Direct Soir n°744 16 avr 2010
Direct Soir n°744 16 avr 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°744 de 16 avr 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 18

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : D'hier à aujourd'hui, les soldats d'Hollywood

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 DÉTENTE LES SAINTS DU WEEK-END PAR DEFENDENTE GÉNOLINI SAMEDI Saint Anicet ➔ Ce joli prénom est celui d’un Syrien, dixième successeur de saint Pierre. Nous ne savons s’il finit martyr, comme pratiquement tous les papes de cette époque troublée. Ce qui est certain, c’est qu’il rencontra saint Polycarpe, évêque de Smyrne, disciple de saint Jean. C’est donc l’un des derniers témoins qui put recueillir les souvenirs directs laissés par les apôtres. Il y eut d’ailleurs divergence de vues entre eux sur la célébration de Pâques. Divergence qui subsiste encore aujourd’hui entre l’Orient et l’Occident, mais pour d’autres raisons. Ce pape affronta deux hérésies graves qui faisaient de funestes ravages. C’est lui aussi qui interdit aux prêtres de porter les cheveux longs, et qui imposa trois évêques pour le sacre d’un nouvel élu, ce qui est toujours de rigueur à ce jour. C’est sous son pontificat que Justin enseigna à Rome et rédigea une Apologie du christianisme pour mieux faire connaître le christianisme à l’empereur, ce qui ne l’empêcha pas de mourir martyr en 165. L’année suivante, Anicet meurt après onze ans de pontificat. Il est enterré au Vatican. Pensée spirituelle : « L’apôtre est celui qui fait profession de guider les hommes vers l’invisible. » (Jacques Loew) Courte prière : « Dieu éternel, fais que nous conformions toute notre vie à la foi de notre cœur. » (Liturgie romaine) DIMANCHE Saint Parfait ➔ Jusqu’à la fin du XVIII e siècle, le 18 avril, se chantait à Notre-Dame de Paris une messe en l’honneur de saint Parfait. Pourtant, notre saint ne vint jamais en cette ville. Il vécut et mourut à Cordoue, pris au piège d’un dialogue qu’il croyait sincère. Ce prêtre instruit, intelligent et ouvert participe à une rencontre avec les occupants de la ville. « Nous ne désirons que nous instruire. » Ils lui demandent de faire sans crainte un exposé sur les différences entre la Bible et le Coran. Ses interlocuteurs veulent toujours en savoir plus et se disent contents de ce qu’il leur explique. Chacun se sépare en se congratulant, mais quelques jours plus tard, Parfait est arrêté pour blasphème par ceux-là mêmes qui l’avaient fait parler. Il est jeté dans un cachot et eut la tête tranchée au jour de la fête de l’Aïd-el-Fitr. Ce fut le signal et le départ d’une rude persécution qui dura dix ans. Nous sommes le 18 avril 850. Son corps fut recueilli par les chrétiens et enseveli dans l’église Saint-Aciscle, qu’il desservait. Pensée spirituelle : « Soyez parfaits, comme votre Père céleste est parfait. » (Evangile de saint Matthieu) Courte prière : « Que ton peuple, Seigneur, connaisse la joie de te servir sans inquiétude. » (Liturgie romaine) LA BLAGUE Une dame va voir une voyante. Lorsqu’elle frappe à la porte, la voyante demande : – Qui est là ? Et la dame s’en va, très déçue. (Sylvia, Lille) Envoyez vos blagues à : lejournal@directsoir.net (avec vos nom et adresse). Un sac pique-nique pour une blague retenue. Directsoir N°744/Vendredi 16 avril 2010 MÉTÉO Demain, nous serons le samedi 17 avril 2010 LEVER : 6H56/COUCHER : 20H45 DEMAIN MATIN DEMAIN APRÈS-MIDI DIRECTSOIR, 31-32, quai de Dion Bouton - 92800 PUTEAUX - Tél. : 01 46 96 31 00 - Fax : 01 46 96 40 94 - Mail rédaction : redac@directsoir.net ❚ Journal édité par DIRECT SOIR, SA au capital de 10 000 000 Euros - 485 374 128 RCS NANTERRE ❚ Président du Conseil d’administration : Jean-Christophe THIERY ❚ Actionnaire principal : BOLLORÉ ❚ Directeur général, directeur de la publication : Serge NEDJAR ❚ Rédacteur en chef adjoint : Guillaume ZELLER ❚ Rédacteur en chef adjoint photo : Jean-Bernard MAUREL ❚ Publicité : BOLLORÉ INTERMÉDIA - Président : Gaël BLANCHARD Tél. : 01 46 96 48 41 - Direction Générale : Xavier COS - Tél. : 01 46 96 48 41 - Fax : 01 46 96 40 45 - E-mail : bolloreintermedia@bollore.net ❚ Directeur de la distribution : Patrick LÉPINAY Tél. : 01 46 96 31 94 ❚ Diffusion : Intervalles, 8, place Boulnois, 75017 Paris. Tél. : 01 42 52 75 38 ❚ Imprimé par Rotofrance, Lognes (77) ❚ N°ISSN : 1771-2092 ; dépôt légal : avril 2010 ❚ Direct Sport est réalisé en partenariat avec Nota Bene Communication. Contact rédaction Direct Sport : Tél. 01 80 88 53 10 - redaction@nbpresse.com
www.directsoir.net RECETTE DE CUISINE Pancakes à la banane Pour 4 personnes Préparation : 15 min — Cuisson : 4 min ■ 4 bananes ■ 3 œufs ■ 250 g de farine ■ 1 sachet de sucre vanillé ■ 50 cl de lait ■ 30 g de beurre fondu pour la pâte + 20 g pour la cuisson des bananes ■ Huile ou beurre ■ Pelez 2 bananes et coupez-les en rondelles épaisses. Dans un saladier, battez les œufs en omelette. Ajoutez les rondelles de banane écrasées, la farine, le sucre vanillé, le lait et le beurre fondu tout en mélangeant entre chaque ajout. Faites chauffer une poêle huilée ou beurrée. Posez un cercle à pâtisserie de 10 cm de diamètre environ. Versez-y un peu de pâte. Laissez dorer 2 minutes environ de chaque côté. Réservez les pancakes au fur et à mesure au four, à basse température. Dans le même temps, pelez les bananes restantes. Coupez-les en rondelles et faites-les revenir dans une poêle avec le beurre. Servez les pancakes chauds avec les bananes poêlées. Conseil et variante : servez les pancakes à la banane avec du miel liquide, du chocolat fondu ou tout simplement du sucre en poudre. MOTS CROISÉS HORIZONTALEMENT A – Qui manque vraiment d’adresse. B – On l’appelle aussi l’oiseautrompette. A différencier des autres. C – Comme des vers de vase. D – Dans l’alphabet grec. Cartels financiers. E – Un des Centaures. Fait le lien. F – Patrie des Illibériens. Morte au Proche-Orient. G – Arrose Saragosse. Nacré. H – Tête d’iguane. Il fleurit bleu. I – Coiffure rasta. J – Naquit sous la plume de B. Brecht. D’ordre indéterminé. SUCRÉ SALÉ MOTS FLÉCHÉS ELLE COUPE LE SON ELLE PORTE LA BLOUSE a ROI DE FRANCE LIVRE SACRÉ a ON PEUT DIRE RICHE RÈGLE DE VIE a RADON CONDENSÉ ELLE EST PRÉCIEUSE a GAZ D’ÉCHAP- PEMENT a AVANTAGE NATUREL a TROTTE DE COOLIE SERRENT FORTEMENT a a MOUS DAME DE COMPAGNIE a b c c c c c 3 5 ARBRE FRUITIER d 8 RAPACE DIURNE ELLE FAIT LA FOIRE d 7 SOUMISE À UN DOSAGE VINICOLE d C’EST UNE RE- NAISSANCE b TOUTES BLANCHES c BIEN GARDÉE RETIRÉ d b POTEAU REVENU POUR MANGER c d CARDINAL DE LORRAINE b VOIRE GROSSIER ÉTABLIS- SEMENTS COURS PYRÉNÉEN c POINT RÉTRO d d c b MOI AUSSI D’OUES- SANT ? d b VENDAN- GEUSE D’AUTOMNE GROS SOUCI FEU EN FORÊT TOUJOURS c d RECOM- MENCÉ PROBLÈME d MAMMI- FÈRES D’AFRIQUE POUR DE L’ÉTAIN NOIRE SILEN- CIEUSE DÉTENTE 17 b FLEUVE D’ASIE PÈRE D’ORFEO c c c c d PAIE SON DÛ b JUMENT ET SON POULAIN FEU VERT d MENÉES EN BATEAU b AU POING POUR BAZIN GERMAN- DRÉE 13 AU TABLEAU d QUAND TOUT VA BIEN 2 b c c PETITE SOCIÉTÉ COUP DE FILET a IL EST VACHEMENT NOURRIS- SANT a ROUGE AVEC DU CUIVRE CHÂTIÉ a RENFORT 1 SONNENT ET TRÉ- BUCHENT ÉCOU- LEMENT DE SÈVE d 10 Grâce aux cases numérotées, reconstituez le titre du film dans lequel cette vedette apparaît : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 VERTICALEMENT 1 – C’est un quiproquo. 2 – En effervescence. Gloussé. 3 – Retraite au Tibet. 4 – Relation intime. Formule publicitaire. 5 – Maxime populaire. Ils ouvrent le dimanche et ferment les autres jours. 6 – Lichen tinctorial. 7 – Ville finlandaise, sur le golfe de Botnie. Dans le 63. 8 – Héroïne espagnole dont la fin tragique inspira de nombreux écrivains. Fort gracile. 9 – Bien éprouvées. 10 – Lettres de docteur. Sous haute tension. A B C D E F G H I J c c EPP. 9 CORPS PESANTS MAUVAIS JUS c c c d 4 ADAPTÉES À LA CON- DUITE d 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 6 b JETER DANS LA CONS- TERNATION d POINTS DE ROSE ICI d



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :