Direct Soir n°75 13 déc 2006
Direct Soir n°75 13 déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75 de 13 déc 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Denzel Washington star de « Déjà vu »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Directsoir t Mercredi 13 décembre 2006 8 ACTU FRANCE EN BREF Giscard : « Pas plus de deux mandats » v S’exprimant dans l’hebdomadaire L’Express à paraître demain, l’ancien chef de l’Etat Valéry Giscard d’Estaing réaffirme sa conviction que « nul ne doit accomplir plus de deux mandats » présidentiels. « Les seconds mandats sont déjà difficiles », ajoute-t-il. A propos d’une nouvelle candidature de Jacques Chirac, M. Giscard d’Estaing répond qu’il ne s’agit pas « d’une question de personne ». Reconstitution du drame de Clichy v La première reconstitution du drame de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), au cours duquel deux mineurs ont péri électrocutés dans un transformateur EDF, aura lieu jeudi matin. En convoquant cinq policiers et le rescapé, le juge chargé de l’enquête pour « non-assistance à personne en danger » veut vérifier les différentes déclarations et l’enchaînement des faits qui ont coûté la vie à Bouna, 15 ans, et Zyed, 17 ans, le 27 octobre 2005. Une place de ciné, 1 euro reversé v Sur chaque billet acheté aujourd’hui pour le film d’Eric Lartigau, Prête-moi ta main, 1 euro sera reversé à l’association les Toiles enchantées. Présidée par Alain Chabat, elle organise des projections de films pour les enfants hospitalisés dans toute la France. Clearstream : nouvelle mise en examen v Le journaliste Denis Robert a été mis en examen cette nuit pour « recel et abus de confiance ». « La liberté de la presse et le droit d’informer ont été bafoués » a-t-il déclaré à l’issue d’une audition de plus de dix heures. Le Premier ministre sera entendu comme simple témoin sur ce dossier le 21 décembre prochain. POLITIQUE/Les blogueurs courtisés Preuve que les blogs ont un impact politique, Shimon Peres, actuel vice-Premier ministre israélien a fait le déplacement à Paris hier matin pour participer au « Web 3 », une conférence définie comme le « mini Davos des blogueurs ». Il n’a pas été le seul homme politique à se déplacer, puisque Nicolas Sarkozy, président de l’UMP, est venu hier après midi ainsi que François Bayrou candidat UDF à l’élection présidentielle, tous deux invités par l’organisateur, Loïc Le Meur, célèbre blogueur et directeur général de Six Apart. « La blogosphère, c’est important pour un candidat à la présidentielle qui n’est pas soutenu par des médias traditionnels puissants », a déclaré François Bayrou devant les participants du Web 3. « J’ai conscience que le débat démocratique est profondément et durablement modifié par l’arrivée d’internet », a ajouté M. Sarkozy, plus tard. Le ministre de l’Intérieur se trouvait plus ou moins en terrain conquis puisque Loïc Le Meur a récemment affiché son soutien au candidat UMP à la présidentielle. S’il n’est plus à prouver l’impact qu’auront les blogs dans le courant de l’élection présidentielle, les blogueurs sont-ils récupérés par les politiques ? « J’ai été sollicité pour relayer des messages par l’ensemble des partis politiques. Ensuite, si le contact est bon, ils essaient de vous rallier à eux », reconnaît Nicolas Voisin, blogueur politique sur Nuesblog. « Mais c’est dommage de tomber dans le militantisme : Loïc Le Meur perd un peu de sa légitimité. Le pluralisme n’est plus respecté, ni le rôle de contre-pouvoir conféré par la blogopshère » poursuit -t-il. PARIS/Budget pour les classes populaires h Hier, le Conseil de Paris a adopté le projet de budget 2007 qui s’élève à 6,7 milliards d’euros, le plus important montant d’une collectivité locale française. Le budget a été voté par le PS, le PCF, le MRC et les Verts (l’UDF et l’UMP ayant choisi de s’abstenir). Arrivé au terme de son mandat, l’enjeu était important pour Bertrand Delanoë (PS). Ce sera un budget contre la « boboïsation » de la capitale. Après de houleuses négociations, les Verts ont obtenu gain de cause : la mise en place d’une politique de préemption d’immeubles habités par des familles défavorisées pour les transformer en logements sociaux. Les Verts ont décroché une rallonge de 36 millions d’euros sur le montant initialement prévu. Au total, 210 millions d’euros seront consacrés à la promotion de la mixité sociale et à l’acquisition des 55000 habitations aux loyers modérés. CAROLINE HALAZY,VALÉRIE ZOYDO,RÉMI FOUGÈRES,CAROLE TOLILA,SAMANTHA SZWEC,JULIEN SOLONEL Le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy et Loïc Le Meur, directeur général de SixApart. Dans ce même élan d’expression individuelle, les forums citoyens recueillent un succès inattendu. Agoravox, journal citoyen, compte aujourd’hui plus d’un million de lecteurs par mois. Et là aussi, Carlo Revelli, son PDG, avait été soupçonné d’afficher un penchant politique, cette fois-ci pour le parti centriste au travers des articles publiés sur sa plateforme. « Je ne suis pas bayrouiste ! D’ailleurs, je n’ai jamais été démarché par aucun parti politique. J’avoue avoir été surpris qu’une figure comme Bayrou puisse remporter autant d’adhésion chez nos lecteurs ». L’adhésion centriste chez ces lecteurs a été confirmée par un fameux sondage en ligne où h L’article 77 de la Constitution doit être révisé pour permettre l’application des accords de Nouméa, signés par Jacques Chirac en 1998, et prévoyant une autonomie progressive de la Nouvelle-Calédonie. Cette retouche relative au corps électoral néo-calédonien ne « posera pas de problème », selon le chef de file des députés UMP, Bernard Accoyer. Mais le pari est loin d’être gagné : le vote prévu aujourd’hui à l’Assemblée promet de se dérouler dans un climat de vive tension. Si le PS se montre favorable au projet, au sein de la majorité des voix s’élèvent, y compris celle de Nicolas Sarkozy. Le ministre de l’Intérieur et candidat déclaré à l’élection présidentielle a signifié mardi matin à Dominique de Villepin qu’il « ne voulait pas de ce texte ». De quoi attiser le malaise, puisqu’il s’agit d’un engagement pris par Jacques Chirac en 2003. Selon le texte controversé, seules voteront aux élections provinciales de l’archipel (prévues en 2009 et 2014) les personnes justifiant dix ans M. LE CHALARD/AFP François Bayrou recueillait pas moins de 33% d’intentions de vote. La blogosphère serait-elle annonciatrice de tendances électorales ? Asavoir Quelques blogs politiques à découvrir : www.loïclemeur.com, www.nuesblog.com, www.versac.net, Le média citoyen : www.agoravox.fr NOUVELLE-CALÉDONIE/Décision et tension à l’Assemblée nationale de domicile en Nouvelle-Calédonie au 8 novembre 1998. Un principe soutenu par les indépendantistes kanaks (FLNKS), mais une lecture des accords de Nouméa que ne partagent pas les anti-indépendantistes, épaulés par Jacques Myard. Le député UMP assimile le gel du corps électoral à « une gifle sans pareille pour la République ». Il déplore cette proposition qui fait des Français présents ce jour sur « le Caillou » – mais installés après 1988 – des « citoyens de seconde zone ». Certains s’insurgent de voir le projet ressurgir alors qu’une loi organique similaire avait été censurée par le Conseil constitutionnel en 1999. Elections provinciales à Nouméa, en mai 2004. O. LABAN-MATTEI/AFP
www.directsoir.net ÉDUCATION/Les premiers secours enseignés à l’école Face au succès croissant des formations au secourisme en milieu scolaire, le ministère de l’Education nationale va généraliser son enseignement. Massage cardiaque, soins de blessures bénignes ou plus graves C’est officiel : désormais les jeunes scolarisés seront formés aux premiers secours de la maternelle à la terminale. Hier, le ministre de l’Education nationale, Gilles de Robien, a officialisé la création d’un comité de pilotage national qui aura la charge de mettre en place ce nouveau programme de sensibilisation à la prévention des risques. « Notre objectif est de former l’ensemble des élèves aux règles de sécurité essentielles », explique Bernard Nimitz, conseiller technique pour la santé du ministre de l’Education. Il y a déjà des programmes en cours qui connaissent un succès considérable, comme « apprendre à porter secours » dans les classes élémentaires, mais la nouveauté est la généralisation de cet enseignement. » Les collégiens et lycéens suivront une formation AFPS (Attestation de formation aux premiers secours) avec l’obtention éventuelle d’un diplôme à la clé. Au programme : massage cardiaque et soins de blessures légères ou plus graves. Les cours seront assurés, dans un premier temps, par des intervenants extérieurs, puis, à moyen terme, par les enseignants qui se seront portés volontaires. Des professeurs ont déjà manifesté leur souhait de recevoir la formation aux premiers soins afin de pouvoir ensuite la transmettre. Certains établissements ont devancé l’initiative du ministère, et ont peut-être contribué à la généralisation de cet apprentissage. Au collège Robespierre, à Epinay-sur-Seine, les sessions de formation aux premiers secours affichent complet. Darri Khouloud fait partie de la quarantaine de jeunes qui ont déjà été formés. A 14 ans, cette collégienne en 3 e européenne est ravie de cette expérience. « On nous a appris à appeler les numéros d’urgence comme le 115, ou le 112 pour l’international. On nous a également appris à appuyer très fort sur une plaie quand quelqu’un saigne beaucoup. Mais pour moi ce n’est qu’un début : je compte faire des études de médecine », confie-t-elle. Selon le principal du collège et initiateur du projet, Jean-Marc Muller, les jeunes intéressés ont trois profils différents : « il y a ceux qui veulent sauver quelqu’un, qui rêvent d’être des héros. Ensuite, il y a les grands curieux qui participent à tout ce qui se fait. Enfin, vous avez des jeunes qui veulent juste être capables de s’occuper de quelqu’un d’autre », explique-t-il. FRANCE C’estdit « Je n’ai jamais vu ça en quarante ans de vie politique. Si j’étais Hillary Clinton, je commencerais à me faire du souci. » Jack Buckley, à la suite d’un meeting tenu par le sénateur démocrate américain Barack Obama (The Boston Globe) « Je ne suis certainement pas le mieux placé pour parler des relations entre les deux pays, mais je souhaite de tout cœur qu’elles ne cessent de s’améliorer. » Zinédine Zidane, lors du point de presse à l’hôtel El-Djazaïr, à Alger. (Propos repris ce matin dans L’Equipe). @ AP PHOTO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :