Direct Soir n°771 28 mai 2010
Direct Soir n°771 28 mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°771 de 28 mai 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (235 x 299) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5,1 Mo

  • Dans ce numéro : Les Bleus et Ribéry : l'espoir renaît

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
TOP MODEL Direct S p ort n o 39• Vendredi 28 mai 34
CANDICE SWANEPOEL UNE TETE BIEN FAITE À peine majeure, elle gagnait 5 000 euros par jour en posant pour des marques de lingerie. Trois ans plus tard, Candice Swanepoel est l’un des mannequins les plus demandés au monde. Mais, selon elle, ce n’est pas son physique qui fait la différence. C’est son charisme ! TEXTE > GEOFFROY BRESSON PHOTOS > VICTORIA’S SECRET Elle a le physique de l’emploi. Grande (1,77 m), blonde, des mensurations quasi parfaites (81-58-85). Candice Swanepoel est faite pour le métier de mannequin. Pourtant, ce ne sont pas ses courbes qui font d’elle l’un des top models les plus prisés au monde. En tout cas, selon elle, pas en priorité. « C’est grâce à mon charisme et à mon travail que je signe des contrats avec les marques de mode », assure celle qui est née à 1 389 mètres d’altitude, dans un village de fermiers qui répond au nom de Mooi River, en Afrique du Sud. À l’image d’un sportif qui ne peut atteindre les sommets que par son seul talent, Candice a bossé dur pour se créer un nom. Très dur : « Parce que ce job est un business. Il y a beaucoup de filles qui approchent le 90- 60-90. Si vous n’êtes pas au top, ils ont vite fait de vous remplacer. » Elle se lance dans la profession, alors qu’elle est encore mineure. « Attention, je ne suis pas comme certaines filles défavorisées, précise l’égérie de Dolce&Gabanna ou Tommy Hilfiger. À l’époque, je ne manquais de rien. Mon enfance était idéale. La ferme est mon milieu, le meilleur endroit pour que mes parents m’apprennent à grandir avec certaines valeurs. » REPÉRÉE DANS UN MARCHÉ AUX PUCES Puis il y a cet agent qui la remarque un jour dans un marché aux puces de Durban. Sa carrière décolle en un clin d’œil : « Je sacrifie tout. Mon adolescence, ma famille, mes amis. J’apprends à devenir solitaire. Je voyage dans les plus beaux endroits du monde. Mais il n’y a personne pour partager ces moments avec moi. » L’apprenti top model gagne alors déjà 5 000 euros par jour. Sa plastique explose ensuite aux yeux du grand public. Elle fait la couverture de Vogue, Elle, GQ, Cosmopolitan. Aujourd’hui, les efforts ont payé et Candice admet exercer le plus beau métier du monde. Ses courbes déchaînent les passions. Au point de, parfois, déstabiliser la belle : « J’ai récemment lu un blog qui parlait de moi. Certaines personnes m’admiraient et expliquaient qu’elles seraient prêtes à boire l’eau sale de mon bain… » Heureusement (ou pas !), un homme l’accompagne désormais dans tous ses déplacements. Il s’appelle HermannNicoll. C’est son fiancé. « On s’est rencontré à Paris, un été, détaille-t-elle. Il est mon amoureux, mais aussi mon meilleur ami. » Et le seul homme habilité à partager la même eau que cette sirène ! • 3 E MI-TEMPS CV CANDICE SWANEPOEL 21 ans - Née le 20 octobre 1988, à Mooi River (Afrique du Sud). 1,77m. Mensurations : 81-58-85. TOP MODEL Égérie de la marque de lingerie Victoria’s Secret. Sa phrase préférée : « Oh my Lord » (« Oh mon Seigneur »). Ses odeurs préférées : café, jasmin et pizza. Son rêve : faire du base jump Avoue quatre piercings : à l’oreille, à l’intérieur du lobe, dans le nez, l’emplacement du dernier est tenu secret… Direct S ort n o 39 Vendredi 28 mai•



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :