Direct Soir n°8 15 jun 2006
Direct Soir n°8 15 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de 15 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : Johnny : « L'âge, je m'en fous »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Directsoir t Jeudi 15 juin 2006 4 EN EXCLUSIVITÉ INTERVIEW DE JOHNNY HALLYDAY « J’offre ma santé, j’offre ma vie » Deux heures et demi de spectacle, 30 camions de matériel, 400 mètres carrés de scène : pour son anniversaire, Johnny offre à ses millions de fans le Flashback Tour, la plus importante tournée jamais réalisée par un artiste français. Occasion de revisiter son répertoire musical, faire le point sur sa vie, écouter son « parler vrai ». La légende vivante du rock répond en exclusivité à Direct Soir. Soixante-trois ans aujourd’hui, quarante-six ans de carrière. D’où vient votre énergie ? Je me shoote au bonheur, à la passion de mon métier. Quand je suis en tournée, je fais pas mal de sport. Mon entraînement physique me rend très résistant. Je mange diététique : poisson, viande blanche et pâtes. Je fume toujours un peu mais je ne bois pas une goutte d’alcool quand je travaille. De toute façon, mon âge, je n’y pense pas, je m’en fous. Je suis mieux dans ma peau aujourd’hui qu’à mes débuts. Avec le Flashback Tour vous revisitez votre carrière. Vous n’aviez donc rien de neuf à offrir ? C’est très péjoratif ce que vous me dites ! Je me shoote bonheur Repères Caroline Ithurbide au Vous savez, j’offre beaucoup de choses aux gens. J’offre ma santé, ma vie. C’est déjà pas mal. Je leur donne ce que j’ai de mieux en moi. Je ne m’économise pas pendant mes spectacles. Ni en temps, ni en budget. Je vais au fond des choses et j’aime profondément le public qui vient me voir. Votre show commence par le titre « L’envie ». Prenez-vous toujours autant de plaisir à être sur scène ? Cette chanson est celle qui me colle le plus à la peau et Jean-Jacques Goldman l’avait bien compris. Tous les soirs, sur scène, le public me donne envie. Il y a des mômes de douze ans qui viennent avec leurs parents, des jeunes de vingtcinq/trente ans. Des mamies de soixante-dix-huit ans chantent avec moi. C’est extraordinaire d’avoir un public aussi large. Qui compte le plus pour vous lorsque vous êtes en tournée ? Mes musiciens, qui sont aussi mes amis. Et, bien sûr, ma femme et ma fille. Laetitia s’occupe de pas mal de choses pour moi : LECŒUVRE/ABACA les invitations, l’agenda, mes costumes de scène. Elle le fait avec son coeur, elle veut que je me sente bien. Je crois qu’elle est très heureuse de tenir ce rôle. L’arrivée de Jade a-t-elle changé votre vie ? Ma petite fille, c’est mon grand bonheur. Mon moteur. Elle m’a stabilisé et a tranquillisé les angoisses que je pouvais avoir. Voulez vous d’autres enfants ? Oui. On voudrait en adopter un autre. Vous faîtes les yeux doux aux Etats- Unis. Pourtant, l’Amérique vous boude. Ca vous fait de la peine ? J’adore leur musique et leur cinéma. C’est un bonheur de partir là-bas pour répéter mais vous savez, je suis français et je suis toujours content de revenir. La France est un merveilleux pays. Pourquoi voulez-vous partir en Belgique alors ? Question d’argent ? Je gagne très bien ma vie. Le problème n’est pas là. La France a beau être le plus l’idole Laetitia Jade BARTHELEMY JEAN-GABRI/HADJ/VILLA beau pays du monde, c’est aussi un pays qui risque d’être foutu. Plutôt Ségolène Royal ou Nicolas Sarkozy ? Ecoutez, moi la politique, ça m’emmerde et je trouve que la France est mal gouvernée. Mais très honnêtement, le seul qui, pour moi, est honnête, a la pêche et aime les Français.… c’est Nicolas Sarkozy. Je dis ce que je pense. Avez-vous un jour, rêvé de redevenir Jean-Philippe Smet ? Quand je regarde ma carrière d’acteur, je me dis toujours qu’il faudrait que je reprenne mon « vrai » nom. L’acteur et le chanteur sont des personnes différentes. Mais les producteurs préfèrent Johnny Hallyday. Je le ferai peut-être un jour. Que ferez-vous pour vos soixante-quatre ans, Johnny ? Je ne sais pas encore, c’est trop loin ! Mais je sais que si l’on ne peut pas toujours faire plus grand, on peut faire différent et mieux. TONY FRANK/CORBIS DESSONS ERIC/JDD/GAMMA
LES JOURS ENERGIE DU 15 MAI AU 30 JUIN ECONOMISEZ A L’ACHAT, ECONOMISEZ A L’USAGE. *Offre réservée aux particuliers, non cumulable, valable du 15 mai au 30 juin 2006 dans le réseau Renault participant pour l’achat d’un Modus neuf. Modèle pouvant présenter des équipements optionnels. Consommation mixte (l/100 km) : 4,5. www.renault.fr DANS LE RESEAU RENAULT Concessionnaires et Agents participants RENAULT AVANCE, PROFITEZ-EN MODUS 1 100 € * D’ECONOMIE MODUS 1.5 dCi 85 Consommation extra-urbaine (l/100 km) : 4,1 Emissions C02 (g/km) : 119



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :