Direct Soir n°75 13 déc 2006
Direct Soir n°75 13 déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75 de 13 déc 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Denzel Washington star de « Déjà vu »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Mercredi 13 décembre 2006 14 CULTURE EUROPACORP/DR CINÉMA/Le petit monde d’Arthur Etrange est le monde d’« Arthur et les Minimoys », dernier-né de Luc Besson, sur les écrans dès aujourd’hui. Un petit garçon capable de pénétrer dans le monde des lutins. C’est l’histoire fantastique d’Arthur et les Minimoys. Le scénario du film, fruit d’une collaboration de Luc Besson avec Céline Garcia, est tiré des deux premiers tomes de cette saga enfantine, traduite en 34 langues et déjà vendue à plus d’un million d’exemplaires en France. Dans les librairies, Arthur et les Minimoys et Arthur et la cité interdite ont été suivis de deux autres aventures : La vengeance de Maltazard et Arthur et la guerre des deux mondes. Un projet lourd : 225 personnes réunies sur le site de Pantin (Seine-Saint-Denis) pour travailler l’animation, 27 mois de travail pour la réalisation des séquences 3D, 60 000 jours Cinéma/Le prix de l’amour u Dans son nouveau long métrage, Hors de prix, Pierre Salvadori réunit Gad Elmaleh et Audrey Tautou dans une histoire où se mêlent argent et séduction. Irène est à la recherche d’un bon parti. Avec Jean, elle pense l’avoir trouvé, jusqu’à ce qu’elle découvre qu’il n’est que simple serveur d’un grand hôtel. Persuadée que le bonheur est dans le luxe, elle le quitte. Mais, Jean, sous le charme, est prêt à tenter l’impossible et accepter les pires supplices pour être près de la jeune femme. Cette comédie romantique de fin de l’année devrait séduire les amateurs. Hors de prix, de Pierre Salvadori, en salle. TOPDESTOPS Meilleures ventes de DVD (Hors séries TV) Mylène Farmer a réuni lors de son passage à Bercy, en janvier dernier, près de 200 000 spectateurs, lors des 13 concerts joués à guichet fermé. Un décor gigantesque, un rideau d’eau, trois scènes et des moyens techniques jamais utilisés jusqu’alors, ont servi d’écrin à cette troublante artiste. de travail. Cette aventure a coûté la modique somme de 65 millions d’euros et a réuni près de 700 personnes au total ! Toute cette énergie a donné naissance à un monde merveilleux et au personnage d’Arthur, auquel le réalisateur est bien sûr très attaché. « Ecrire l’histoire d’Arthur et lui donner les réponses à ses questions, c’était une façon de m’adresser à mes enfants. Moi, ils ne m’écouteront pas, mais si c’est Arthur qui s’exprime, cela prendra une toute autre valeur à leurs yeux ! » Une aventure touchante pour petits et grands, flanquée d’un casting de voix exceptionnelles : Mylène Farmer, Madonna, Alain Bashung ou encore David Bowie. A vivre en famille. Arthur et les Minimoys, de Luc Besson, en salle. Avant que l’ombre/Mylène Farmer (e) Universal Music France Pour toi public 2/Franck Dubosc (-1) Universal Pictures Vidéo X-Men 3 L’affrontement final (-3) Pathé Vidéo L’âge de glace 2 (-1) Pathé Vidéo L’autre c’est moi/Gad Elmaleh (-1) TF1 Vidéo OLIVIA DE BUHREN,EMMANUELLE DE PEYRON,CAROLINE HALAZY,MATHIEU DURAND,RACHEL BOURLIER,THÉO PHAN 1 2 3 4 5 Arthur et les Minimoys. LÉGENDE DE CE TOP HEBDO : (-1) : perte d’une place (-3) : perte de trois places (e) : nlle entrée Source : VIRGIN D. KOSKAS/TFM DISTRIBUTION G. MEGUERDITCHIAN EN DIRECT DU CENTRE POMPIDOU Photographe et sculpteur japonais mondialement connu, Hiroshi Sugimoto présente cinq pièces, jusqu’au 12 février, au Centre Pompidou. Dans un jeu de comparaison entre l’art et la science, se font face deux clichés monumentaux en noir et blanc, deux colonnes en spirale, et un volume à la forme effilée s’étirant à la verticale. Hiroshi Sugimoto, au Centre Pompidou, Paris 4e. Rens. : 01 44 78 12 33. Concert Sonic Youth va secouer le Zénith DR Art conceptuel japonais u En 25 ans d’existence, les New-Yorkais de Sonic Youth ont profondément marqué la planète rock. Maîtres en matière de rock bruitiste, ils ont à la fois inspiré Nirvana et été à l’origine de l’ensemble du mouvement grunge, mais aussi du post-rock des années 90. La raison ? Leur avance sur tous les mouvements, qui les rend aussi intéressants que difficiles d’accès. Les membres de Sonic Youth, passionnés de jazz, ont monté un label expérimental en marge de leurs activités rock, pour pousser plus loin l’improvisation musicale. Leur talent est reconnu dans les séries populaires, avec des apparitions dans les Simpsons et ils ont repris, entre autres titres originaux, Like A Virgin (Madonna) ou Ça plane pour moi (Plastic Bertrand). Leur dernier album, Rather Ripped, marquera leur discographie : toujours cérébral et exigeant, intense, il fait la part belle aux mélodies entêtantes. Kim Gordon et Thurston Moore, les deux locomotives de ce groupe majeur, ne sont jamais aussi brillants que sur scène, donnant autant qu’au premier jour. Ce soir au Zénith de Paris, 19h30. Les Américains de Sonic Youth, 25 ans d’existence.
www.directsoir.net DÉJÀ VU Réalisé par Tony Scott, Déjà vu réunit tous les ingrédients d’un succès : suspense, cascades et effets spéciaux. Au cours d’une enquête, un agent, joué par Denzel Washington, se voit obligé d’utiliser une machine à remonter le temps, détenue en secret par le FBI. SORTIR Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER B.GARCIN GASSER/OPALE L. ROZE CONCERT ✱ LE SACRE DE TÉTÉ Personnage du paysage musical français, Tété se produit sur la scène de l’Olympia, ce soir à 2Oh30. Une consécration pour ce chanteur plein d’humour et d’une sensibilité à fleur de peau. Né à Dakar, il n’a que deux ans lorsqu’il quitte Bordeaux avec sa mère pour le nord-est de la France, suite au divorce de ses parents. Durant son adolescence, le jeune artiste s’imprègne de sons anglo-saxons. Des groupes comme les Beatles ou Bob Dylan influencent ses premières compositions. En 2000, son premier album, L’air de rien, connaît un énorme succès. Une réussite et une créativité qui ne lui feront jamais défaut, puisqu’il revient en 2006 avec un nouvel album Le sacre des Lemmings et autres contes de la lisère. Le succès de l’artiste est tel que deux dates supplémentaires sont prévues dans la salle de Bruno Coquatrix, les 28 et 29 avril 2007. Tété, ce soir, 20h30 à l’Olympia, 29, bd des Capucines, Paris 9e. Tél. : 08 92 68 33 68 Caroline Loeb (C’est la ouate), auteur du roman Has been (Flammarion). ✜ SON LIEU Sans hésitation, mon lit ! ✜ SON RESTO Aucune idée, je suis désolée ! R. KONOW/SMPSP CINÉMA ✱ LA FLÛTE RÉENCHANTÉE Un grand classique revu par un grand cinéaste. La Flûte enchantée est aussi un long métrage de Kenneth Branagh, sur les écrans ce mercredi. A l’origine, La Flûte enchantée était un opéra créé spécialement pour le « Theater auf der Wieden », situé dans les faubourgs de Vienne. Une œuvre composée par Mozart, qui a lui a conféré les dimensions initiatiques qui en font l’originalité, en croisant les thèmes de l’amour et de la révélation. Kenneth Branagh est un habitué des adaptations. On lui doit celles de pièces de Shakespeare telles que Henri V, Hamlet, Peines d’amour perdues. La Flûte enchantée version Branagh plonge le spectateur au cœur de la Première Guerre mondiale. Le prince Tamino, en quête d’amour et de paix, attend l’ordre de partir à la guerre. Il va se retrouver projeté dans un univers onirique. Kenneth Branagh a su retranscrire parfaitement les émotions ressenties à l’opéra, avec cette œuvre à mi-chemin entre conte de fée, comédie, aventure et essai philosophique. A noter que la bande originale du film a été dirigée par James Conlon, un chef d’orchestre qui s’est vu remettre la légion d’Honneur par le président Jacques Chirac en 2001. La Flûte enchantée, de Kenneth Branagh, avec Joseph Kaiser et Amy Carson. En salle. VIES NOCTURNES de Caroline Loeb ✜ SA SALLE J’aime beaucoup le théâtre des Bouffes du Nord (Paris 10), c’est une salle magique et j’aime les balcons en pierre. J’y ai vu un concert de Zizi Jeanmaire il y a une dizaine d’années, à pleurer de beauté ! ✜ SON DVD L’ange bleu de Von Sternberg (Mk2). ✜ SON BAR La Closerie des Lilas (Paris 6). J’ai toujours beaucoup de plaisir à y retourner. J’y vais depuis trente ans, c’est ma deuxième maison. ✜ SON LIVRE L’œuvre complète de Dorothy Parker. (Christian Bourgois Editeur) ✜ SA MUSIQUE Le dernier Arthur H., Adieu tristesse (Polydor/Universal) Je l’ai écouté en boucle l’année dernière. C’est rare qu’un album me sidère et m’émeuve à ce point. Sensuel et profond. Un bijou ! ENVOYER VOS BONS PLANS+ à lejournal@directsoir.net DR SPECTACLE ✱ SHOW MAN SURVITAMINÉ Le one-man show Francky O. Right is dead, présenté ce soir à L’Européen et jusqu’au 31 décembre, rappelle autant le Las Vegas Parano de Terry Gilliam, pour son côté hallucinant, que Pulp fiction de Tarantino avec sa touche déjantée. Francky explique qu’étant enfant, il a sûrement un peu trop abusé des films de gangsters et des comédies musicales des années cinquante. Des sources d’inspiration qui lui collent à la peau. Désormais, l’artiste renvoie parfaitement l’image du Las Vegas que l’on imagine, avec sa corruption, ses femmes, ses paillettes, sa magie et l’omniprésence du jeu. Un spectacle humoristique français dans la langue des cow-boys, mais compréhensible par tous. Francky O. Right is dead, à 20h30, jusqu’au 31 décembre. L’Européen, 5, rue Biot, Paris 17e. Tel. : 01 43 87 97 13 DEUTSCH DR Directsoir t Mercredi 13 décembre 2006



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :