Direct Soir n°75 13 déc 2006
Direct Soir n°75 13 déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75 de 13 déc 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Denzel Washington star de « Déjà vu »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Directsoir t Mercredi 13 décembre 2006 10 ACTU MONDE R. LEFORT/GAMMA ENVIRONNEMENT/Vers la disparition de la banquise h Moins de quarante ans, c’est le laps de temps qui reste à la banquise, pour continuer à fondre chaque été avant de disparaître définitivement. C’est ce que révèle une étude parue hier dans la revue scientifique américaine Geophysical Research Letters. Une fonte due au réchauffement climatique. D’après les chercheurs du Centre national pour la recherche atmosphérique (NCAR), à Washington, la quasi-totalité de la région arctique ne portera plus trace de glace. Ne resterait de la banquise que sur la côte nord du Groënland et du Canada. Scientifique du NCAR, à la tête des travaux des chercheurs, Marika Holland estime que « nous avons déjà été témoins de disparition importante de glace dans l’Arctique. Mais nos travaux suggèrent que la fonte qui se produira dans les prochaines décennies sera plus Mengitsu Haïlé Mariam, à la fin des années 70. Selon une étude, la banquise de l’océan Arctique pourrait totalement fondre en été d’ici 2040. La cause : le réchauffement climatique. catastrophique que ce que nous avons connu jusqu’à présent ». Selon Michel Fily, chercheur au laboratoire de glaciologie de Grenoble, « ce laboratoire américain est un modèle, on peut donc lui faire confiance. » Il atteste que « depuis 30 ans, on observe une baisse significative de l’étendue et de l’épaisseur de la banquise au nord. Les résultats de cette étude ne sont donc pas étonnants dans un scénario de réchauffement climatique ». Cette fonte de glace devrait avoir un impact majeur sur le réchauffement global de la planète, sur la disparition de certaines espèces animales, comme l’ours polaire. Mais aussi sur l’ouverture de nouvelles voies maritimes. Il faudra s’adapter à ces modifications de l’écosystème mondial. Récemment, des scientifiques allemands avaient déjà tiré les mêmes conclusions. NICOLAS CAILLEAUD,KARÈNE BASSOMPIERRE,DAPHNÉ DEGUINES,SAMAR YOUSSEF ÉTHIOPIE/Le Négus rouge coupable de « génocide » h Hier, la justice éthiopienne a reconnu Mengistu Haïlé Mariam, au pouvoir dans ce pays entre 1977 et 1991, coupable de « génocide, homicide, détention abusive et confiscation de biens ». Pas moins de 106 personnes étaient mises en accusation dans ce procès-fleuve. La sentence devrait être prononcée le 28 décembre, le « Négus rouge » encourt la peine de mort. Arrivé au pouvoir en février 1977, lors d’un coup d’Etat sanglant, ce dictateur marxiste est accusé d’avoir provoqué 100 000 personnes au cours de la « terreur rouge » de 1977 à 1978. Selon Amnesty International, il serait responsable d’arrestations arbitraires et de torture à l’encontre de centaines de milliers d’opposants. Il est également accusé d’avoir ordonné l’utilisation du napalm et des bombes à fragmentations contre les civils des régions rebelles, et d’avoir eu recours à la famine comme arme de guerre. Le verdict attendu, au terme d’un procès qui dure depuis douze ans, sera une victoire pour les Droits de l’homme en Afrique. Mais une victoire relative : Mengistu, âgé de 69 ans, a été jugé, comme 21 autres coaccusés, par contumace. Depuis sa chute du pouvoir en 1991, le dictateur vit un exil doré chez son ami de longue date, le président du Zimbabwe, Robert Mugabe. Objet d’une tentative d’assassinat, en 1995, Mengistu sort peu de son bunker. Malgré les demandes répétées du Premier ministre éthiopien, Mélès Zénawi, le Zimbabwe s’oppose à son extradition. La calotte glaciaire cette année. Fonte glaciaire en terrtoire Inuit. La calotte glaciaire, projection en 2040. AFP J.P. GUILLOTEAU/L’EXPRESS/EDITINGSERVER AFP NASA/AP PHOTO EN BREF DISCOVERY/PREMIÈRE MISSION RÉUSSIE Les deux astronautes de la navette Discovery ont réussi la première des trois excursions dans l’espace prévues pour la construction de la Station spatiale internationale (ISS). L’Américain Robert Curbeam et le Suédois Christer Fuglesang, arrivés hier soir à 21h07 (3h07 GMT), sont restés 6 heures et 36 minutes en dehors de la navette. Ils ont pleinement rempli la mission jugée délicate qui leur a été confiée : attacher un tronçon en aluminium de deux tonnes, nommé P5. Ils ont enlevé les poignées d’un radiateur photovoltaïque et ont procédé au remplacement d’une des caméras extérieures de l’ISS défectueuse. Tout s’est bien déroulé et SteveRobinson, astronaute au centre de contrôle de Houston, a tenu à les féliciter « pour un succès à 100% de leur première sortie dans l’espace ». Seul incident lors de la sortie : la perte d’un outil, une rallonge de 400 grammes par Christer Fuglesang, mais sans conséquences majeures. Pour les deux autres sorties, prévues jeudi et samedi, les astronautes auront pour mission de s’occuper du système électrique et de la climatisation de l’ISS. LE CHEF DE L’OPPOSITION BIELORUSSE RÉCOMPENSÉ Alexandre Milinkevitch, chef de l’opposition bélarusse, a vu son combat pour la démocratie récompensé hier, par le prix Sakharov pour les Droits de l'homme, remis par le Parlement européen à Strasbourg. Profitant de sa tribune, le lauréat a dénoncé les méthodes arbitraires du régime. Il estime notamment que la communauté internationale pourrait soutenir le processus de démocratisation de son pays. ETATS-UNIS : LE RAPPORT BAKER- PLÉBISCITE Les Américains souhaitent l’application des recommandations du rapport sur l’état de la guerre en Irak. Dans un sondage publié par le quotidien Washington Post-ABC News, 61% des Américains estiment que les forces américaines déployées en Irak doivent être rapatriées. 52% des personnes interrogées jugent que l’administration Bush a volontairement induit en erreur le public sur la nécessité d’une telle intervention.
P.BAZ/AFP www.directsoir.net LIBAN/Le Conseil de sécurité soutient Siniora Le Conseil de sécurité de l’ONU a exprimé, cette nuit, son « appui sans réserve » au gouvernement libanais en pleine crise politique. h « Les partis politiques libanais doivent s’engager à se montrer responsables afin de prévenir, par le dialogue, une nouvelle détérioration de la situation. » La déclaration adoptée à l’unanimité par les quinze membres par le Conseil de sécurité des Nations unies, cette nuit, est claire : le gouvernement mené par Fouad Siniora est légitime, démocratiquement élu et mérite le soutien de la communauté internationale. Le Premier ministre libanais, Fouad Siniora, a reçu le soutien appuyé de Paris et Washington, mais aussi celui des pays arabes, à l’exception de la Syrie. Depuis la mi-novembre, le gouvernement est en proie à une crise politique. Crise ouverte, par la démission des six ministres pro-syriens, dont cinq chiites représentant le Hezbollah et le mouvement Amal. L’opposition, conduite par le Hezbollah, entend détenir une minorité de blocage dans la formation d’un gouvernement d’union nationale. Elle organise depuis le 1 er décembre des Le Premier ministre libanais, Fouad Siniora, dimanche à Beyrouth. manifestations pour obtenir gain de cause. De son côté, la majorité, qui accuse le régime de Damas d’être lié à l’assassinat le 21 novembre du ministre chrétien Pierre Gemayel, soupçonne l’opposition de vouloir faire barrage à la création d’un tribunal chargé de faire la lumière sur l’assassinat de Rafic Hariri en 2005. Au-delà de la guerre interne au Liban, le Conseil exprime « sa profonde préoccupation face aux violations persistantes par Israël de l’espace aérien libanais ». Il lance également un appel à « toutes les parties concernées pour qu’elles respectent la cessation des hostilités et la Ligne bleue ». Le texte, qui ne possède aucune valeur contraignante, invite en outre la Syrie à déployer une formation militaire à sa frontière avec le pays du Cèdre, afin de renforcer le contrôle des armes. Toujours selon le Conseil, des informations récentes, mais non vérifiées, font état de mouvements illégaux d’armes entrant au Liban. CHINE-USA/La pomme de discorde monétaire h Accompagné d’une importante délégation, le secrétaire au Trésor américain, Henry Paulson part aujourd’hui pour Pékin où il doit lancer un « dialogue économique stratégique » entre les deux grandes puissances. Toutefois, pour les Américains, la Chine n’ouvrirait encore pas assez son marché intérieur, cinq ans après son adhésion à l’Organisation mondiale du commerce. C’est ce que révèle un rapport publié lundi, par les services de la représentante américaine au Commerce, Susan Schwab. Si le dialogue s’avère infructueux, ce document incite Washington à ne pas en rester là. L’administration américaine pourrait aller jusqu’à employer les moyens de coercition permis par l’OMC pour faire plier un de ses membres. Susan Schwab menace notamment de saisir les instances de cette organisation internationale. Elle accuse Pékin de dévaluer volontairement sa monnaie, pour favoriser les exportations chinoises. De leur côté, les Chinois restent campés sur leur position : le taux de change de leur monnaie relève d’une « question de souveraineté ». S’ils menacent d’user de leurs armes économiques respectives, les deux géants n’en demeurent pas moins interdépendants pour leur croissance. Depuis 2001, les exportations américaines vers la Chine ont augmenté de plus de 200%, tandis que Pékin est passé du 15 e au quatrième rang des exportateurs vers les Etats-Unis. Le 22 décembre, retrouvez les plus grandes stars du football mondial à Monaco Pour gagner des places : Envoyez SOCCER au72 100 0,50 € par envoi + prix d’un SMS Événement diffusé sur (chaîne gratuite de la TNT*), le 22 décembre de 18h à 20h30 EN PARTENARIAT AVEC : *disponible sur la Télévision numérique terrestre (n°8 de la télécommande), sur CanalSat (canal 26), sur le câble (canal 28 de Noos/Numéricable), sur l’ADSL (canal 8 et en streaming sur Internet (www.direct8.fr) Extrait de règlement : jeu gratuit sans obligation d’achat organisé par Cellcast Interactif RCS Paris B 442 352 498 et Directsoir 485 374 128 RCS Nanterre du 12/12/2006 au 14/12/2006 réservé à toute personne résidant en France métropolitaine ayant pris connaissance du jeu. Règlement déposé chez M e Frédéric Nadjar, huissier de justice à Neuilly-sur-Seine. Ledit règlement, incluant notamment les modalités d’attribution des lots, de remboursement, est disponible gratuitement sur simple demande auprès de Cellcast Interactif « Jeu Beach Soccer » 43, bd Malesherbes 75008 Paris. Remboursement forfaitaire des frais de participation via SMS sur la base d’un coût moyen de 0,65 € maximum par participation (1 SMS envoyé par participation), des frais de demande de règlement (frais de timbre, base tarif lent (–20g) à l’adresse susvisée). Un seul remboursement par foyer (même nom, même adresse). (20 places pour 2 personnes permettant d’assister à l’événement « Beach Soccer International » organisé à Monaco. Valeur unitaire : 80 euros - Hors transport et hébergement.) PHOTOS DPPI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :