Direct Soir n°761 11 mai 2010
Direct Soir n°761 11 mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°761 de 11 mai 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Les prêtres : tubes catholiques

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 MIEUX CONSOMMER SANTÉ Halte aux allergies ! Le printemps, pour certains, peut parfois virer au cauchemar : nez pris, yeux larmoyants, toux incessante… Près de 18 millions de Français souffrent en effet d’allergies. Comment anticiper leur venue et quelles solutions pour désamorcer ce fléau ? L’étymologie du mot « allergie » puise dans le grec ancien et dans la racine « allos », qui signifie « étranger ». L’allergie désigne une réaction excessive voire violente du système immunitaire confronté à une substance étrangère appelée « allergène ». Cette réaction peut causer des effets néfastes si elle n’est pas traitée à temps. Les œdèmes de Quincke font partie des réactions allergiques les plus impressionnantes et les plus dangereuses. Les allergènes sont nombreux et appartiennent à plusieurs catégories différentes : allergies alimentaires (gluten, poisson, arachide…), allergie aux animaux (poils de chats, plumes…), allergies aux acariens. Mais en ce début de printemps, la végétation explose littéralement sous la poussée de la sève ; en parallèle, les allergies aux pollens s’avèrent particulièrement virulentes. MAL DE SAISON Nez qui coule, démangeaison des voies Envoyez-nous vos astuces, vos coups de cœur, vos coups de sang… sur les prochains thèmes que nous aborderons dans cette page, « Mieux consommer ». Dites-nous tout sur conso@directsoir.net. respiratoires, toux inextinguible, sensation d’étouffement, yeux larmoyants et parfois crises d’asthme : les manifestations de ce dernier type d’allergie – que l’on appelle souvent « rhume des foins » – sont particulièrement handicapantes. Selon le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), 10 à 40% de la population mondiale seraient concernés. Cyprès, platane, chêne et bouleau sont les principaux responsables des allergies. Lutter contre les allergies au pollen exige donc de prendre des mesures simples, comme une prise de douche régulière et l’éloignement des endroits exposés à la chaleur. Mais au-delà de ces règles de base, le recours au médecin traitant demeure indispensable. C’est lui qui peut prescrire les remèdes – souvent efficaces – qui permettent de traiter ces symptômes, ou qui peuvent détecter les cas plus graves qui peuvent rendre nécessaire un traitement de fond. VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE PROCHAINS THÈMES ABORDÉS : • Chercher un job pour cet été• La saga Pierrot Gourmand• Comment choisir ses épices ? • Le boom des meubles en carton• Les sports extrêmes : tout un baptême LE SAVIEZ-VOUS ? Chassez les acariens et faites du sport ! ➔ Selon l’OMS, le pourcentage des personnes allergiques devrait atteindre 50% en 2010. ➔ Une allergie non traitée peut durer toute la vie ou s’aggraver. Correctement soignée, elle peut disparaître totalement grâce à la prise de médicaments comme la cortisone. ➔ L’exercice physique est recommandé aux personnes souffrant d’allergies des voies respiratoires. En effet, plus ces patients fortifient et entraînent leur système respiratoire, plus ils reculent le seuil de déclenchement de la gêne respiratoire. TÉMOIGNAGES ➔ CHARLES, 52 ANS « Tous les ans, c’est le même cauchemar. Les platanes de Paris me font vivre un vrai calvaire. Pendant quelques jours, je suis obligé de calculer mes itinéraires pour éviter de passer en dessous. Si je n’ai pas le choix, je n’échappe pas à une crise allergique. Ma seule solution, c’est de fuir et de contrôler ma respiration en inspirant le plus profondément possible et en expirant doucement, sans tousser. » ➔ FOUCAULD, 23 ANS « J’ai fini par aller consulter un allergologue. Il m’a prescrit un traitement très léger qui fonctionne manifestement très bien. Je n’ai eu aucun symptôme depuis le début du printemps. Avant, en cas de crise, je prenais un sirop antihistaminique. Mais cela ne faisait qu’atténuer les symptômes. » SIERAKOWSKI/ISOPIX/SIPA PH. MERLE/AFP Directsoir N°761/Mardi 11 mai 2010 L’inné et l’acquis On peut naître allergique, ou le devenir… ➔ A la naissance, nous disposons tous d’un système immunitaire inné qui permet de lutter contre les microbes et les maladies, des plus anodines aux plus graves. De même, les allergies sont dites innées lorsqu’elles se transmettent de génération en génération. Mais il est possible de devenir allergique : d’autres éléments extérieurs entrent en effet en jeu comme l’environnement général ou la pollution. Ainsi, les nouveaux allergiques se recrutent aujourd’hui essentiellement en milieu urbain. Enfin, les progrès médicaux auraient un effet pervers : les nouveaux traitements – en se substituant aux défenses naturelles – rendraient l’organisme moins apte qu’autrefois à se défendre face aux éléments extérieurs. Un répit venu du froid ➔ « En mai, fais ce qu’il te plaît », prescrit le proverbe ancestral. Malgré sa sagesse, il semble bien que la météo le contredise cette année. Les frimas persistants n’ont pas encore eu raison des manteaux et gabardines. Un avantage à ce froid : les allergènes sont engourdis et agressent bien moins les sujets sensibles. Seuls les pollens des chênes, bouleaux et platanes sont particulièrement virulents, tandis que les graminées se réveillent dans la moitié sud de l’Hexagone. Attention néanmoins, au premier coup de chaud, le réveil risque d’être pénible. Infos sur www.pollens.fr
E. ROBERT/DIRECT8 www.directsoir.net LE BILLET DE JEAN-MARC MORANDINI Journaliste, animateur de radio et de télévision La privatisation des Bleus On ne sait plus trop si c’est l’équipe de France de football ou l’équipe de TF1. Ce soir, mardi, pour la première fois, c’est en exclusivité au journal de 20 heures de Laurence Ferrari que Raymond Domenech annoncera la liste des vingt-trois joueurs sélectionnés pour la Coupe du monde. Poids des sponsors, de la publicité, du marketing : c’est désormais à une privatisation de cette équipe que l’on assiste – une équipe qui devrait être pourtant celle de tous les Français. On aurait pu imaginer une grande conférence de presse à 20h15, retransmise en direct par toutes les chaînes qui le souhaitent pendant les journaux. Non, tout se fera sur la Une qui, il faut bien l’avouer, paie très cher, de façon sonnante et trébuchante, son attachement aux Bleus. Plus étonnant encore : la FFF a tout de même tenu à organiser une rencontre entre Raymond Domenech et les journalistes. Elle aura lieu à 21 heures le jour même, mais attention, elle se déroulera… au siège de TF1 ! Le message envoyé est clair : désormais, l’équipe de France, c’est la Une et personne d’autre. Aucun autre média, radio ou télé, ne peut donc se permettre de s’attribuer les Bleus. Ils sont à TF1 et à personne d’autre. Traditionnellement communiquée depuis 2006 lors d’une conférence de presse diffusée en direct sur TF1 dans Téléfoot, cette annonce des vingt-trois devait se faire, expliquent les spécialistes, sans « confrontation », autrement dit sans affrontement avec des journalistes remontés contre les décisions de l’entraîneur. Cela explique le choix de l’ambiance feutrée et sereine du 20 heures de Laurence Ferrari. A demain ! Réagissez : redac@directsoir.net L’AVENIR SUR UN COUP DE FIL Sophie Favier et le médium Claude Alexis diront la bonne aventure aux téléspectateurs tous les jours sur la chaîne Vivolta, à partir du lundi 31 mai. Voyance en direct proposera des consultations en direct par téléphone. Exclusif : Mickaël Vendetta sur Direct 8 ➔ C’est un petit événement dans l’univers de la télévision française. Mickaël Vendetta est l’invité exceptionnel, ce soir, de l’émission Morandini !. Personnage inconnu des médias il y a quelques mois, Vendetta a réussi le pari de devenir une « rareté » demandée à la télévision. Vainqueur de l’émission La ferme célébrités sur TF1, il a ensuite refusé toute interview, préférant les exhibitions rémunérées par des marques et des sponsors. Pour la première fois, il a choisi Direct 8 et Morandini ! pour s’exprimer en direct. L’occasion pour le journaliste, également animateur sur Europe 1 et chroniqueur quotidien à Direct Matin Plus et Direct Soir, de tenter d’en savoir plus sur cet objet télévisuel non identifié. Régulièrement brocardé pour sa fatuité et sa capacité à gloser sans fin sur son pouvoir de séduction (un concept : la « bogossitude »), Mickaël Vendetta – pur produit de la télé-réalité contemporaine – manifeste un génie certain à actionner les nouvelles ficelles du système médiatico-people. Infaillible dans sa façon de créer des « buzz », d’utiliser les ressources sans fin du Web 2.0 et les nouveaux outils de communication (réseaux sociaux, plateformes embarquées, etc.), le jeune homme est le symptôme et l’acteur LES PETITS PLATS DE LAURENT MARIOTTE Le 26 mai, Laurent Mariotte publiera le deuxième tome de ses Petits plats en équilibre (éd. Toucan), avec de nombreuses recettes issues de son émission du même nom sur TF1. SUNCHINE INTERNATIONA/SIPA BUZZ TÉLÉ 13 Le « bogosse » s’exprimera pour la première fois depuis sa sortie de La ferme, ce soir, dans Morandini !. d’une nouvelle ère du show-business, dans le sens le plus étymologique du terme. Objet de passion ou de répulsion pour des cohortes de téléspectateurs, il est aussi un sujet d’études sans fin pour les sociologues et médiologues. Jean-Marc Morandini, qui ne l’a jamais épargné, s’efforcera ce soir de nous en apprendre davantage sur le « bogosse » de Groslay (Val-d’Oise), qui déclare toujours y résider. Morandini !, ce soir, à 18h40, sur Direct 8.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :