Direct Soir n°781 11 jun 2010
Direct Soir n°781 11 jun 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°781 de 11 jun 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : Coupe du Monde 2010 : le choc des titans

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
pour ROYAL MANSOUR, NAISSANCE D’UN PALAIS Très attendu, le plus bel hôtel du Maroc vient enfin d’ouvrir à Marrakech. Hommage aux traditions et au savoir-faire des maâlems (maîtres artisans) marocains, ses 53 riads forment une médina enchanteresse. Un monde d’exception. P remiers signes : une allée impeccable, entièrement pavée de marbre brut, plantée de part et d’autre d’immenses palmiers royaux et de très vieux oliviers. Seuls les happy few de la planète (et les piétons) pourront l’emprunter, longer le mur d’enceinte haut de cinq mètres, pour s’arrêter devant la monumentale porte ogivale marquant l’entrée du Royal Mansour, propriété personnelle du personnage le plus illustre du royaume. Surprise : derrière la porte, rien de tonitruant, juste une cour gracieuse, bruissante de chants d’oiseaux, plantée de très vieux grenadiers ordonnés autour d’une fontaine aux lignes épurées et un bâtiment de plain-pied, sobre, typique des nobles demeures marocaines. À l’intérieur en revanche, passé le seuil gardé par des valets élégamment enveloppés de capes, pas Supplément - LE FIGARO N°20485 du samedi 12 juin 2010 - Commission paritaire n°0411 C 83022 www.figaromagazine.fr 18 juin 1940 : l’histoire de l’appel par Max Gallo Avec les compagnons de la première heure par Daniel Rondeau Dans l’intimité du Général par Michel Tauriac Tous gaullistes ! DE GAULLE par Marc Lambron Le livre événement d’Eric Branca UN FRANÇAIS LIBRE T 00134 - 612 - F : 4,50 E 3:HIKKLD=YUYZUX: ? a@g@l@m@a ; Le guide des festivals de l’été Région par région, les rendez-vous culturels à ne pas manquer 32 pages à conserver Supplément - LE FIGARO N°20485 du samedi 12 juin 2010 - Commission paritaire n°0411 C 83022 www.figaromagazine.fr RUE DES ARCHIVES Direct Soir n o 781 Vendredi 11 juin• TEXTE > ANNE-MARIE GRUÉ PHOTO >RAPHAËL GAILLARDE POUR LE FIGARO MAGAZINE un recoin, pas un centimètre carré qui ne soit sculpté, ciselé, zouaké (peint), revêtu de feuilles d’or ou d’argentures, tendu de soie ou de velours, couvert de marbre ou de zelliges… Partout, des plafonds et des moucharabiehs en bois de cèdre, des marqueteries d’érable et d’ébène, de sycomore et de nacre, du cuir d’autruche, des miroirs de Venise… Bien sûr, le résultat est étourdissant, et l’on reste longtemps ébloui par tant de magnificence, mais il est surtout – ainsi que le souhaitait le propriétaire – une fabuleuse vitrine du savoir-faire des maâlems (maîtres artisans) marocains, qui ont œuvré nuit et jour sur le chantier pendant cinq ans. Huit cents personnes se sont relayées pour faire sortir de terre ce palais. Et l’incroyable raffinement des détails donne le tournis. Il fallait un piano ? C’est un Bösendorfer DEMAIN, SAMEDI 12 JUIN, DANS LE FIGARO MAGAZINE (le préféré de Liszt). Une cave à cigares pour le bar fumoir ? Ils viennent bien sûr de chez Gérard, à Genève. Un paysagiste chevronné ? C’est Luis Vallejo en personne, maître jardinier de l’Alhambra, qui a créé et supervisé tout l’environnement végétal du Royal Mansour. LUXE ET DISCRÉTION Ici, aucune suite ou chambre individuelle, mais cinquante-trois riads d’une, deux ou trois chambres. Dans la plus pure tradition marocaine, chacun est composé de trois niveaux : le rez-de-chaussée pour les salons d’accueil avec patio, fontaine et cheminée, salle à manger pour les plus vastes ; le premier, pour la ou les chambres et les salles de bains ; le toit pour le salon-terrasse et une exquise piscine-bassin. La conception de tous les locaux de service est unique elle aussi. Il s’agit d’une ville en soussol, organisée autour d’un réseau de galeries permettant de desservir chaque riad à chaque étage. Ainsi, le personnel peut s’affairer en toute discrétion, sans jamais gêner les hôtes. Lesquels ont à leur disposition un majordome attitré, soucieux de les choyer tout au long de leur séjour. Le Royal Mansour, ou le Maroc dans toute sa majesté.• TOURISME 50 Léonard de Vinci, qui afrmait que « les détails font la MARRAKECH perfection », aurait adoré le Royal Mansour. Ici, pas un centimètre carré qui ne soit sculpté, ciselé, zouaké (peint), tendu de soie ou de velours… ◆ 18 JUIN 1940 : de Gaulle, un Français libre ◆ SÉCURITÉ : la bataille des halls d’immeuble a commencé ◆ ART : Lydia D., la muse de Matisse au musée CARNET PRATIQUE AVANT DE PARTIR Office national marocain du tourisme (01 42 60 63 50 ; www.tourismemarocain.com). Consulter également www.marrakech.travel/fr LES VOLS Royal Air Maroc (0 820 821 821 ; www.royalairmaroc.com). Transavia (0 892 058 888 ; www.transavia.com). Easy Jet (www.easyjet.com). L’HÔTEL Royal Mansour Marrakech, rue Abou Abbas El Sebti (00 212 529 80 80 80 ; www.royal mansour.ma). Ici pas de suites ou de chambres, mais 53 riads individuels. Multiples écrans TV plasma, écrans tactiles (faciles d’emploi !) dans toutes les pièces pour contrôler une domotique pointue (climatisation, ventilation, éclairage, volume audio). Pour un riad d’une chambre, compter 1 500 € la nuit. 1 chambre Deluxe : 1 900 €. 2 chambres : 4 200 €. 3 chambres : 16 000 €. Les petits déjeuners (70 €) et les repas ne sont pas compris.
LA GDF SUEZ,.• : ljl.l.,:n •:, 0 e:T..., G"'F".:S.'-"CaZ



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :