Direct Soir n°8 15 jun 2006
Direct Soir n°8 15 jun 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de 15 jun 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : Johnny : « L'âge, je m'en fous »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Jeudi 15 juin 2006 14 CULTURE THÉÂTRE/Ma Vie avec Mozart Mozart encore et toujours ! Un miracle qui ne s’explique pas… Qui peut se vanter de vendre dixsept millions de disques en quatre mois ? Michael Jackson ? Madonna ? Britney Spears ? Non, il s’agit bien de Wolfie. A 250 ans cette année, Mozart trône en tête du box office. Si l’on calculait la fortune de Mozart aujourd’hui, le montant rapporté par l’utilisation de ses œuvres permettrait d’acheter l’Autriche entière ! Mozart fascine. L’écrivain Eric-Emmanuel Schmitt se remémore ses crises de désespoir à l’adolescence et avoue : « Mozart m’a sauvé la vie ». Il publie en octobre 2005 Ma Vie avec Mozart et entreprend une correspondance avec ce génie mort à 35 ans qui l’a aidé à franchir toutes les étapes difficiles de sa vie.Aujourd’hui, après le succès de cet ouvrage – année Mozart NIVIERE/SIPA « Mozart m’a sauvé la vie. » oblige – son adaptation est mise en scène par Christophe Lidon au Théâtre Montparnasse. Accompagné de trois musiciens, le comédien Didier Sandre entre dans la peau d’Eric- Emmanuel Schmitt et rend hommage à Mozart. « Ce spectacle est le contraire d’un récital chic avec concertistes en robe longue. » La mise en scène sobre, ludique et émouvante, à l’image du jeu du comédien, ponctuée par les grandes œuvres de Mozart, nous projette dans un univers profond et raffiné. Cette pièce enchantera les mélomanes et les amoureux de Mozart. Quant aux autres, une lecture préalable du texte leur permettra de profiter pleinement du spectacle. Ma vie avec Mozart, Théâtre Montparnasse, Paris 14e. Du mardi au samedi à 21h, le dimanche à 18h. CONCERT Robbie Williams, un prince au Parc u Dans le cadre de sa tournée mondiale, le « Close Encounters Tour 2006 », le crooner anglais sera au Parc des Princes le samedi 17 juin. Le chanteur reprendra les titres de son dernier album sorti en 2005, Intensive Care. Un concert aux mélodies des années 80, mais pas seulement puisque la track list reprend les titres phares de ses précédents albums. Ainsi, le roi de la pop interprétera entre autres, Rock DJ, No regrets ou encore Millenium. La représentation sera aussi l’occasion de fêter les 10 ans de carrière solo de l’ex-membre du groupe Take That. Une belle manière de tirer un trait définitif sur son passé de mauvais garçon. On est le roi de la pop ou pas ! Rendez-vous sur scène. Robbie Williams, Close Encounters Tour 2006, Samedi 17 juin au Parc des Princes - Paris 16e Olivia de Buhren, Caroline Munoz, Damien Hammouchi, Edouard Charuit, Mathieu Durand F.SOULOY/GAMMA CINÉMA La France vaut le décor u On dénombre des centaines de monuments historiques qui servent régulièrement de décor naturel à des tournages de films. En ce moment, le Da Vinci Code et Marie-Antoinette viennent illustrer cette tendance. Versailles a été pris comme décor pour plus de 200 films. Quant au Louvre, le musée accueille un tournage tous les deux ans, généralement la nuit ou les jours de fermeture. Les producteurs du Da Vinci Code ont déboursé 24 000 euros par jour pour tourner dans les galeries du Louvre. Le Centre des monuments nationaux a récemment établi une liste des lieux disponibles et une grille tarifaire. L’Etat pratique aujourd’hui une politique d’ouverture des monuments, car les retombées en termes de notoriété sont très importantes. EN DIRECT DE WWWDIRECT8.FR/LIVRES… direct8.fr/livres_de_la_8 Coup de projecteur sur l’émission littéraire de Direct 8, présentée par François Busnel, chaque jeudi de 20h30 à 22h, en direct. (Rediffusion le dimanche à 0h30). Les invités de ce soir sont : Patrick Cauvin, Philippe Delerm,YannQueffélec et Daniel Pennac. J.WATSON/CAMERAPRESS/GAMMA LA SÉLECTION DU JOUR LIVRE Comme le fleuve qui coule, de Paulo Coelho. Un recueil de 101 textes courts : des nouvelles, des contes philosophiques qui, à chaque page, vous transportent dans les pensées de l’auteur le plus lu au monde, en faisant écho à notre expérience, à ce long « fleuve » qu’est la vie… CD Timeless, de Sergio Mendes. Quand Sergio Mendes, l’un des plus grands compositeurs brésiliens, rencontre Will. I. Am, le leader du groupe Black Eyed Peas, ça donne Timeless. Un album percutant, rythmé au son de la bossa nova et du hip hop. Avec des nouveautés interprétées par Stevie Wonder, ou encore John Legend. DVD Trois enterrements, de Tommy Lee Jones. Au Texas, près de la frontière mexicaine, un corps est retrouvé mort dans le désert. Il a été rapidement enterré après son assassinat. Par qui ? Son meilleur ami (Tommy Lee Jones) mène l’enquête. ENVOYEZ VOS BONS PLANS à lejournal@directsoir.net
D.R. www.directsoir.net Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER FESTIVAL UMONTPELLIER REPREND DU SOUFFLE L’été se fait désirer… Qu’à cela ne tienne : le samedi 17 juin, on fonce à Montpellier et on reprend son souffle dans les quartiers Beaux-Arts et Boutonnet pour le 11 e Festival des fanfares de Montpellier. La tradition reprend avec le vide-grenier géant du matin. Il sera égayé par vingt fanfares qui iront également animer l’apéro dans toute la ville. Notez que, cette année, la moitié d’entre elles viendront des quatre coins de France et d’Europe : Munich, Genève, Bristol, Annecy, Paris, Grenoble. http://festivalfanfare.free.fr SORTIE DE BUREAU UAPÉRO DU STUDIO Métro, boulot… disco, changez vos refrains de fin de semaine et optez pour l’apéro du Studio. Recommandé pour ceux qui, après une journée au bureau, souhaitent déconnecter autour d’un verre en scandant « à votre bonne santé ». L’apéro en musique, c’est tous DVD u L’EXORCISME D’EMILY ROSE L’exorcisme est un genre aujourd’hui éculé dans le cinéma fantastique. L’exorcisme d’Emily Rose s’inscrit donc dans la longue lignée des remakes de L’exorciste. Comme à chaque fois, nous assistons à deux heures de hurlements, de voix truquées, et autres effets les jeudis, vendredis et samedis de 18h à 21h, avant les soirées proposées par le Studio, bar-club qui vient d’ouvrir ses portes. Consos vraiment pas chères : 2,50 € le demi et 6 € l’alcool fort. Bon esprit et DJ enjoués garantis. Le Studio, 56 bis, rue de Clichy, Paris 9 è. CINEMA ULES FILMS CATASTROPHE Si vous aimez avoir la tête à l’envers, courez à la Cinémathèque française et profitez du cycle « Les films catastrophe », jusqu’au 30 juillet. De naufrages en invasions extraterrestres, en passant par la menace nucléaire, une programmation 100% « cata » vous est proposée avec des superproductions hollywoodiennes comme Titanic, Mars Attacks, Godzilla… Rivés à vos fauteuils, vous pourrez profiter du spectacle, en rire ou en frissonner d’horreur. La Cinémathèque française, 51, rue de Bercy, Paris 12e. RESTAURANT UMMMMM ! ! ! LE PÈRE CLAUDE La rôtissoire du Père Claude tourne presque à vide et la plancha du fiston est en surchauffe permanente : Ludovic nous prépare une assiette de calamars, guacamole, jambon Serrano et chorizo. Pendant ce temps, Claude, le papa, élabore son assiette du Matelot, composée de bar, thon, saint-pierre, rouget et lotte, spéciaux censés vous faire trembler des pieds à la tête… Pourtant, le film ne convainc pas, et nous restons, une fois de plus, bien loin du charme mystique de la version originale de William Friedkin. Absence de frissons garantie. SPECTACLE u BELLISSIMO Pas d’histoire, mais les poncifs, un peu ennuyeux FILM DU JOUR… ISOLATION « PEUR, ANGOISSE, UNE EXPÉRIENCE UNIQUE » de Billy O’Brien. Avec John Lynch, Essie Davis, Ruth Negga. qu’il agrémentera d’une petite ratatouille provençale et de quelques copeaux de truffes d’été… Rien que du bonheur à saucer avec une tranche de pain de campagne au levain. Les desserts ne sont pas en reste et les vins abordables. Le tout est servi avec simplicité et générosité. 51, avenue de La Motte- Picquet, Paris 15e. SPECTACLE UCOURT SUCRÉ OU LONG SANS SUCRE ? Tromper sa maîtresse avec sa cliente, quand aujourd’hui, de la commedia dell’arte. Conflits de générations, disputes entre les deux sexes et autres bonnes vieilles histoires sont au rendez-vous. On s’ennuie légèrement donc, même si les costumes et l’énergie des acteurs sauvent la mise en scène. Une pièce qui s’adresse avant tout aux amateurs du genre. Les autres trouveront sûrement le temps on est en instance de divorce, c’est franchement pas correct ! Après son succès parisien, cette comédie déjantée de Sylvie Audcœur, David Basant, Bruno Chapelle et Olivier Yéni est reprise à Lyon par la troupe de Lulu. Pas une minute de répit n’est laissée au spectateur. Les situations s’enchaînent, toutes plus drôles les unes que les autres, avec un final enlevé dans le monde carrément fou de la communication. Jusqu’au 30 juin, Théâtre de Lulu sur la colline, Lyon 1 er. long, voire très très long. Jusqu’au 25 juin, au Vingtième Théâtre, Paris 20e. JEUX VIDÉO u FORT BOYARD Après la télévision, c’est au tour des ordinateurs d’accueillir Fort Boyard. La vidéo reprend les règles du jeu télévisé : réaliser une série d’épreuves avant que le sablier ne s’écoule. Vous disposerez de six personnages, chacun ayant des aptitudes propres. Une fois dans la cellule, le joueur gère directement son candidat, pour libérer la clé. Passe Partout, le Père Fouras, les lions et les mygales ne vous feront pourtant pas oublier l’aspect répétitif du titre. On s’ennuie, même si les fameux Boyards nous attendent à la fin. SORTIR VIES NOCTURNES DE NICOLAS DEUIL ENVOYEZ VOS BONS PLANS à lejournal@directsoir.net HÉSITER HÉSITER HÉSITER/HÉSITER/HÉSITER/HÉSITER/D.R. > SON LIEU « Je n’aime pas les night-clubs. Je préfère les bars. » > SON BAR « J’adore les bars d’hôtel parce que l’ambiance est différente. Tous les gens qui vont et viennent font vivre ces endroits. » > SON RESTO « Mon QG, un petit resto américain que tient une copine à moi. C’est le Hennery’s. Un endroit très convivial. » > SON DVD « Je suis fleur bleue : Love Actually. Et en humour : Le sale DVD, de Dupontel. » > SA SALLE « Ma salle de bains ! Plus sérieusement, la salle du Trévise Cette salle est sans prétention. Elle reçoit aussi bien des personnalités que des nouveaux talents. » > SON BOUQUIN « Belle du Seigneur, une magnifique histoire d’amour. » > SA MUSIQUE « La pop anglaise, une belle compil avec Leonard Cohen, un soupçon de J.J. Cale, sans oublier Keane ! » > SON SITE « Mon site préféré, sans hésitation : www.surfsession.com, un site spécialisé dans la glisse. Je suis un surfeur de bon niveau et un inconditionnel. Alors, pour les passionnés de surf : c’est le site qu’il vous faut ! » EXPO u L’ASSOCIATION PARIS HISTORIQUE a recueilli des photos d’animaux qui ornent les portes et les enseignes de la capitale. Des lions aux dragons, un drôle de safari dans les rues de Paris. Bizarre bizarre… Jusqu’au 31 juillet – Paris Historique – 44-46, rue François-Miron Paris 4e. Olivia de Buhren, Cécile Belin, Majda Rida ENAROCH/SIPA Directsoir t Jeudi 15 juin 2006 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :