Direct Soir n°807 10 sep 2010
Direct Soir n°807 10 sep 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°807 de 10 sep 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : Entretien avec José Mourinho spécial et unique

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
DIRECT SPORT Direct Soir n o 807 Vendredi 10 septembre• 22 < SÉBASTIEN POSSÈDE UN ATOUT ESSENTIEL : LA MÉMOIRE VISUELLE. >
SÉBASTIEN LOEB RALLYE WRC LES CLES DU SUCCÈS Une fois de plus impérial tout au long de la saison, Sébastien Loeb – qui dispose de 58 points d’avance sur son premier poursuivant, Sébastien Ogier – pourrait être sacré pour la septième fois champion du monde, dès ce week-end au Japon. À quatre manches du terme du championnat ! Mais comment l’Alsacien fait-il pour être intouchable ? Éléments de réponse. TEXTE/PROPOS RECUEILLIS PAR > GÉRALD MATHIEU PHOTOS > AFP U n sixième sens technique et une lecture du terrain à part ; une mémoire ainsi qu’une acuité visuelle bien supérieures aux autres pilotes ; un physique explosif de gymnaste taillé pour la route ; un self-control en toutes circonstances. Revue de détails des quatre clés de la réussite de Sébastien Loeb. UN TECHNICIEN D'EXCEPTION En débarquant en 2001 chez Citroën Sport, Sébastien Loeb a eu la chance de tomber sur une écurie déjà bien rodée à la haute compétition. Mais plutôt que de se reposer sur une équipe dédiée à sa cause, le sextuple champion du monde a manifesté une appétence gloutonne pour la technique et les réglages de sa voiture. « « Seb » a eu la curiosité et les compétences pour apprendre et intégrer les subtilités techniques, détaille Didier Clément, son ingénieur d’exploitation attitré depuis 2002. Il s’est formé sur le sujet, ce qui lui a permis d’atteindre un niveau inégalable. Aujourd’hui, il sait analyser des données très techniques. Il est intelligent et pointu. Il dispose d’un grand bagage. À l’issue de chaque séance préparatoire à une course, on échange beaucoup sur le choix des amortisseurs, des différentiels, des référentiels… En course, il me dit ce qu’il a aimé, ce qu’il souhaite changer pour la spéciale suivante. En plus, il sait parfaitement lire la route et le grip (adhérences,ndlr) sur l’asphalte, comme un Finlandais sait lire les bosses. Avec lui, j’ai un vrai dialogue. C’est une force de propositions. Il connaît parfaitement la voiture et sait exactement la décrire. » Enfin, à l’issue de chaque rallye, Loeb s’implique pleinement dans le débriefing auquel prennent part le pilote et son copilote, donc, mais aussi le directeur de Citroën, le chef de la voiture, les ingénieurs système, moteur et boîte de vitesse. « Même les soirs de victoire, « Seb » a toujours quelque chose à dire, confie son alter ego, Daniel Elena. Il est toujours à la recherche de la perfection. » UNE MÉMOIRE VISUELLE HORS PAIR Sébastien Loeb dispose de capacités visuelles supérieures à celles de ses adversaires. Non content de posséder 12 dixièmes à chaque œil < AVEC SA MUSCULATURE D’ANCIEN GYMNASTE, « SEB » EST CAPABLE DE SOUTENIR DES EFFORTS DE TYPE FORMULE 1. > (comme les pilotes de chasse !), l’Alsacien a surtout une incroyable mémoire visuelle. « En rallye, il faut faire preuve de grosses capacités d’anticipation car ça change tout le temps, explique son ostéopathe, Marc Germain. Il faut donc avoir une coordination oreille-œil-main extrêmement performante. Or, Sébastien possède un atout essentiel : la mémoire visuelle. Quand Daniel (Elena, son copilote) annonce un virage, Sébastien a automatiquement l’image du virage (qu’il a découvert lors des reconnaissances, puis des visionnages vidéo sur DVD) qui s’affiche telle quelle dans son esprit. C’est dû à sa mémoire visuelle qui va directement récupérer l’image enfouie dans son cerveau. » UN PHYSIQUE TAILLÉ POUR LA ROUTE Tenir les cadences infernales inhérentes à un week-end de rallye n’est pas à la portée de tous. Pendant trois jours, les pilotes sont soumis à un programme ultra-chargé, aussi bien en termes de kilométrage que d’« heures de travail ». Concentration, décompression, concentration, dé compression… tel est également le lot des rois du rallye, qui doivent soutenir ce rythme sinusoïdal tout au long de la vingtaine de spéciales à disputer. « Avec sa musculature d’ancien gymnaste, « Seb » est capable de soutenir des efforts de type F1 ou de circuit sans le moindre problème, dévoile son ostéopathe, Marc Germain. C’est quelqu’un de très bien bâti qui possède une musculature explosive, mais peu endurante (ce qui convient très bien sur des spéciales qui durent en moyenne de 10 à 15 mn). C’est une de ses particularités, due aussi à sa morphologie et à son patrimoine génétique. » UN SELF-CONTROL À TOUTE ÉPREUVE Qu’il soit au pied du mur ou à quelques hectomètres de la délivrance, Sébastien Loeb sait rester le même en toutes circonstances. Sans jamais se prendre la tête. « Sébastien me bluffe par son self-control, insiste Olivier Quesnel, le directeur de Citroën Sport. Il possède une capacité à s’adapter à toutes les situations qui est parfois sidérante. » Du côté de Ford, la maison rivale pour le titre mondial des constructeurs, on ne tarit pas non plus d’éloges sur le phénomène. « Il est très calme et très fort mentalement », reconnaît ainsi Malcom Wilson, patron de l’écurie américaine. « Ce qui est sûr, c’est qu’on n’est pas des stressés ! », conclut, rigolard, Daniel Elena.• CV SÉBASTIEN LOEB 36 ans - Né le 26 février 1974, à Haguenau (Bas-Rhin). 1,71 m - 68 kg. Chez Citroën depuis 2001 (sauf 2006). Copilote : Daniel Elena. Actuel 1 er du championnat avec 191 points (2 e : Ogier, 133 points). PALMARÈS : 6 fois champion du monde WRC de 04 à 09 (record) ; vice-champion du monde 03. 91 podiums dont 59 victoires (record). Champion du monde juniors (01). RALLYES GAGNÉS : Allemagne (8x) ; Monte-Carlo, Arg., Catalogne (5x) ; Mexique, Chypre, Corse (4x) ; Italie, Turquie (3x) ; N elle -Zélande, Grèce, G de -Bretagne, Irlande, Port. (2x) ; Japon, Aus., San Remo, Suède, Finlande, Jordanie, Norvège (1x). Direct Soir n o 807 Vendredi 10 septembre•



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :