Direct Soir n°73 11 déc 2006
Direct Soir n°73 11 déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°73 de 11 déc 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Laure Manaudou, elle gagne tout

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir t Lundi 11 décembre 2006 14 B. ENGUERAND CULTURE THÉÂTRE/Une comédie maternelle Deux pièces de Dario Fo et Franca Rame interprétées par Ariane Ascaride reviennent sur la condition féminine. Les interrogations d’une « maman bohème » devant un confessionnal sont ici interprétées par une Ariane Ascaride toujours aussi talentueuse. « Mais qu’est ce que c’est qu’une femme si ce n’est pas une mère ? » ou encore « vous ne savez pas ce que c’est que d’être une mère, mon père ». La comédienne fétiche des films de Robert Guédiguian sait mettre ce qu’il faut de folie pour que le personnage ne soit jamais interprété d’une seule teinte. Elle est pétillante, drôle, charnelle et directe. Si la première pièce, La maman bohême, est très ancrée dans les années 70, la seconde, Médée, prend un relief plus intemporel. Cette femme qui raconte Médée évoque nos écorchées d’aujourd’hui. Est-ce une loi sacrée ? La femme Musique Ray chante, Count joue u De leur vivant, Ray Charles et Count Basie n’ont jamais joué ensemble. Avec Ray Sings, Basie Swings, le mal est réparé : le père de la soul et celui du swing sont réunis. Un album inédit qui mêle des enregistrements vocaux de Ray Charles comme I Can’t Stop Loving You ou Georgia on My Mind et la musique enregistrée par l’actuel Count Basie Orchestra, qui n’en finit pas de faire vibrer la terre entière. Le mélange confère encore plus d’intensité et d’émotion à la voix regrettée de Ray Charles. Ray Sings, Basie Swings ULM, 22 €. TOPDESTOPS Albums : On ne badine pas… … avec Chimène Badi. Son troisième album, Le miroir se classe juste après celui de Michel Sardou, auquel elle avait emprunté son fameux succès Je viens du Sud. L’album contient d’ailleurs un duo avec lui, Le chant des hommes. 1 2 3 4 5 se défait-elle quand l’homme se refait ? semble sans arrêt nous interroger la comédienne avec les mots de Franca Rame, comédienne et dramaturge italienne. Cette artiste, épouse de Dario Fo, avait coutume de jouer ses textes dans les usines en grève durant les années 70. Leur complicité amoureuse et artistique ressort de façon évidente dans la mise en scène de Didier Bezace. Quelle belle idée de rassembler ces deux textes pour former ce que Dario Fo appelle une « féroce comédie maternelle ». La maman bohême et Médée. Théâtre de la Commune, 2, rue Edouard-Poisson, 93300 Aubervilliers. Jusqu’au dimanche 17 décembre. Tél. : 01 48 33 16 16. Bénabar (+2) Reprise des négociations Jive Epic Michel Sardou (=) Hors format AZ Chimène Badi (e) Le miroir AZ Yannick Noah (=) Charango St George The Beatles (-4) Love Palophone Ariane Ascaride. LÉGENDE : (+2) : progression de deux places (=) : position inchangée (e) : nouvelle entrée (-4) : perte de quatre places Source : Snep/Ifop OLIVIA DE BUHREN,DELPHINE DEWOST,ANNE DENIS,EMMANUELLE DE PEYRON,DELPHINE DEBONO,MATHIEU DURAND,MAJDA RIDA,ALLAN VAN DARC DR EN DIRECT DU GRAND PALAIS Trésors émergés Le Grand Palais présente pour la première fois 500 objets découverts lors de fouilles archéologiques sous-marines réalisées sur plusieurs sites à l’embouchure du Nil. Une exposition exceptionnelle qui permet de mieux comprendre les richesses culturelles et les civilisations du delta du Nil du VIII e siècle avant J.-C. au VII e siècle de notre ère. Trésors engloutis d’Egypte, au Grand Palais, avenue Winston-Churchill, Paris 8e. Ouvert tous les jours jusqu’au 16 mars 2007. Rés. : 0892 701 892 Musique Un ange passe à l’Olympia DR u Katie Melua n’a prévu qu’une seule date en France, ce soir à l’Olympia. Artiste britannique ayant vendu le plus d’albums dans le monde en 2006, elle termine actuellement une tournée européenne triomphale. Du haut de ses 23 ans, cette jolie brune originaire de Géorgie apparaît aujourd’hui comme la nouvelle coqueluche du répertoire blues, jazz et folk. A 19 ans, ses talents – une voix claire mais chaude, du charisme, une musicalité exceptionnelle – sont remarqués par le producteur anglais Mike Batt. Depuis, elle joue dans la cour des grands, aux côtés de Norah Jones et Joss Stone. Auteur, compositeur, elle s’impose par la fluidité de ses mélodies et séduit son auditoire par sa douceur. Alors rendez-vous ce soir pour entendre cette étoile montante de la scène jazz interpréter Nine Million Bicycles et bien d’autres chansons de son dernier album Piece by Piece. Katie Melua à l’Olympia, Paris 9 e, ce soir à 20h. C. GERIGK/F.GODDIO/HILTI FOUNDATION Katie Melua.
www.directsoir.net SORTIR Y ALLER Y ALLER Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER/Y ALLER C. GERAL DR CONCERT ✱ JAZZ MONTANT Robin McKelle, le phénomène jazz vocal du moment aux USA, sera sur la scène parisienne du New Morning ce soir et jeudi prochain. Son premier album, Introducing Robin McKelle – dans les bacs depuis le 26 octobre – est un véritable succès outre-Atlantique. Comparée sans complexes à Sarah Vaughan et Ella Fitzgerald, cette jeune rousse venue tout droit de Rochester, dans l’Etat de New York, donne un nouveau souffle à des standards du jazz des années trente et quarante. Réalisé par Willie Murillo (à qui l’on doit déjà la production du Brian Setzer Orchestra, d’Aimee Mannou de LeannRimes), ce disque reprend les classiques de grands artistes d’Hollywood comme Johnny Mercer (Something’s Gotta Give), Cole Porter (Night and Day),ou encore Sammy Fain (You Brought a New Kind of Love). A noter que Robin McKelle sera accompagnée par le Fred Aymeric Beneton, le samedi à 18h25 dans News’N’Co sur FunTV, l’émission sur l’actualité de toutes les sorties. Manoukian Big Band. Robin McKelle, ce soir et jeudi 14 décembre, 21h. New Morning, Paris 10e. Rens. : 01 45 23 51 41. SALON ✱ ART CONTEMPORAIN Ce Salon présente différents modes d’expressions au public : peinture, sculpture, poésie, art urbain, décoration, musique, courts-métrages, photographie, théâtre... Au total, près de 500 créateurs issus de tous les mondes artistiques se trouvent réunis sur plus de 5 000 mètres carrés. Cette édition se fixe pour thème les champs de la diversité. Un événement culturel sans précédent pour ce salon d’art contemporain qui, depuis 1903, a permis de découvrir quelques mouvements DR LES MAÎTRES DU XVII E SIÈCLE Pour sa première grande exposition depuis sa récente rénovation, le musée de l’Orangerie propose une reconstitution de l’une des plus importantes expositions de l’entre-deux-guerres, faite en 1934, sur les peintres du XVII e siècle. Les « peintres de la réalité », jusqu’au 5 mars 2007, musée de l’Orangerie, jardin des Tuileries, Paris 1 er. www.musee-orangerie.fr VIES NOCTURNES d’Aymeric Beneton ✜ SON LIEU Austin au Texas, car c’est la capitale de la musique Live. Ça redore le blason du Texas. ✜ SON BAR Le Séquoia, à Neuilly, à coté des locaux de M6 car je bosse comme un fou. ✜ SON RESTO Café El Sur, boulevard Saint-Germain (Paris 5 e). On y trouve la meilleure viande du monde. ✜ SA SALLE Le Gaumont Convention, place de la Convention (Paris 15 e). novateurs du XX e siècle, comme l’impressionnisme, le cubisme, et le fauvisme. Salon d’automne, jusqu’au 17 décembre, ✜ SON DVD Le film Crazy (éd. TF1 vidéo). Excellente réalisa tion, super reconstitution de l’époque 1960-1980 et une BO d’enfer. ✜ SON LIVRE Death comes for the archbishop de Willa Cather (Ellipses marketing). SON SITE www.imdb.com tlj de 11h à minuit, 10 €. Palais des Congrès de l’Est, 128, rue de Paris, Montreuil. Rens. : 01 43 59 46 07. SA MUSIQUE Le rock des seventies et le funk. ENVOYER VOS BONS PLANS+ à lejournal@directsoir.net DR EXPOSITION ✱ COLLECTION INÉDITE La Maison rouge, espace culturel de la capitale, expose une collection impressionnante d’œuvres du XX e siècle. En ce lieu réputé pour privilégier des expositions consacrées aux grands collectionneurs de notre temps, Sylvio Perlstein e st aujourd’hui mis à l’honneur. Ce diamantaire et bijoutier anversois présente, sous l’intitulé Busy Going Crazy, plus de quatre cents œuvres inédites : Man Ray, Tinguely, Robert Malaval, Donald Judd ou encore Barbara Kruger collectionneurs de notre temps. Reconnu par de nombreux artistes et personnalités, ce collectionneur belgo-brésilien se passionne entre autre pour le dadaïsme, le surréalisme, le minimalisme, l’art conceptuel, ou la photographie des années 20 à aujourd’hui. Busy Going Crazy, jusqu’au 14 janvier. La Maison rouge, 10, bd de la Bastille, Paris 12e. Rens. : 01 40 01 08 81. Man Ray - Colifichet avec dentelles, 1923 DR COLLECTION SYLVIO PERLSTEIN Directsoir t Lundi 11 décembre 2006



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :