Direct Soir n°81 21 déc 2006
Direct Soir n°81 21 déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de 21 déc 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : L'abbé Pierre combat contre le froid

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Jeudi 21 décembre 2006 14 CULTURE EXPOSITION/Hommage à Hergé L’auteur de Tintin aurait 100 ans. Beaubourg célèbre cet anniversaire dans une grande exposition réunissant planches et dessins originaux. Musique DJ Cissé sort son mix u On connaissait Cissé le footballeur. Depuis le 11 décembre, date de la sortie de son premier album The DJ inside me, on découvre ses talents de DJ. Il n’y a là aucun effet marketing, juste une passion dévorante qui ne demandait qu’à se dévoiler. L’ancien attaquant de Liverpool qui évolue cette saison à l’OM, collectionne les vinyles depuis son adolescence et a déjà mixé à l’occasion de soirées organisées par ses sponsors. Sur cet album, « Djib » a remixé 15 titres estampillés « tribal house ». Le préféré de la rédaction : Watch’The Sunrise (Axwell featuring S. Edwards). Music And Me/vol.1 : The DJ Inside Me (Wagram), 16 €. TOPDESTOPS Box-office : Minimoysmania Noël oblige, le film attendu de Luc Besson réussit à attirer, à peine sorti, plus de 1,5 million de spectateurs dans les salles. Le réalisateur du Grand Bleu avait annoncé que ce serait son dernier film mais ce succès peut le faire changer d’avis. 1 2 3 4 5 OLIVIA DE BUHREN,EMMANUELLE DE PEYRON,CAROLINE MUNOZ,ALLAN VAN DARC HERGÉ/MOULINSART 2006 Le Lotus bleu, illustration extraite d’une case de la planche 96 de la version noir et blanc, publiée dans Le Petit vingtième n°27, 4 juillet 1935. L’année 2007 marque le centenaire de la naissance de Georges Remi, né le 22 mai 1907, plus connu sous le pseudonyme d’Hergé. Cet anniversaire est l’occasion de nombreuses manifestations dans le monde entier. A Paris, le Centre Pompidou organise conjointement avec la Fondation Hergé qui gère l’héritage artistique du célèbre dessinateur belge depuis 1986, une grande exposition intitulée simplement Hergé. Réunissant plusieurs centaines de dessins et de planches originales, elle rend hommage au travail de l’auteur de bandes dessinées mort en 1983 à travers deux grands axes : une présentation chronologique de la vie et l’œuvre de l’artiste et une approche thématique de l’ensemble de son travail. Outre de nombreuses notes et lettres manuscrites, l’exposition rassemble des originaux des journaux dans lesquels les dessins d’Hergé ont été publiés, des enregistrements sonores, ainsi que 124 planches originales du Lotus Bleu présentées pour la première fois depuis vingt ans. Elle détaille également la réalisation d’une bande dessinée d’Hergé, à travers l’exemple de deux albums Objectif Lune et On a marché sur la Lune. L’exposition, qui se tient jusqu’au 19 février 2007, est ouverte gratuitement au public. Hergé. Jusqu’au 19 février 2007, sauf mardi et 31 janvier. Centre Pompidou, Paris 4e. Rens. : 0144781233 Le programme des manifestations pour le centenaire de la naissance est disponible sur www.tintin.com ARTHUR ET LES MINIMOYS (e) Europacorp HORS DE PRIX (e) TFM DÉJÀ VU (e) Buena Vista International HAPPY FEET (-1) Warner Bros LES INFILTRÉS (-3) TFM Distribution Le Centre Pompidou. LÉGENDE DE CE TOP HEBDO : (+1) : progression d’une place (-3) : perte de trois places (e) : entrée Source : www.cbo-boxoffice.com G. MEGERDITCHIAN/PARIS 2006 DR EN DIRECT DE LA BIBLIOTHÈQUE FORNEY Un air de vacances Pour fêter les 70 ans des congés payés, la bibliothèque Forney retrace, à travers une sélection de 150 affiches, gravures, et cartes postales réalisées par de grands noms de l’illustration, l’évolution du tourisme entre 1860 et 1960. Réservées à la classe la plus aisée de la société, les vacances se démocratisent peu à peu et avec elles les mœurs et les modes. Les vacances, un siècle d’images des milliers de rêves, jusqu’au 30 décembre. Bibliothèque Forney, Paris 4e. Tél. : 0142781460 Livre Pete Doherty vu par une fan u Busty, chroniqueuse à Rock&Folk, rend hommage à son idole, Pete Doherty, dans un livre appelé… Pete Doherty. Qu’importe si Doherty est un drogué, s’il a volé, s’il est le fils spirituel de Syd Vicious, bassiste autodestructeur des Sex Pistols. Pete est un poète à la recherche de son paradis, l’Arcadie. Preuve de l’amour qui anime Busty, elle s’est tatouée un cœur, symbole des Babyshambles, groupe du jeune Anglais, près du nombril. L’artiste compose ses premiers vers à 16 ans, dévore Baudelaire et Rimbaud, s’inspire d’Oscar Wilde… Il arrive à Londres et rencontre CarlBarât avec lequel il monte les Libertines qui connaissent un succès immédiat. L’histoire du « Pierrot lunaire » est en marche. On connaît la suite : fin des Libertines, arrestation pour possession de drogues, concerts annulés, Kate Moss devient sa muse, la cocaïne… et peut-être un talent gâché ? Pour Busty, Pete est un génie, la dernière corde qu’il reste au rock’n’roll, « un gamin trop doué pour ce siècle ». Pete Doherty (Scali), 20 €. DR DR
www.directsoir.net SORTIR Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER F. SOULOY/GAMMA RESTAURANT ✱ BONNE FRANQUETTE À TOUTE HEURE Ouvert tous les jours jusqu’à 5h du matin, le Verre Bouteille voit se croiser noctambules, peoples et fêtards. L’ambiance est à la bonne franquette. Entrées de 6 à 12 € (œufs durs mayo ou à la coque, un chèvre frais ou des ravioles). Plats de résistance, de 10 à 24 € (onglet de bœuf, magret, gratin dauphinois, souris d’agneau, saumon, tartare, grande salade, plat de pâtes ou encore assiette végétarienne). Les desserts, entre 6 et 13,50 €, vont de l’île flottante à la crème brûlée en passant par la mousse au chocolat... Du classique qui tient au corps. Belle carte de vins, de 15 à 70 €. S’il est impossible d’y réserver, cette adresse peut toujours dépanner. Le Verre Bouteille, 85, avenue des Ternes, Paris 17e. Tél. : 01 45 74 01 02 www.leverrebouteille.com EXPOSITIONS ✱ L’ARIZONA, RÉSERVOIR D’IMAGINAIRE Des évocations d’une contrée lointaine sont exposées dans Zones arides, jusqu’au 5 janvier à la fondation Ricard. Photos, films, sculptures sont présentés par Alexandre Devoise, émerge sur C+, dans NPA avec Philippe Vecchi, puis sur TF1. Il est aujourd’hui du matin sur RTL2 pour Le Grand bazar. A. FROMENT/COURTESY STORE GALLERY ✜ SON LIEU A Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) chez mon cousin Romano. C’est là où se retrouvent les amis. L’été, on reste entre nous dans le jardin, autour d’un barbecue. l’artiste suisse Olivier Mosset et mis en scène par Patrice Joly. Le point de départ du projet ressemblait à un concours : seuls pouvaient participer les artistes ayant vécu ou séjourné en Arizona. Le résultat est une invitation au voyage, labyrinthe de sensations visuelles et sonores. Les exposants sélectionnés ont eu carte blanche pour rendre compte de ce que représente ce territoire désertique peuplé de mythes. Chaque artiste esquisse sa propre définition, et renvoie à son univers. Mathieu Mercier met en évidence une correspondance entre cette région et des masques de base-ball hybrides aux contours archaïques,mis en valeur grâce à un éclairage similaire à celui d’un musée d’art primitif. L’Arizona a laissé à Morgane Tschiember des perceptions abstraites, impressions qu’elle transmet dans Matière et images, une vidéo dans laquelle des couleurs chaudes et vives se succèdent, renvoyant au soleil, aux mirages, à l’étourdissement, le tout sur un fond sonore étrange. Les œuvres d’Anne- Marie Jugnet et Alain Clairet poursuivent cette quête de l’abstraction, fil rouge de l’exposition, et évoquent un autre aspect de l’Arizona. On regarde leurs toiles comme à travers le hublot d’un avion ou d’un paquebot, une nouvelle VIES NOCTURNES d’Alexandre Devoise ✜ SON BAR Chez Dada, avenue des Ternes. (Paris 17). C’est un bar à la française, tenu par des amis. J’y vais depuis longtemps. Le marché Poncelet, à deux pas, est un lieu vivant. ✜ SON RESTO Le Timgad, 21 rue Brunel (Paris 17. Un restaurant de couscous typique. ✜ SA SALLE Celle du restaurant La Maison blanche, 15, avenue Montaigne (Paris 8. Pour la vue sur Paris, qu’on aimerait avoir de chez soi. PICCOLO, SAXO ET CIE Film d’animation réalisé par Marco Villamizar et Eric Gutierez. Au royaume de la musique, les familles d’instruments ne veulent plus jouer ensemble depuis que les clés Sol, Fa et Ut ont disparu. Impossible de reconstituer le grand orchestre. Mais, c’est sans compter la ténacité du bois Piccolo et du cuivre Saxo. En salle. ✜ SON DVD The Party de Peter Sellers (MGM). Un film loufoque sur une soirée qui dégénère. Indémodable. ✜ SON LIVRE Les arcanes du chaos, (Albin Michel), premier livre de Maxime Chattam. ✜ SA MUSIQUE NTM, mon groupe-culte qui mêle bons textes et belles mélodies. Paris sous les bombes (Sony). En rap, j’aime bien 50 Cent, The Massacre (Universal) aussi. J’y ajoute une touche acid-jazz avec Jazzmatazz Vol.1 (EMI). D.R. DR terre, de nouvelles couleurs, un paysage grandiose. Un voyage sensoriel à poursuivre en vous rendant au Lieu Unique, à Nantes, où se trouve le deuxième volet de l’exposition. Zones arides, jusqu’au 5 janvier, entrée libre. Fondation Ricard, 9, rue Royale, Paris 8e. Tél. : 01 53 30 88 00 ✱ APPROCHE DE LA PEINTURE NORDIQUE Jusqu’au 5 mars, le musée Calvet d’Avignon présente Les maîtres du Nord, parcours stylistique et historique à travers les maîtres d’Anvers, de Cologne, Bruxelles, Haarlem ou d’Amsterdam pour faire découvrir au grand public ces sujets et ce style encore méconnus. A cet effet, le musée a également publié un catalogue. Les maîtres du Nord, Exposition permanente. Musée Calvet, Hôtel Villeneuve-Martignan, 65, rue Joseph Vernet, Avignon. Tél. : 04 90 86 33 84 ENVOYER VOS BONS PLANS+ à lejournal@directsoir.net D.R. Directsoir t Jeudi 21 décembre 2006



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :