Direct Soir n°787 21 jun 2010
Direct Soir n°787 21 jun 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°787 de 21 jun 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Eminem, retour en force

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 ÉVÉNEMENT Anaïs. L’événement musical de l’année célèbre les femmes UNE NOTE FÉMININE POUR 2010 Aujourd’hui, la France s’accorde autour de la musique. Plusieurs milliers d’instrumentistes professionnels ou amateurs, de chanteurs célèbres ou inconnus partageront leur amour de la mélodie et de la chanson. Pas une ville dans l’Hexagone où des airs mélodieux ne distilleront leur allégresse pour faire danser les dix millions de spectateurs attendus dans les rues. Blues, rock, pop, électro, hip-hop, rap, RnB, jazz et pièces baroques... chacun choisira son style. La reconnaissance des chanteuses Après avoir célébré 50 ans de chanson de française l’an passé, cet opus 2010 revient sur une histoire d’amour, celle des femmes et la musique. Reléguée au rôle de muse depuis l’Antiquité, la gent féminine a su, à mesure de son émancipation au cours du XX e siècle, gagner la reconnaissance de leurs alter ego masculins, sous la bienveillance de la patronne des musiciens : sainte Cécile. Aujourd’hui, les femmes assument le « LA MUSIQUE RAMÈNE CHACUN DE NOUS À SON HISTOIRE » BARBARA (1930-1997) droit de composer, d’écrire et de chanter. Leur victoire, elles la doivent à une poignée d’héroïnes, de Piaf à Beth Ditto, en passant par Nina Simone, Céline Dion, Madonna et autres consœurs, désormais reconnues internationalement. Symbole du talent féminin, Barbara (1930-1997) donna, avec l’élan lyrique qui la caractérisait, l’une des définitions les plus inspirées de la chanson : « Elle est dans le quotidien de chacun ; c’est sa fonction, sa force. Sociale, satirique, révolutionnaire, anarchiste, gaie, nostalgique… elle ramène chacun de nous à son histoire. » Toute la féminité de la chanson française se retrouve désormais dans la nouvelle scène. Olivia Ruiz, Anaïs, Diam’s, Camille… portent ainsi haut, à leur tour, les couleurs de ce combat. Chacune s’est emparée d’un style musical pour y apporter sa voix, sa musicalité et sa sensibilité... Une fête sans frontière Au-delà des femmes qui chantent à l’unisson, la 29 e fête de la musique, qui marque l’arrivée de l’été, célèbre toutes les cultures musicales à travers la planète. Si les vuvuzelas (trompettes de supporters africains) résonnent depuis le lancement de la Coupe du monde en Afrique du Sud, plus de 120 pays s’apprêtent à faire du bruit, eux aussi. Outre chez nos voisins européens, les festivités trouveront notamment écho à Shanghai, où se déroule actuellement l’Exposition universelle, qui a déjà lancé ses premiers concerts hier. D. FAVRE/EPA/SIPA Directsoir N°787/Lundi 21 juin 2010 Interview FRÉDÉRIC MITTERRAND, MINISTRE DE LA CULTURE FÊTE DE LA MUSIQUE• FÊTE DE LA MUSIQUE• FÊTE DE LA MUSIQUE• FÊTE Pourquoi cet hommage rendu aux femmes ? Frédéric Mitterrand : Il s’agit d’un choix militant, pour montrer qu’elles sont devenues les égales des hommes. Tout au long du xx e siècle, leur influence n’a cessé de grandir. Nous avons tous en tête des voix de femmes qui nous ont marqués, comme Barbara ou Edith Piaf. C’est aussi l’occasion de rappeler que dans son Appel du 18 juin, dont on vient de célébrer le 70 e anniversaire, le général de Gaulle faisait allusion en sous-texte au vote des femmes. De manière générale, j’ai voulu rendre hommage à leur implication dans la citoyenneté. Quelles sont les voix féminines qui vous procurent le plus d’émotion ? J’ai toujours eu une préférence pour les voix de femmes mûres, comme Ella Fitzgerald ou Billie Holiday. Lorsque j’ai eu mon accident de scooter en janvier dernier, j’écoutais Susan Boyle, et cela m’a rendu distrait. Je m’intéresse également à des artistes comme Lady Gaga. Quel est votre coup de cœur musical de ces derniers mois ? Le dernier album de Benjamin Biolay, « La Superbe », qui m’a beaucoup touché. Il y a eu aussi les Françoise (groupe formé pour une représentation exceptionnelle et composé d’Olivia Ruiz, Emilie Loizeau, La Grande Sophie, Rosemary Standley, Camille et Jeanne Cherhal,ndlr), que j’ai vues au Printemps de Bourges cette année. Je les ai adorées, c’était pétillant. E. POL/SIPA
O. PIRARD/ISOPIX/SIPA CHANSON FRANÇAISE En Ile-de-France DONNER DE LA VOIX Jeanne Cherhal, la survitaminée victoire de la musique en 2005, reprendra les titres de son second album « Charade » sur le parvis de l’hôtel de ville de Neuilly-sur- Seine (92), à 19h30. Gérald de Palmas prendra lui la route en direction de Noisy-le-Grand (93) et sa place de la Libération, à 22h. Pierre Souchon, Zaza Four nier et Alexis Rault, nouvelle garde de la chanson française, investiront la Bellevilloise, Paris 20 e, à 21h. Amel Bent s’invite dans le parc de l’hôtel de ville d’Epinay-sur-Seine (93) à 21h15. L’ex-Nouvelle star succédera aux stars des années 1980 : Plastic Bertrand (20h) et Jean-Pierre Mader (20h30). « Cette fête, c’est le partage » TROIS QUESTIONS À OLIVIA RUIZ Que représente la Fête de la musique pour vous ? Le partage, le mélange des professionnels et des amateurs, des générations et des cultures. Un joyeux bordel ! Quel est le principe du « Taratata » auquel vous allez participer ? Vous allez jouer à Carcassonne, « à domicile » donc... J’ai hâte d’y être. C’est sur la scène du théâtre de la Cité que j’ai fait mes premiers pas de comédienne et je n’ai pas foulé ces planches depuis 14 ans. Cette soirée sera chargée en émotion. Pendant l’émission, je joue trois titres : le single « Les crêpes aux champignons », VILLARD/SIPA À la télévision POUR LES CASANIERS Renan Luce, BB Brunes, Benjamin Biolay, Cali, Charlotte Gainsbourg, Camélia Jordana, Diam’s, David Guetta, Christophe Maé, Youssou N’Dour, Placebo ou encore Olivia Ruiz se réunissent autour de l’émission spéciale « Taratata fête la musique » en direct de Carcassonne (11), dès 20h35. Pour la première fois, Nagui et son équipe ouvrent leur scène à des amateurs. Ces derniers partageront le micro avec des artistes de Gérald de Palmas. renommée nationale et internationale. Sélectionnés parmi de nombreux candidats, vingt et un d’entre eux, percussionniste, beatboxer, guitariste, violoniste, clavier se relaieront aux côtés des stars pour quatre heures de musique live. Une programmation à faire pâlir d’envie, et une bonne excuse pour rester chez soi. « Taratata » , en direct du Théâtre Jean-Deschamps à Carcassonne, sur France 2 et Europe 1, 20h35. F. DUPUIS/SIPA A. GHNASSIA/SIPA Régions FÊTE DE LA MUSIQUE• FÊTE DE LA MUSIQUE• FÊTE DE LA MUSIQUE• FÊTE Renan Luce. www.directsoir.net Jeanne Cherhal. « Paint It Black » en trio avec Cali et Mathias Malzieu, ainsi que « J’traîne des pieds », sur laquelle je serai accompagnée par un « beatboxer » amateur choisi par l’émission et moi-même grâce à un Web-concours. L’édition 2010 de la Fête de la musique met les femmes à l’honneur... Et si la musique était une femme ? Maria Callas ! Olivia Ruiz, ce soir dans « Taratata », et en tournée pour « Miss Météores » (Polydor). www.olivia-ruiz.com Y A D’LA JOIE Du Nord au Sud, la scène française prend ses quartiers d’été. - Bazbaz, le routard lover, place de la Victoire à Tours (37), à 18h. - Mélanie Pain, connue pour sa participation au projet Nouvelle Vague, sur l’esplanade du Champ-de-Mars à Valence (26), à 19h 30. - Jacques Higelin, le « sexa » aux vingt-deux albums, place Clemenceau à Hyères (83), à partir de 21h. - Les Fatals Picards et les trublions de La chanson du dimanche (photo) au théâtre Municipal de Béziers (34), à 20h30. - La gouailleuse Karimouche, place de la Catalo gne à Perpignan, à 20h. F. DUPUIS/SIPA F. DUPUY/SIPA N. CHAUVEA U/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :