Direct Soir n°803 27 aoû 2010
Direct Soir n°803 27 aoû 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°803 de 27 aoû 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (225 x 295) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 13,5 Mo

  • Dans ce numéro : Reprise de la Liga espagnole, l'autre ligue des champions !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
JEAN BRICE LEMAL SAMAD GOURCUFF, LE NOUVEAU DÉPART Il y a cinq ans, YoannGourcuff que l’on puisse dire, c’est qu’en avait choisi de signer au Milan quelques jours, Jean Tigana AC le dernier jour. Jusqu’au a donné à Gourcuff toutes les bout, il avait hésité avec raisons de vouloir partir. Aucun Lyon. Aujourd’hui, tout est rentré dialogue, aucune confiance dans l’ordre. Mais il reste une et pour finir une mise à l’écart question. Comment un transfert contre le PSG, accompagnée de cet ordre, 22 millions d’un tête à tête pour le moins d’euros quand même, a-t-il pu agité le vendredi soir. À partir de se conclure en 72 heures ? là, comme disent les footeux, Les suspicieux ou autres il était évident que les deux spécialistes du complot ourdi hommes ne pourraient pas en secret nous expliqueront travailler ensemble. que tout était bouclé depuis un Gourcuff se retrouve donc dans moment. Que la cour effrénée une équipe où son sens de la de l’OL a finalement porté ses conservation du ballon devrait fruits. Je ne crois pas à cette grandement soulager un groupe, thèse. Enfin pas entièrement. qui a besoin de mieux gérer ses Bien sûr, Gourcuff était tenté par efforts physiques sur l’ensemble l’aventure lyonnaise, par le fait d’une partie. Là, le meneur de retrouver Lloris et Toulalan, breton se retrouve face à un mais il s’est aussi passé des nouveau départ. Et il ne pouvait choses en Gironde. Et le moins rien lui arriver de mieux. Direct Soir n o 803• Vendredi 27 août BERTRAND GUAY/AFP 04 CONSULTANT DE LA GROSSE KRONIK DE PIERRE MÉNÈS À 47 ans, Pierre Ménès est une figure du paysage footballistique français. Ancien reporter à L’Équipe, cette intarissable grande gueule officie aujourd’hui en qualité d'expert pour le Canal Football Club. Chaque vendredi, retrouvez sa « Grosse kronik » dans les colonnes de Direct Sport. L’HORRIBLE CACOPHONIE ! < J’AI PEUR QUE CE QUI S’EST PASSÉ AU MONDIAL N’AIT SERVI À RIEN. LE FOSSÉ ENTRE AMATEURS ET PROS EST DE VENU UN RAVIN. > Ce serait tellement bien de passer à autre chose et de se tourner vers l’avenir, loin d’être simple, de l’équipe de France. Mais non. On en est encore aux commissions de discipline, aux suspensions, aux appels, aux phrases. Au mépris de l’intérêt supérieur du football français, c’est-à-dire de sa sélection nationale, le Conseil fédéral, dont on attend toujours le commencement du début d’une autocritique (on peut attendre), continue donc à faire joujou. Et en plus, certains de ses membres se permettent de critiquer Laurent Blanc qui, lui, au contraire, reste dans son rôle, celui de faire gagner les Bleus. L’appel d’Aimé Jacquet et de Michel Hidalgo – qui ne sont pas n’importe qui –, pour lever les sanctions, n’a même pas été écouté. Aujourd’hui, la Fédération est devenue sourde. J’ai bien peur que tout ce qui s’est passé en Afrique du Sud n’ait servi à rien et que le fossé entre les amateurs et les pros soit devenu un ravin. Et c’est inquiétant. POL ÉMILE/SIPA J’AI AIMÉ ÉTERNEL AUXERRE Le Zénith St-Pétersbourg n’était pas un bon tirage. Un club puissant, ambitieux avec de bons joueurs. Mais l’AJA s’est parfaitement sortie du piège. Avec réflexion, organisation et un certain talent aussi. Mais surtout avec une humilité de bon aloi. Auxerre n’a jamais cherché à surjouer. Juste à réciter le mieux possible sa partition. Celle écrite avec patience et passion par l’un de nos meilleurs et plus attachants techniciens, Jean Fernandez. J’AI PAS AIMÉ LE CAS BEN ARFA Depuis le 11 août dernier, sa jolie mitemps et son non moins joli but contre la Norvège, Hatem Ben Arfa ne joue plus. On nous assure qu’il s’entraîne deux fois par jour au bois de Boulogne en attendant son transfert à Brême, Newcastle ou une autre destination plus ou moins farfelue. Dans une sorte de délire collectif savamment entretenu par un troupeau de malintentionnés. Si l’on ajoute son père, qui accuse des gens de mettre son fils dans une secte, le parcours de ce jeune si talentueux se brouille de plus en plus. JEFF PACHOUD/AFP
Crédit photo : DPPI À 20 € /MOIS (1) PENDANT 6 MOIS OFFERT 3 MOIS (2) VIVEZ L’INTÉGRALITÉ DE LA LIGUE 1≥ AVEC 0,23 € /min depuis un poste f ixe. Pour tout nouvel abonnement d’un an à ¢4 étoiles. Offres non cumulables avec d’autres offres en cours et valables (pour toute personne non abonnée au cours des 6 derniers mois) du 18 août au 2 novembre 2010. (1) 5 mois + mois en cours. Hors frais d’accès (50 €). Satellite : hors location (6 € /mois) et dépôt de garantie (75 €) du décodeur. ADSL et câble : hors coûts liés à votre opérateur. Au-delà des 6 mois, vous restez abonné à CANAL+4 étoiles à 35 € /mois + 6 € /mois de location de décodeur pour le satellite ou coûts liés à votre opérateur ADSL ou câble. (2) 2 mois + mois en cours. Par satellite, ADSL ou câble selon disponibilité. Sauf résiliation 15 jours avant la fin des 3 mois, vous restez abonné à 8 € /mois en sus de votre abonnement. * Avec ¢ et FOOT+.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :