Direct Soir n°743 15 avr 2010
Direct Soir n°743 15 avr 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°743 de 15 avr 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Conquête spatiale : nouvelles frontières

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir N°743/Jeudi 15 avril 2010 14 BUZZ TÉLÉ INTERVIEW Louise Ekland, animatrice « Je suis une folle de la scène » Animatrice de « Showbiz Louise », un programme culturel sur BFM TV et chroniqueuse de « Paris sportifs » sur France 2, la jolie Anglaise Louise Ekland, qui a repris en 2009 les rênes de l’émission musicale live de France 4 jadis tenues par Ray Cokes, taille de nouveau la route pour suivre les festivals. Avant Solidays, le 26 juin, et Les Francos, le 17 juillet, première étape le 17 avril avec « Louise contre-attaque » … en direct du Printemps de Bourges. Le concept de votre émission Louise contre-attaque a-t-il évolué par rapport à l’an passé ? Louise Ekland : Cette année nous serons sur une grande scène à l’extérieur. L’émission se déroulera en deux parties. La première, de 19h30 à 20h30 et en direct, sera un magazine de talk-show. Je serai entourée de chroniqueurs : Tania Young, pour une chronique consacrée à l’actualité culturelle ; Claire Touzard, qui va nous livrer son festival à elle, c’est-à-dire nous montrer « la Bourges attitude », la mode, ce que font les festivaliers, etc. ; Carine Durand, qui sera en duplex pour nous rapporter des news des coulisses ; Thomas VDB pour des sketches ; enfin, le génial, charismatique et charmant André Manoukian – toutes les filles vont être dingues – nous livrera un portrait musical de nos « guests » VIP. La seconde partie démarrera à 22h30. On fera deux heures de direct dans le même style que l’an passé avec des interviews depuis la scène et des lives, notamment de Cœur de pirate, Gaëtan Roussel, les BB Héros ordinaires dans la guerre ➔ Le 2 mai, Arte rendra hommage aux héros du quotidien de la Seconde Guerre mondiale dans une soirée Thema intitulée Le courage au temps de la peur. La chaîne proposera deux films. D’abord Au revoir les enfants, de Louis Malle (récompensé par sept césars en 1988), qui raconte l’amitié de deux garçons dans la France occupée. La soirée se poursuivra avec Le neuvième jour de Volker Schlöndorff, sur le dilemme d’un prêtre face à la barbarie nazie. Brunes, Féfé, Joyce Jonathan… Le but est de montrer tout ce qui se passe à Bourges, avec des extraits des concerts des grands artistes présents. On filme pendant tout le festival, il faut vraiment que le téléspectateur vive l’événement comme s’il y était. Le ton sera-t-il volontiers décalé, rock’n roll ? L.E. : Je suis quelqu’un de plutôt décontracté. J’aime bien me prendre la tête sans me prendre la tête, c’est-à-dire que je travaille beaucoup parce que j’aime ce qui est carré, « à l’anglaise », sans que cela se voie. Et puis je serai entourée d’une bande de pros très cool. Trois heures de direct… est-ce stressant ? L.E. : C’est génial ! J’ai la chance de connaître cette situation parce que je suis régulièrement en direct sur BFM TV. D’ailleurs la plupart des choses que j’ai faites ont toujours été en direct. Il y a une certaine excitation que l’on ne retrouve pas avec les Arte diffusera Au revoir les enfants. J.L. BULLIARD émissions enregistrées. A l’origine, je suis une folle de la scène. J’ai suivi une formation de danse et de chant. j’ai notamment joué dans Emilie jolie, en France. A vrai dire, j’aime le live et le contact avec le public. Quel souvenir amusant gardez-vous de votre passage à Bourges l’année dernière ? L.E. : C’était une première à plusieurs niveaux : première émission et première venue à Bourges. J’ai une image en tête qui m’a marquée. Bien qu’il ait plu des cordes du début à la fin, les gens étaient merveilleux, je n’avais jamais vu ça ! Ils sont tous restés devant la scène, et on a assisté à un très beau ballet de parapluies de toutes les couleurs. Je me souviens également avoir glissé et être tombée sur la scène… Heureusement ce n’était pas à l’antenne, mais bon, c’était en public, et je me suis fait sacrément mal ! J’espère La jolie Anglaise entame son périple musical à Bourges. « IL FAUT QUE LE TÉLÉSPECTATEUR VIVE L’ÉVÉNEMENT COMME S’IL Y ÉTAIT » qu’il ne pleuvra pas cette année, mais, le cas échéant, j’ai prévu des chaussures antidérapantes cette fois. Est-ce qu’il y a des artistes à l’affiche que vous attendez avec davantage d’impatience ? L. E. : Je suis très fan de Gaëtan Roussel (leader du groupe Louise Attaque,ndlr). C’est d’ailleurs en son hommage que l’émission s’appelle Louise contreattaque… C’est drôle parce qu’on a demandé aux membres du groupe si on pouvait utiliser ce nom et ils ont accepté. Je pense que Gaëtan est un mec cool, et, musicalement, j’aime bien ce qu’il fait. Il y a aussi les Two Door Cinema Club que j’adore ! Ils ont à peine 18 ans et jouent comme des dieux. Louise contre-attaque au Printemps de Bourges, samedi 17 avril à 19h30 sur France 4. « Carmen », l’atout séduction de France2 ➔ L’opéra-comique en quatre actes de Georges Bizet, Carmen, est le plus joué au monde. Mais avant d’être un livret, ce fut une nouvelle de Prosper Mérimée. France 2 tourne en ce moment, et jusqu’au 7 mai, une nouvelle adaptation télévisuelle des aventures de la plus sensuelle des bohémiennes. La chaîne promet un mélo flamboyant, enraciné dans les paysages de la Camargue de la Belle Epoque, pour mettre en scène les amours tumultueuses de la gitane. Georges Bizet a fait de la nouvelle de Mérimée un succès planétaire.
www.directsoir.net 22H30 Roger Hanin (à g.) et Richard Berry (à d.), dans Le grand pardon II, d’Alexandre Arcady. Au cœur des réseaux ➔ Philippe Darland (Thierry Lhermitte), ex-champion de moto, est le neveu d’un détective privé. Quand il fait la connaissance d’Elisabeth (Véroni que Jannot), une jeune femme désespérée par l’incapacité de la police à retrouver sa sœur cadette, il s’improvise détective et se lance dans une enquête parallèle qui va le plonger au cœur d’un réseau criminel tentaculaire, au milieu des trafiquants de drogue et des proxénètes… Etonnant et original, Un été d’enfer, réalisé par Michael Schock, réunit tous les ingrédients d’un thriller efficace : un scénario inventif, une mise en scène maîtrisée et un duo d’acteurs complices. Thierry Lhermitte délaisse le temps de ce film les rôles de play-boys et la bande du Splendid pour incarner un détective 23H05 20H30 Simone Lagrange, déportée en 1944. Survivre aux camps ➔ Simone Lagrange-Kadosche fut déportée dans le camp d’Auschwitz- Birkenau à l’âge de 13 ans. Dans Infrarouge, elle raconte son arrestation, le 6 juin 1944, jour du Débarquement, en même temps que celle de ses parents, et revient sur sa participation au procès de Klaus Barbie, en 1987, où elle fut l’un des témoins majeurs. A voir absolument. Infrarouge : Moi, petite fille de 13 ans – Simone Lagrange témoigne d’Auschwitz, documentaire. ABACARIS FILM novice, ténébreux et violent. La magnifique Véronique Jannot (célèbre notament pour son rôle d’assistante sociale dans la série Pause-café) apporte une touche de féminité, de douceur et de sensualité dans cette œuvre sombre et réaliste, bien soutenue par les compositions du très éclectique François Valéry. En seconde partie de soirée, la chaîne diffuse Le grand pardon II. Dix ans après le succès du Grand pardon, Alexandre Arcady réalise une suite très réussie en forme d’hommage au cinéma américain. On retrouve avec plaisir Roger Hanin, Richard Berry, Gérard Darmon, mais également Christopher Walken et Jennifer Beals, neuf ans après Flashdance. Un été d’enfer, à 20h40, Le grand pardon II à 22h30, films, Direct 8. Vladimir Poutine. L’ascension de Vladimir Poutine ➔ En mars 2000, Vladimir Poutine, inconnu du grand public un an auparavant, accédait à la présidence de la Fédération de Russie dès le premier tour, avec 52% des voix. Comment cet ancien du KGB est-il parvenu à devenir l’homme politique le plus populaire de son pays ? C’est l’objet de ce documentaire, rediffusé par LCP dans le cadre de son dixième anniversaire. La prise du pouvoir par Vladimir Poutine, documentaire. DR MELDE PRESS/SIPA HMD-TELFRANCE 22H30 ZOOM TÉLÉ 15 Du polar à la sauce manhwa ➔ Ce soir, Arte crée l’événement avec un projet très ambitieux sur les coulisses du manga. Réalisé par Hervé Martin-Delpierre, le documentaire Séoul District, à mi-chemin entre le film et la bande dessinée, emmène les téléspectateurs en Corée du Sud pour suivre les auteurs Park Chul-Ho et Park Hong-Jin dans l’élaboration de leur nouveau « manhwa » (le manga coréen). Mais le film plonge également dans l’intrigue en gestation, en donnant vie aux personnages de l’œuvre. Sur fond Séoul District, ou la naissance d’un manga. de lutte d’influences politiques entre les deux Corées, un polar passionnant se dessine, mettant un jeune journaliste aux prises avec la mafia locale et qui tente de découvrir la vérité sur un mystérieux P-DG. Pour connaître la suite de cette histoire, Arte invite aussi les internautes à se rendre sur www.seouldistrict.com pour télécharger chaque semaine sur iPhone, iPad ou PC le nouvel épisode de Séoul District… Suspense garanti. Séoul District, documentaire.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :