Direct Soir n°810 15 sep 2010
Direct Soir n°810 15 sep 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°810 de 15 sep 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : « Mad men » une histoire de fous

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
LIRE,ÉCOUTER,VOIR RENCONTRE AUDREY LAMY À 200 À L’HEURE A 28 ans, Audrey Lamy est assurément LA comédienne qui monte. Révélation comique de « Tout ce qui brille », elle reprend à la Comédie de Paris « Dernières avant Vegas », un one-woman show décapant. La comédienne Audrey Lamy. DirectSoir n o 810• Mercredi 15 septembre 2010 12 Les castings, les cafés-théâtres, Audrey Lamy connaît bien. Elle les court depuis quelques années. Cette comédienne, formée au conservatoire national d’art dra - matique, a déjà joué aux côtés des grands. En 2008, on l’aperçoit dans Paris de Cédric Klapisch, puis en 2010 en fliquette au côté de Romain Duris (L’arnacœur). Pourtant, c’est le rôle de Carole, personnage déjanté de Tout ce qui brille, premier film de Géraldine Nakache et Hervé Mimran, qui la propulse sous le feu des projecteurs. Qualifiée de révélation comique du film, Audrey Lamy enchaîne les interviews. « C’était mon premier vrai rôle. Je n’imaginais pas du tout que cela allait prendre cette ampleur. Du jour au lendemain, j’ai reçu pas mal de propositions. En ce moment, on m’appelle pour me dire : « Si ce rôle vous plaît, on vous l’offre. » Je m’étonne toujours de ne pas avoir besoin de passer d’essais, note la comédienne. Mais je garde les pieds sur terre. » Il faudra attendre 2011 pour découvrir cette actrice exigeante dans Ma part du gâteau, de Cédric Klapisch, avec Karin Viard. Sur tous les fronts En attendant, depuis quelques mois, son agenda ressemble à celui d’un ministre. « Je tourne le jour et joue le soir, c’est la course. » Héroïne de la minisérie Scènes de ménages, Audrey Lamy tourne actuellement la saison 2 et a repris son one-woman show Dernières avant Vegas, joué à guichets fermés pendant près d’un an. Un spectacle décapant qu’elle considère comme « taré et absurde ». « J’ai choisi ce titre au hasard, un soir avec ma sœur (Alexandra Lamy). » Une sœur dont elle a pris le chemin tout en reven diquant un style irrésistible et très personnel. « Nous ne sommes pas comparables. Physi quement, on ne se ressemble pas. Nos parcours sont différents, même si Scènes de ménages peut ressembler à Un gars une fille. On a toujours essayé de faire notre petit bout de chemin chacune de notre côté. Dans cette filiation, le seul truc qui me dérange, XXXXXX SON SPECTACLE Dernières avant Vegas, Comédie de Paris, 42, rue Fontaine, Paris 9 e (01 42 81 00 11). Coécrit et mis en scène par Alex Lutz. Dernières avant Vegas passe au scalpel les petits travers de tout un chacun. Des copines aux voisins caricaturés, en passant par de nombreuses références aux Etats-Unis, Audrey Lamy vise juste. Désopilant. c’est quand on m’étiquette « Audrey Lamy, sœur d’Alexandra Lamy ». J’ai envie de répondre : « C’est bon, on a bien compris. « » Un caractère affirmé, combiné à un vrai sens du jeu qui fait d’Audrey Lamy une comédienne à suivre.
EN TOURNÉE PATRICE, PREMIER DE LA CLASSE Pas de faux-semblants. Juste une album. Cela peut aussi expliquer le titre musique douce, envoûtante, One », avoue-t-il. Cet album aux quatre nourrie d’influences multiples. vents se décline sur treize pistes sans Après douze ans de carrière et fausse note, ni temps mort. On retrouve une reconnaissance sur la scène son goût pour le reggae bien sûr, mais internationale, Patrice est, à 31 ans, un aussi la soul, le blues, le jazz et même musicien accompli. One, son sixième la musique classique, puisque sur deux album studio, sort pour la première fois titres (The Maker et Walking Alone), sa sur le label Because Music. Un changement qui en a entraîné d’autres. « J’ai lons de l’orchestre féminin Demon voix chaleureuse est portée par les vio- essayé de casser les habitudes et les Strings. méthodes de créations, de repartir de One, Patrice, Because Music. zéro et de le traiter comme si tout était En tournée, à partir du 24 octobre. nouveau, comme si c’était mon premier Et le 18 novembre au Zénith de Paris. LIVRE Fans de How I Met Your Mother, réjouissezvous, le très attendu Bro Code est enfin disponible. Barney Stinson (coureur de jupons professionnel dans la série) a imaginé une série de règles absurdes et misogynes qui forment un code d’honneur à appliquer entre hommes. Le « ONE », SIXIÈME ALBUM DU CHANTEUR, MÊLE SOUL, BLUES, REGGAE ET JAZZ. CODE D’HONNEUR ET TESTOSTÉRONE LE BRO CODE Bro Code nous apprend par exemple que « les Bros passent avant les pouffes », comprenez l’amitié avant les femmes. Tout un programme décliné en 150 articles et dix amendements, rédigé avec humour par Matt Kuhn, scénariste de la série. Le Bro Code, Barney Stinson et Matt Kuhn, éd. Florent Massot, 9,90 €. GLENAT BANDE DESSINÉE TITEUF, HAUT EN COULEURS Paru initialement en noir et blanc en 1992, le premier tome des aventures de Titeuf prend enfin des couleurs. Phénomène de librairie depuis sa création avec plus de 20 millions d’albums vendus, Titeuf, héros des cours de récréation aux tribulations délirantes, revient en force avec la complicité du coloriste Nob, créateur, entre autres, des Souvenirs de Mamette. Un résultat à la hauteur des attentes des fidèles. Titeuf, T1, Dieu, le sexe et les bretelles, Zep, éd. Glénat, 9,95 €. COUPS DE CŒUR Le premier volume de Titeuf paru en 1992 prend un coup de jeune avec une colorisation signée Nob. GLENAT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :