Direct Soir n°729 25 mar 2010
Direct Soir n°729 25 mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°729 de 25 mar 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Michel Jarre sons et lumières

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 JEUX VIDÉO « Alice au pays des merveilles » Le lapin blanc aux manettes En même temps que le film de Tim Burton, « Alice au pays des merveilles » sort aussi en jeu vidéo, notamment sur la Wii de Nintendo. Réalisé par une équipe française, Etranges libellules, il mérite que l’on s’y attarde. Les voies de la création sont souvent tortueuses. A la tête de l’adaptation en jeu vidéo du dernier film de Tim Burton, on imaginait facilement un de ces studios américains privilégiant la quantité à la qualité. Au final, c’est un studio bien français, installé à Lyon, Etranges libellules, qui a été choisi par Disney pour s’atteler à l’adaptation d’Alice au pays des merveilles. Après avoir œuvré sur la série des Spyro le dragon et sur Arthur et les Minimoys ou Astérix aux Jeux olympiques – trois réussites –, il s’agissait d’une énorme opportunité, avec une réelle possibilité de s’ouvrir à l’international. LE FILM RÉINTERPRÉTÉ La mission est-elle accomplie ? Sans aucun doute. Lancé dans le grand bain de la Wii, Alice au pays des merveilles dispose d’arguments de poids pour s’imposer. Tout d’abord, les développeurs ont, semble-til, respecté l’esprit du film sans en copier le déroulé. Alors que l’œuvre de Tim Burton suit essentiellement le parcours d’Alice, le jeu propose, lui, un challenge basé sur la coopération et l’exploitation des qualités des personnages rencontrés. Ainsi, le CONSOLE « Resonance of Fate » La lutte des classes ➔ Réfugiés dans une immense tour, les survivants d’une planète devenue inhabitable sont les victimes de la classe dirigeante installée au sommet… D’une facture classique mais à la réalisation soignée, Resonance of Fate offre de longues heures d’aventure dans un monde postapocalyptique. Resonance of Fate, éd. Sega, sur PS3 et Xbox 360, Disponible. fameux lapin blanc et sa montre à gousset se révèle, dès les premières minutes de jeu, capable d’arrêter le temps pendant quelques instants. Une capacité qui sera indispensable pour avancer. Son association avec le loir, spécialiste en combat au corps à corps, ou le Lièvre de mars, qui maîtrise la télékinésie, fera bien souvent des étincelles, et ce, quelle que soit la taille des ennemis rencontrés. DES ÉNIGMES SIMPLES Quant aux obstacles plus cérébraux rencontrés au cours de l’aventure, ils ne résisteront pas longtemps à un peu de logique. Car, on l’aura compris, Alice au pays des merveilles, sur Wii, s’adresse à un public assez jeune et avide de nouvelles aventures dans les fantastiques décors du film. A noter également que le jeu a fait l’objet d’un développement indépendant sur DS. Le design cartoonesque de ce dernier ne pourra que séduire les jeunes joueurs. Alice au pays des merveilles, éd. Disney, sur Wii et sur DS, disponible. SEGA DISNEY « Lips : I Love the 80s » Fan des années 1980… DISNEY GRAPHISME Sans être exceptionnels, ils sont d’un bon niveau pour la Nintendo Wii. ANIMATION Le jeu ne souffre d’aucun ralentissement et les mouvements sont bien décomposés. JOUABILITÉ A chaque difficulté rencontrée, des explications apparaissent à l’écran. Elles se révèlent souvent utiles. SON L’ambiance féerique du film est bien retranscrite. ➔ David Bowie, Blondie, The Police, Kim Wilde… des noms qui sentent bon le jean délavé, les bandanas et les blousons en cuir. Lips : I Love the 80s, comme son nom l’indique, est destiné aux amateurs d’une époque revenue à la mode. Micro à la main, c’est parti pour de folles soirées karaoké. Lips : I Love the 80s, XBox 360, disponible le 2 avril. DURÉE DE VIE Ni trop court ni trop long, le jeu propose de nombreux défis. CONCLUSION : Un jeu réussi sur la console Wii, qui utilise les capacités de la Wiimote avec intelligence. MICROSOFT GAME STUDIO SUR LE NET Directsoir N°729/Jeudi 25 mars 2010 Alice au pays des merveilles réunit aventures et énigmes. Très doué en combat, ce loir à l’air peu commode fait partie des personnages que le joueur incarnera dans le jeu. Le Chapelier fou, incarné par Johnny Deppdans le film de Tim Burton, est évidemment de la partie. www.wolframalpha.com Un nouveau type de moteur de recherche a fait son apparition sur la Toile. WolframAlpha s’apparente à première vue à Google, mais, au lieu de mots-clés, ce sont des questions précises que l’utilisateur est amené à soumettre… Et, la plupart du temps, le site a la réponse ! En effet, selon une étude, entre 5% et 10% des recherches sur Internet portent sur des questions factuelles. www.jardindesplantes.net Le Jardin des Plantes, à Paris, vient de lancer une nouvelle version de son site incluant des contenus pédagogiques et scientifiques. Au menu : une visite virtuelle de ce parc, desmp3 téléchargeables pour servir d’audioguides ainsi que des conseils pour jardiner.
E. ROBERT/DIRECT 8 www.directsoir.net LE BILLET DE JEAN-MARC MORANDINI Journaliste, animateur de radio et de télévision Rats de laboratoire Alors que W9 s’apprête à lancer un nouveau « Loft », qui serait diffusé entre la fin de La ferme et le début de Secret Story sur TF1, il est surprenant de constater que les émissions d’enfermement semblent connaître un renouveau à travers le monde. La France n’est pas épargnée par ce retour de mode. D’ailleurs, selon mes informations, un tout nouveau concept vient d’être acheté, qui pourrait bien débarquer chez nous dans les prochains mois. Il s’appelle Uman, sans « h », et consiste à enfermer des jeunes gens dans des entrepôts. A partir de ce moment-là, ce sont les téléspectateurs qui vont décider de tout par un système de vote. Les participants n’ont rien à leur arrivée, ni vêtement ni objet. Ils gagneront tout au long de l’aventure selon le bon vouloir des téléspectateurs. Des douches à la nourriture, ceux qui regardent le programme vont pouvoir manipuler les candidats en décidant de qui pourra avoir un superbe déjeuner et qui devra se contenter d’une pomme, qui devra partager son lit avec qui, qui aura un gage ou qui pourra se doucher. Le jeu dure vingt et un jours et, grâce à un système de caméras, on voit vivre ces jeunes gens, on observe leurs réactions, un peu comme on le ferait avec des rats de laboratoire. De nombreux jeux sont organisés afin de leur faire gagner des « vies » : quiz de culture générale avec un présentateur, chaise musicale, « 1, 2, 3 soleil » … Reste à savoir si une chaîne française osera diffuser ce jeu, loin d’être consensuel, mais qui pourrait intéresser des chaînes de la TNT souhaitant une audience rapide sans trop se soucier des conséquences pour leur image. A demain ! Réagissez : redac@directsoir.net L’EUROPE EN CHANSONS La 54 e édition de l’Eurovision sera retransmise en direct d’Oslo le 29 mai sur France 3. Jessy Matador représentera l’Hexagone, avec Allez ! Ola ! Olé ! La cérémonie sera commentée par Cyril Hanouna et Stéphane Bern (photo). BALTEL/SIPA Les réseaux de la réussite ➔ Un Français sur deux pense que le piston reste le moyen le plus efficace pour trouver un job, surtout dans le contexte économique actuel. Dimanche à 20h40, le magazine Capital, sur M6, diffusera une enquête sur le sujet pour démêler la réalité du fantasme. Des grandes écoles aux méthodes de sélection bien particulières aux consortiums familiaux en passant par les clubs, les cercles et les nouveaux réseaux sociaux du Web, Guy Lagache met en relief l’importance des relations et des connaissances dans le monde du travail. Dans Capital, Guy Lagache s’intéresse au poids des réseaux dans le monde du travail. D.J. Corona et Olivia Wilde de la série Skins. « Skins » au cinéma ➔ Tout juste prolongé pour deux nouvelles saisons (5 et 6), Skins (diffusé en France sur Virgin 17) devrait bientôt être porté sur grand écran. D’après Jack Thorne, le scénariste de la série, interrogé par le journal anglais The Guardian, la fiction la plus trash d’Angleterre va connaître une adaptation cinématographique reprenant les principaux protagonistes des deux « générations » du feuilleton. Skins suit le quotidien de la jeunesse décadente de Bristol. Les acteurs changent tous les deux ans, laissant place à une nouvelle génération. ADÉ ADJOU/M6 ADC-DIFFUSION/SIPA BUZZ TÉLÉ 13 L’ex-héroïne de Sous le soleil revient dans une série sur NRJ12. Tonya Kinzinger, de Saint-Trop’à Marrakech ➔ La belle Tonya Kinzinger va faire son retour à la télé dans la fiction L’été où tout a basculé. Celle dont les téléspectateurs ont suivi les nombreuses aventures tropéziennes dans Sous le soleil, sur TF1, dans le rôle de Jessica, sera l’héroïne de cette série de quatre épisodes de 52 minutes, diffusée à partir du 25 avril à 18 heures sur NRJ12. La comédienne interprétera la compagne perdue et rebelle d’un homme d’affaires joué par Frank Jolly. Le feuilleton se déroulera à Marrakech, au Maroc, et comptera également au casting l’animateur mondain Magloire. En fonction de l’audience, la série pourrait se décliner sur une saison complète. CHRISTOPHE ALÉVÊQUE SUR LE VIEUX-PORT Le prochain numéro de Teum Teum, l’émission d’immersion en banlieue dite « difficile » de France 5, amènera samedi l’humoriste Christophe Alévêque à Marseille. Juan Massenya le conduira dans la cité phocéenne vers les quartiers du Panier et de Belsunce. Tous deux s’entretiendront avec Bouga, le rappeur local connu pour son tube Belsunce Breakdown, et assisteront à une démonstration d’artistikball, mélange de hip-hop et de jonglerie acrobatique avec un ballon de football. L’humoriste Christophe Alévêque (à g.) découvre Marseille. F. LEFEBVRE/FTV FRANCE 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :