapport à ce défi, soufflet-il. Je pensais que cela allait m’aider à être meilleur. Inconsciemment, j’y pensais énormément. J’avais envie de relever ce défi. Mais pour Londres, je ne vais pas m’appuyer sur cet exploit et donc sur l’inédit. Mais plutôt sur le fait de profiter des Jeux et, pour la première fois peut-être, sur la joie de profiter de l’événement. » Sur ce dernier point, il ne peut que remercier Usain Bolt, qui, indirectement, fut à l’origine de sa nouvelle approche de la compéti- CANOË-KAYAK tion. « La concentration, vouloir s’isoler, se mettre dans sa bulle comme c’était le cas avant, c’est désormais terminé. Son attitude m’a incité à prendre du recul sur tout ça et à me dire qu’on allait privilégier le plaisir, même lors d’événements majeurs ! » • * 2 fois champion olympique (2000, 2004), 3 fois champion du monde (2006, 2009, 2010), 2 fois champion d’Europe (2000, 2006), 9 fois champion de France. TOUS À LA VILLETTE Le 26 septembre prochain, à Paris, EDF présente, au bassin de la Villette, sur le canal de l’Ourcq, « une journée sur l’eau, aviron-canoëkayak ». Initiations, démonstrations, animations sur l’eau sont au programme, le tout en présence de nombreux athlètes de haut niveau (Tony Estanguet et Fabien Lefèvre pour le canoë-kayak, Adrien Hardy et Fabrice Moreau pour l’aviron).
Bravo à Tony Estanguet pour sa médaille d’or aux championnats du monde. EDF, partenaire de l’équipe de France de canoë-kayak et de l’équipe de France olympique, est fière de féliciter tous les sportifs pour leurs belles performances aux championnats du monde à Tacen en Slovénie, et en particulier les membres du Team EDF TM : Tony Estanguet, champion du monde en canoë monoplace (C1) et Fabien Lefèvre, champion du monde par équipe en canoë biplace (C2) et vice-champion du monde en canoë biplace avec Denis Gargaud (C2). Découvrez les histoires de ceux qui changent l’énergie dès aujourd’hui sur edf.com L’énergie est notre avenir, économisons-la ! EDF 552 081 317 RCS PARIS, 75 008 Paris – crédit photo : Geoffroy de Boismenu –



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :