Direct Soir n°777 7 jun 2010
Direct Soir n°777 7 jun 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°777 de 7 jun 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 274) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : Coeur de pirate, tête d'amour

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
E. ROBERT 10 SPORTS LE BILLET DE CHRISTOPHE PACAUD Journaliste RTL et Direct 8 Roulement de djembés Ecoutez au loin les vuvuzellas, les concerts de klaxons… ça y est, les journées s’allongent, les soirées foot en bonne compagnie s’étirent, les télés crépitent, les haut-parleurs résonnent. On commente le but de la veille ou de l’après-midi, les gamins imitent Messi dans les parcs, les quadras se prennent pour Roger Milla en 1990 en Italie en célébrant leur but près du poteau de corner, et les anciens feuillettent des coupures de journaux en se remémorant les maillots à lacets de 1958 de nos géants bleus en Suède… Ah, « Justo » Fontaine et ses treize buts records… Les générations se rejoignent autour d’un album photos : celles, sépia, d’avant-guerre, du premier buteur français de l’histoire du mondial, Lucien Laurent. Celles, en quadrichromie et tout en contraste, de « Gigi », Alain Giresse, les bras et le corps en transe, fêtant son but avant la désillusion de la nuit sévillane face au réalisme germanique. Les noms s’entrechoquent dans ma tête, les images fusent, les souvenirs se bousculent : Schumacher agressant Battiston, Diego prolongeant la main de Dieu, Pelé réinventant la définition du génie, Platini étalant sa classe, Zidane assénant deux coups de tête éternels, puis un indélébile… coup de boule à l’histoire, aux matchs nuls peu glorieux, aux coups de sifflets douteux et aux tacles trop appuyés. En revoyant les yeux exorbités de Toto Schillaci, j’ouvre les miens… et les referme sur l’image d’une nation, l’Afrique du Sud, dont le tour est enfin venu de ressentir la magie de cette épreuve à nulle autre pareille. ROLAND-GARROS La bonne cuvée d’IBM COUPE DU MONDE Directsoir N°777/Lundi 7 juin 2010 Qui jouera les trouble-fête ? En 2006, l’Ukraine avait réussi à se hisser jusqu’en quarts de finale. En 2002, la Turquie et surtout la Corée du Sud avaient échoué aux portes de la finale d’un Mondial surprenant. Une finale que la Croatie avait ratée de peu également en 1998, tombant face à la France. Le premier Mondial disputé sur le sol africain ne devrait donc pas échapper à cette règle qui n’en est pas vérita - blement une. Plusieurs sélections ont le profil pour faire sensation. L’Uruguay Premier adversaire des Bleus, vendredi, les Uruguayens ont les armes pour créer la surprise. Un groupe expérimenté, une attaque de feu avec le duo Diego Forlan-Luis Sua - rez, sans oublier un jeu rugueux. L’international américain Clint Dempsey. Le Paraguay On en parle moins, pourtant ce petit pays niché entre la Bolivie, le Brésil et l’Argentine a le profil. Troisième des éliminatoires, zone Amsud, les Paraguayens, emmenés par Roque Santa Cruz, ont une défense de fer et pratiquent un beau football. Partenaire des Internationaux de France depuis 25 ans, IBM s’est installé en coulisses pendant les deux semaines du tournoi pour donner aux joueurs comme au public les meilleures statistiques. Fraîchement terminée, la quinzaine de Roland-Garros aura donné beaucoup de travail à l’équipe d’IBM, implantée dans de modestes Algecoà quelques mètres seulement de la porte Suzanne-Lenglen. Beaucoup de travail, certes, mais au moins autant de satisfaction, laquelle émane en grande partie de la réussite du site internet www.rolandgarros.com, l’une des missions prioritaires des ingénieurs français et américains installés au rez-de-chaussée du QG d’IBM, boulevard d’Auteuil. Grâce aux statistiques récupérées via les radars disposés sur Cette année, pour le sacre mondial, les pronostiqueurs misent sur l’Espagne, le Brésil ou encore l’Angleterre. Mais comme à chaque édition, une équipe est capable de créer la sensation. les courts et à la convergence rapide des informations, il est ainsi possible de suivre l’évolution du score en temps réel, avec toutes les informations du match en cours. Un poste dédié à la sécurité du site web permet même de localiser les éventuelles attaques. Au final, près de 400 millions de pages auront été lues pendant la durée du tournoi. Si le grand public bénéficie de cette plateforme, les joueurs ne sont pas en reste, avec les DVD « analyse de match », qui synchronisent les images de leur prestation pour les classer ensuite par type. Une véritable mine d’informations. GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP La Côte d’Ivoire : Comme en 2006, les Ivoiriens sont tombés dans le groupe de la mort (Brésil, Portugal et Corée du Nord). Bien que handicapée par le forfait de Didier Drogba, l’équipe coachée par Sven-Göran Ericks - son, avec des stars telles que Yaya Touré ou encore Salomon Kalou, peut tirer son épingle du jeu et sortir de ce premier tour périlleux, pour créer peutêtre l’une des surprises de la compétition. La Serbie Première de son groupe de qualification devant la France, la Serbie possède avec Dejan Stankovic, Nemanja Vidic, Branko Ivanovic ou encore Milos Krasic, des individualités fortes dans chaque ligne. Pas rassurant pour l’Al le - magne, l’Australie et le Ghana. Les Etats-Unis Quarts de finaliste en 2002, les Américains ont les cartes en main pour sortir d’un groupe (Angleterre, Slovénie, Algérie) où ils devraient prendre la seconde place après les Anglais. Solidement organisés autour de Landon Donovan et Clint Dempsey, les Etats- Unis forment un bloc compact, difficile à manier. www.rolandgarros.com présente une analyse détaillée du tournoi.
, - LA JOIE VOUS RECOMPENSE. JUSQU'À FIN JUIN, PRIME BMW ÉCO-ATTITUDE DE 6 000 € SUR LES BMW SÉRIE 3 À MOINS DE 140g DE C0 2/KM. BMW EffieiéntOynamics _./Mof""'cl'. tklnt, PM clt pr..wr, 1 Taux 1, 4% "l L 1U36_. j i OC oui ! M 1 mon..o.6ocot tt'"'nc-,...,-c.Mts...l"'mono.,.,g,.CO.• Oll'fnono ;m.IIOit..-.. w.-.,.con, QI """"*'P 36.,. 01),1 000 (JO _.. O., _ ! O.t9 (rl Tu. (lleall """"" toe O. 1. » "'._,. w 1-'._.-.w.. ttC CllllltUt _, Coea•wot : -rreo ;c...,.,.,,I7*M.•s-..urn.oe-...,..,PWirMtS..O ! I -en..,.,...O ! II-409ciiCO.c-.,..M_.,., -•11 000(-.-o.Otllt36,..S.:..,...d.­ oa.m. f8*Q/fC.. SNCa.f)J JOOOOOOO(,AC$\VlSAU.IS3.:Jtco. C)\fo$01 « llMll"l_.,... lM M.-ltglloo Clftoetlti•Qinon•,...ocuo.-., ,.,. tt30jlnaCl'()tJn•'. ; -. ; - Cow =>•O.fMNS...3loootwlllbl•.,.,.•.,.q(1f :.t.$t SJ"OOt.m.C:O. 110• lolO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :