Direct Soir n°737 7 avr 2010
Direct Soir n°737 7 avr 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°737 de 7 avr 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Louis Etienne, l'as des glaces

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
90’s, la dernière tendance FONTANA-ARTE 12 DÉCO On connaissait tous le courant vintage des années 1960, 1970 voire 1980. Mais 1990 pointe aussi le bout de son nez. Déjà vingt ans ! Il est donc temps de s’arrêter sur le design et la déco vintage de dix années complètement folles. Ça, c’est vintage ! Le vintage, c’est l’utilisation de meubles ou d’objets anciens. La vintage mania est à la mode depuis peu dans le domaine de la déco. L’engouement vient du désir de posséder un objet original, authentique et donc rare. Ah nostalgie ! quand tu nous tiens ! 1990, remember déco Les années 1990 affichent une très grande différence avec les années qui les ont précédées. En effet, dix années de sobriété, proches du minimalisme, rompent avec l’extravagance graphique et flashy des années 1980. Tout comme lors de la crise que nous vivons aujourd’hui, cette décennie débute avec une forte conscience écologique. Matières écolo, formes organiques, le retour du basique s’installe. Si vous souhaitez acquérir un de ces meubles, ne vous attendez pas à quelque chose de fun. Ici, place à la sobriété. Mobilier, en veux-tu ? En voilà ! Chez Fontana Arte, Gae Aulenti, architecte italienne, crée la table Tour en 1993. CARNET D’ADRESSES La table Tour, de Gae Aulenti (1993). Composée d’un plateau en verre porté par quatre roues de vélo montées sur pivot, cette création reflète bien le souci de l’écologie. Le fauteuil Getsuen, conçu en 1990, est élaboré à partir d’une structure en acier moulée qui se cache sous une fleur. Le Cross Check Chair, issu de la ligne Power Play, est composé de matériaux modestes, de quarante et une pièces de bois courbées, tenues par cent trente points de colle. Les arabesques formées par ses lignes lui donnent l’image d’une liane, qui renforce son aspect organique. L’arrivée de Starck Impossible de passer outre, les années 1990 voient la consécration du célèbre designer Philippe Starck, véritable star de la fin du XX e siècle. Il entre dans la cour des grands grâce à la rénovation d’hôtels, mais surtout grâce à la conception de meubles aux formes organiques et animales. En 1991, il crée, notamment, pour le groupe Vitra, le tabouret Stool aux formes sculpturales. Ses lignes délicates dessinent une Tabouret Stool de Philippe Starck (1991). métaphore végétale. Philippe Starck est bien loin aujourd’hui de ses créations en Plexiglas avec, par exemple, la toute dernière Mi Ming. Un design hors de prix ? Les férus du design désireux de se procurer des meubles ou des objets de ces années doivent sortir leur porte-monnaie… Mais où dénicher de bonnes affaires ? Surfer sur le Net chez www.designdejavu.com, www.formelibre.com ou même www.arteo.com, fouiner dans les salons (celui d’Emmaüs, deux fois par an, permet de dégoter de petites merveilles) et chiner aux puces (celles de Saint-Ouen en région parisienne) restent les meilleures façons d’acquérir du vrai vintage. Sans oublier, avec le printemps, la saison des brocantes. Il faut aussi garder en mémoire que le contemporain d’aujourd’hui sera le vintage de demain. Le vieux canapé que vous aimeriez changer n’a-t-il pas tout à coup un certain charme ? Anna Farina, le vintage à l’italienne ➔ Architecte d’intérieur et designer de mobilier, Anna Farina surfe sur la mode des meubles industriels et du vintage. Les meubles qu’elle côtoie dans sa mini boutique-atelier sont en en tôle, métal, fonte, bois mais aussi Plexiglas. Pour en faire des tables basses, elle les customise, les transforme. Ses réalisations, très originales, sont des pièces uniques et s’inscrivent dans les préoccupations actuelles : recyclage et respect de l’environnement. « Aujourd’hui, beaucoup de meubles sont décapés, on enlève l’histoire de l’objet et je trouve dommage de les laisser à nu. Donc, je préfère garder la couleur », affirme la pétillante Milanaise. Du coup, elle ajoute une patine transparente dans le respect de la couleur de l’objet, dont les défauts prennent alors tout leur charme. Ses couleurs fétiches : « Le rouge et un mélange variable de vert et de bleu que je crée moi-même. » Ce qu’elle adore : détourner les objets de leur fonction initiale. Ainsi, les bidons d’essence ou les radiateurs deviennent des tables, et les lampes sont transformées en serre-livres, etc. Les prix varient pour les objets de 40 € à 150 € environ ; les meubles, de 150 € à environ 600 €. www.philippe-starck.com• www.vitra.com• Anna Colore Industriale 7, rue Paul-Bert, Paris 11 e (06 63 14 46 74), www.salonduvintage.com Les prix sont donnés à titre indicatif Directsoir N°737/Mercredi 7 avril 2010 VITRA MANTA DESIGN MANTA DESIGN DR DIRECT 8 Rétrodéco Vinyles recyclés ➔ Pour un apéro rétro, Manta Design crée à partir de vieux disques des assiettes originales. Chaque pièce est unique et vous servira de vide-poches ou de bol d’apéritif. En vente sur www.absolumentdesign.com Prix : 19 €. Technologie Un iPhone écolo ? ➔ Qui a dit que design et technologie ne faisaient pas bon ménage ? Chinini présente sa nouvelle collection de coques pour iPhone, entièrement travaillées à la main et conçues avec des chutes de bois recyclé. Chêne, acajou, hêtre et bambou. Prix : à partir de 59,90 €. www.chinini.fr Salon du vintage Pleins feux sur les années 1990 ➔ C’est dans une ancienne usine de métallurgie que le 5 e Salon du vintage accueillera professionnels de la mode et du mobilier, et accessoires vintage. Rendez-vous les 10 et 11 avril 2010 au 39, rue des Francs-Bourgeois, Paris 4e. « Déco 8 » ➔ Chaque semaine, Caroline Munoz vous emmène quelque part en France ou à l’étranger. Lors de chaque émission, vous pourrez découvrir des décors originaux, des endroits prestigieux, des lofts somptueux, des maisons atypiques, mais surtout mille et une astuces… Retrouvez sur Direct8, tous les dimanches à 9h30, l’émission Déco 8, présentée par Caroline Munoz.
E. ROBERT/DIRECT8 www.directsoir.net LE BILLET DE JEAN-MARC MORANDINI Journaliste, animateur de radio et de télévision Les téléspectateurs dans le doute Je vais vous le dire franchement : en apprenant que Jean-Marie Bigard avait été censuré, samedi dernier sur France Télévisions, je suis resté sans voix. Petit retour en arrière. Ce week-end, dans Les années bonheur diffusées en prime time sur France 2, Patrick Sébastien reçoit Jean-Marie Bigard, qui doit interpréter sur scène son sketch vieux d’une dizaine d’années : Le lâcher de salopes. Certes, ce n’est pas le plus fin, ni le plus élégant, mais on l’a vu et entendu sur toutes les ondes et ce n’est pas une découverte. Mais voilà que Patrick Sébastien nous informe qu’il a reçu une lettre de sa direction, qui, à la demande du CSA, lui impose soit de renoncer à la diffusion de cette séquence, soit de la programmer après 22 heures et avec la mention « Interdit aux moins de 12 ans ». En clair, ce sketch peut heurter la sensibilité des plus jeunes. Alors que les séries américaines sont programmées à 20h35 avec des viols, des meurtres, des autopsies, dans notre société en 2010, nous serions incapables de diffuser en prime un sketch de Bigard qui passe pourtant en pleine journée sur Rire et chansons ou à 13h30, le samedi, dans Les grands du rire sur France 3. Le problème c’est que ces décisions, sans aucun sens, rendent les Français de plus en plus paranos, et l’idée selon laquelle « on nous cache des choses » gagne du terrain dans l’opinion publique, le tout alimenté par « le grand n’importe quoi » que véhiculent certains sites internet. Bref, à trop vouloir réglementer nos médias, on en arrive à l’effet inverse de celui voulu. Au lieu de renforcer leur crédibilité, ces décisions font douter les Français de la sincérité de leurs radios et leurs télés. Et à ce petit jeu, nous allons tous y perdre. A demain ! Réagissez : redac@directsoir.net RAY DE LUMIÈRE Le 12 avril, Direct 8 rendra hommage à un géant de la musique. La chaîne diffusera le film Ray, de Taylor Hackford. Ce biopic consacré au légendaire Ray Charles avait remporté deux oscars en 2005. Jamie Foxx, bouleversant de vérité, avait notamment été sacré meilleur acteur. Du tabou au crime ➔ Alors qu’une loi votée en février dernier inscrit l’inceste commis sur des mineurs dans le code pénal, Arte consacrera le 4 mai une soirée Thema à ce drame qui touche de nombreuses familles. Crime d’incestes se déclinera en deux films documentaires. Incestes : familles empoisonnées, de Juliette Armanet et Fabrice Gardel, donne la parole à sept personnes victimes. Afin de mieux comprendre les raisons qui poussent à ce type d’acte, Cyril de Turckheim et François Bordes dressent ensuite des portraits croisés de ces Coupables d’inceste. Le Parlement a inscrit l’inceste sur mineurs dans le code pénal. TOUR DE CARTES Valérie Amarou et Patrick Bruel seront de retour pour commenter la septième saison du World Poker Tour sur Canal+, à partir du 21 avril. Jamie Foxx (Ray Charles). INTERFOTO USA/SIPA AIRIO/LEHTIKUVA OY/SIPA BUZZ TÉLÉ 13 Le 49 e gala de l’Union des artistes s’est donné, le 28 mars, dans l’enceinte du Cirque d’hiver. Des stars sur la piste aux étoiles ➔ Le 28 mars, Christophe Barratier (le réalisateur des Choristes) a mis en scène le 49 e gala de l’Union des artistes dans l’enceinte du mythique Cirque d’hiver. France 2 retransmettra cet évènement le mardi 13 avril. Le temps d’une soirée, les plus grandes vedettes de la télévision, de la musique et du cinéma se sont métamorphosées en clowns, en acrobates, en écuyers ou en jongleurs pour venir en aide aux artistes les plus démunis. Parmi les célébrités qui se sont prêtées à l’exercice, Bernard Lavilliers jouera au dresseur de tigres, Lou Doillon à la montreuse d’éléphants et Gérard Jugnot au magicien.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :