Direct Soir n°743 15 avr 2010
Direct Soir n°743 15 avr 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°743 de 15 avr 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : Conquête spatiale : nouvelles frontières

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 MIEUX CONSOMMER LOISIRS La sculpture, travail sur soi, travail de soi Sur bois, pierre ou glaise, cet art demande habileté, technique et persévérance. Pourtant, les lieux de création se multiplient. Grande délaissée des arts plastiques, la princesse sculpture se mourrait-elle ? A l’école certainement, et dans les galeries, les salles d’exposition et les musées, fors quelques notables exceptions comme Ousmane Sow, depuis César, elle semble être passée de mode. Si Rodin revenait, nul doute qu’il se sente un peu seul… Il est évident que la matière en ellemême, encombrante et parfois chère à l’acquisition, est un obstacle à la démocratisation de cette pratique. Difficile, quand on habite un appartement, de faire couler une statue en bronze à ses enfants, par exemple. Pourtant, les lieux de création se multiplient et la demande paraît en constante augmentation. Bois, plâtre, argile, pierre ou marbre… Nos contemporains, qui vivent pour la plupart dans un monde singulièrement dématérialisé quoique matérialiste, ont un besoin de plus Envoyez-nous vos astuces, vos coups de cœur, vos coups de sang… sur les prochains thèmes que nous aborderons dans cette page, « Mieux consommer ». Dites-nous tout sur conso@directsoir.net. 4,34 MÈTRES. C’est la taille du David de Michel-Ange, sculpté dans un seul bloc de marbre de Carrare. en plus vital de rencontrer la matière directement, tactilement, pour lui procurer une forme née de leur esprit. Alors, faut-il se décider pour la sculpture ? Art complexe et plutôt physique, il est certain que cette pratique requiert quelque habileté naturelle au travail manuel et une persévérance sans faille. Pourtant, les témoignages concordent : au contact de la matière brute, l’esprit se délie et les doigts se libérant impliquent tout l’être dans une lutte titanesque pour faire venir à la lumière une informe matière. Il n’est pas inutile de tester divers matériaux avant de se lancer à fond dans une technique : les sensations et les qualités requises pour la pierre ne sont VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE pas celles du bois, encore moins celles de la glaise. Et travailler une ronde-bosse fait appel à une technique foncièrement différente de celle du bas-relief. Avis aux intrépides : la sculpture vous tend les bras, si vous les avez adroits et solides. PROCHAINS THÈMES ABORDÉS:• Louer ses vêtements, c’est possible ! • Baptêmes sportifs : les nouveaux défis• Je sonorise mon salon• Le boom des meubles en carton• Se protéger des cambrioleurs N. TAVERNIER/REA 3 QUESTIONS À… Fabienne Hot* sculptrice sur bois Quelles sont les aptitudes requises pour commencer la sculpture sur bois ? Tout le monde peut s’initier à la sculpture sur bois. On a juste plus de facilité avec une bonne dose de patience, une vision juste des volumes et si on a aucun problème à rester debout quelques heures. Quel budget faut-il prévoir ? Je propose un stage « découverte » de trois jours consécutifs à 260 euros, et un stage « initiation » de cinq jours à 430 euros. Repas et logement sont à la charge du stagiaire. Outre la technique, qu’y apprend-on ? La découverte du matériau noble mais capricieux qu’est le bois. Toutes les choses à savoir sur le plan de travail et les outils du sculpteur. *Sculptures-Bois, à Roquemaure (81) : O5 34366283 ou www.sculptures-bois.com Fabienne Hot propose des stages « découverte » et « initiation ». TÉMOIGNAGE ➔ ARMELLE, 35 ANS « Je voudrais que l’on sache qu’on peut apprendre la sculpture à tout âge, même avec un handicap. J’anime des ateliers pour des enfants et des adolescents, mais aussi pour des malvoyants et non-voyants dans un musée à Chartres. Il s’agit d’un petit groupe de cinq à six adultes, jeunes et retraités, qui fonctionne parfaitement. Nous avons commencé il y a trois ans et c’est un vrai bonheur pour chaque participant. Nous avons pour la première fois exposé nos œuvres en décembre : cela a été l’occasion de faire le point sur notre aventure. Le témoignage de mes élèves a été émouvant, car il va au-delà du fait de pétrir, malaxer et travailler la terre. Je ne mesurais pas auparavant combien cette activité avait pu les aider à mieux vivre chaque jour. » FABIENNE HOT Directsoir N°743/Jeudi 15 avril 2010 Esquisses de techniques Eclat par éclat, la sculpture prend forme. ➔ Le modelage. C’est la technique la plus primitive et la plus directe de mise en forme, avec de la terre ou de l’argile. Rarement conservé tel quel, l’objet modelé sert depuis la Renaissance de première épreuve avant la réalisation en une matière plus pérenne. ➔ La taille. Le principe est de soustraire, à l’aide d’une massette, des éclats dans une matière dure pour en dégager une forme. Il existe deux techniques : la taille directe, sans croquis préalable, et la taille avec mises aux points, qui recopie fidèlement un modèle. ➔ L’assemblage.Avec cette technique plus moderne, il s’agit d’assembler des objets divers pour former une sculpture unique. ➔ La stéréolithographie ou prototypage rapide.Technique qui permet de créer un volume d’après des données informatiques créées ex nihilo, ou scannées d’après un modèle réel en trois dimensions. Une histoire de taille ➔ Que l’on sache, les premières sculptures humaines, au moins celles ayant traversé le temps, étaient des figurines très rudimentaires taillées dans la pierre ou dans l’os, qui servaient probablement à des pratiques magiques, comme en témoigne la petite figurine de Lespugue, en ivoire de mammouth. Au cours des siècles, la sculpture est étroitement associée à la peinture : à Paris par exemple, au Moyen Age, les peintres et les sculpteurs appartenaient à la même communauté de métiers. Par ailleurs, au XIX e siècle, on distingue encore le « sculpteur » qui taille la pierre, le bois ou l’ivoire pour créer une forme unique originale, du « statuaire » qui réalise des modèles en terre, en plâtre ou en cire, destinés à être reproduits.
E. ROBERT/DIRECT8 www.directsoir.net LE BILLET DE JEAN-MARC MORANDINI Journaliste, animateur de radio et de télévision Mauvais esprit Le choix était cornélien, hier soir entre Nouvelle star sur M6 et New York section criminelle sur TF1. Je dois avouer qu’après avoir longuement hésité, j’ai choisi TF1 et cette série que j’adore du fait de la qualité de ses personnages. J’ai le sentiment que Nouvelle star n’a pas encore vraiment réussi à capter mon attention. Peu de jeunes ont émergé et suscité un coup de cœur, je me dis donc que je raccrocherai les wagons plus tard, quand le casting se sera un peu décanté, même si, hier, c’était le premier direct depuis Baltard. Côté séries, j’ai suivi toutes les déclinaisons de New York…, que ce soit Unité spéciale, diffusée le samedi en deuxième partie de soirée, Section criminelle, ou l’éphémère Cour de justice. Des séries qui, pour le béotien, se ressemblent toutes mais qui, au fond, ont des systèmes de narration très différents. C’est d’ailleurs l’une des grandes forces des scénaristes américains, que de savoir reprendre les éléments clefs qui font le succès d’une saga, en ajoutant ou en enlevant certaines choses qui font que le « spin off » n’est plus tout à fait le même. C’est le cas également avec Les experts, version Manhattan, Las Vegas ou Miami, qui sont plus des séries cousines que des sœurs jumelles. En France, on a déjà du mal à créer une bonne série, et quand on arrive à faire dans l’originalité et la provocation, on se débrouille quand même pour la saborder, comme cela a été le cas, par exemple, pour Clara Sheller sur France 2. Alors n’en demandons pas trop à nos chaînes de télé… A demain ! Réagissez : redac@directsoir.net PATXI REVIENT Patxi Garat, ancien candidat de la troisième édition de la Star Academy sur TF1, va sortir un nouvel album le 31 mai quatre ans après son premier opus. Amour carabine sera édité sur le label Atmosphériques et contiendra onze titres. TF1-SUREAU Le Bouchon un peu trop loin ➔ France 3 prépare une nouvelle fiction humoristique intitulée Vive Bouchon, d’après la pièce de Jean Dell et Gérald Sibleyras. Le téléfilm s’intéresse à la vie de Bouchon, un petit patelin de Belgique qui vit exclusivement de subventions municipales, mais aussi de subventions européennes détournées. Tout va pour le mieux jusqu’au jour où une commission est chargée d’enquêter sur la viabilité des sorties d’autoroute demandées à Bouchon. Le tournage de Vive Bouchon est actuellement en cours jusqu’au 7 mai, avec Yvan Le Bolloc’h et Francis Perrin. Francis Perrin au casting du téléfilm. Un florilège des clips de Rihanna sur M6. Une nuit avec Rihanna ➔ Alors que Rihanna, la star du RnB, est en pleine tournée européenne et que son single Rude Boy est numéro un du Billboard Hot 100 américain, M6 Music Black va proposer une Nuit avec Rihanna. Le 28 avril, soir de son concert au Palais omnisports de Paris-Bercy, la chaîne tentera de consoler ceux qui n’ont pu faire le déplacement en diffusant les plus grands clips de la chanteuse, comme SOS, Don’t Stop the Music, Disturbia, Umbrella, Shut Up and Drive, ou encore l’inévitable Rude Boy. NIKO/SIPA ADMEDIA/SIPA BUZZ TÉLÉ 13 Audrey Chauveau animera ce quiz en compagnie de Stéphane Bern. La télé sera encore à vous ➔ L’émission de divertissement La télé est à vous reviendra sur l’antenne de France 2 l’été prochain tous les jours à 18 heures, en lieu et place du jeu de Julien Courbet et Pierre Bellemarre, En toutes lettres. Interrogé dans Médias, le magazine, sur France 5, Nicolas Pernikoff, directeur des divertissements de France Télévisions a affirmé qu’Audrey Chauveau et Stéphane Bern seront toujours aux commandes de ce quiz imaginé par Thierry Ardisson sur les grands programmes de la télévision qui ont marqué les Français. La télé est à vous avait été diffusé le 24 décembre dernier sur France 2. SONY PICTURES TELEVISION INTERNATIONAL. ALL RIGHTS RESERVED SEMAINE ROMANTIQUE SUR TEVA Du 1 er au 7 mai, Teva, la chaîne des femmes, met à l’honneur l’amour et le mariage. Pour l’occasion, la grille des programmes se pare de ses plus beaux atours avec un dossier spécial « Mariage, le choix d’une vie » le 1 er mai et un My Teva sur le thème « Comment choisir sa robe de mariée ? » le 2 mai. Côté fiction, place à l’émotion pour une soirée 100% romantique avec Jennifer Lopez dans Un mariage trop parfait et dans Coup de foudre à Manhattan, le 4 mai. Au mois de mai, Teva passe la bague au doigt de Jennifer Lopez.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :