Direct Soir n°721 15 mar 2010
Direct Soir n°721 15 mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°721 de 15 mar 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : Dorothée, bienvenue au club

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 DOROTHÉE EN COUVERTURE LE RETOUR DE L’ICÔNE Après quatorze ans de silence, l’animatrice préférée des enfants dans les années 1990 revient aujourd’hui avec un album inédit et une série de concerts exceptionnels à l’Olympia en avril. Un événement attendu par des milliers de fans nostalgiques. « Un jour, on se retrouvera », promet-elle sur l’antenne de TF1 lors de la dernière du Club Dorothée, le 29 août 1997. Une promesse que la chanteuse a tenue. A 56 ans, Dorothée sort aujourd’hui un nouvel album et signe son grand retour sur scène, non sans crainte. « C’est la pression des fans qui m’a décidée, confie celle qui a été désignée en 2004 personnalité la plus regrettée par les lecteurs de Télé 7 jours. J’ai peur de décevoir des fans que j’ai connus enfants et qui sont sans doute aujourd’hui à leur tour parents. J’ai l’impression de recommencer à zéro. » Et pour reprendre le chemin des studios, elle s’est entourée de ses éternels complices : les compositeurs Gérard Salesses et Jean-Luc Azoulay, alias Jean-François Porry, producteur du Club Dorothée, accompagnés du parolier Michel Jourdan. Parmi les quinze titres inédits de ce Dorothée 2010 figure On m’appelait Dorothée, un titre empreint de mélancolie qui revient sur sa relation avec son public tout au long de sa carrière : « On m’appelait Dorothée/J’étais une poupée d’image et de chanson/On m’appelait Doro thée/Tous les après-midi en sortant de l’école/Tu venais me retrouver/Pour rire et pour chanter au temps des années folles. » Et malgré le poids des années, l’icône télé des années 1990 conserve son optimisme et son âme d’enfant. « Je suis la même Dorothée, plaisante-t-elle. Je n’ai pas grandi ou presque : avant, j’avais 5 ans. Aujourd’hui, j’en suis à 7 ans et demi, pas plus. » REPÈRES SIPA RUTMAN/TF1/SIPA ACTRICE ➔ En 1979, le cinéaste François Truffaut choisit Dorothée, alors speakerine, pour interpréter le rôle de Sabine Barnerias dans L’amour en fuite. La jeune comédienne donne la réplique à l’acteur Jean-Pierre Léaud. L’année suivante, elle décroche le premier rôle du long métrage Pile ou face (photo) réalisé par Robert Enrico. Trente ans plus tard, Dorothée s’intéresse toujours au septième art. Pourtant, treize longues années se sont écoulées depuis le clap de fin du Club Dorothée. L’animatrice star en a profité pour vivre « enfin normalement », loin de l’agitation médiatique. Son silence a suscité de nombreuses interrogations. Alcoolisme, maladie, dépression… les rumeurs les plus folles ont circulé sur son compte. Discrète et pudique, Dorothée – Frédérique Hoschedé de son vrai nom – ne fera aucun commentaire, préférant se consacrer à sa famille, à ses amis et à sa passion pour la peinture. BENAROCH/SIPA LE « CLUB DO », UN PHÉNOMÈNE DE SOCIÉTÉ « Tout s’est arrêté brutalement, mais je ne veux pas ressasser le passé », explique l’animatrice, qui, après dix ans de bons et loyaux services, est remerciée par TF1 malgré des audiences au beau fixe. Elle et ses acolytes quittent le petit écran du jour au lendemain, faisant des milliers d’orphelins cathodiques. « J’AI L’IMPRESSION DE RECOMMENCER À ZÉRO » Plus qu’un simple divertissement, le « Club Do » était devenu un phénomène de société, avec une présence quotidienne à l’antenne et plus de vingt heures de programmes par semaine, représentant entre 45% et 50% de parts de marché. L’émis - sion propose des jeux et des mises en scène drôles et décalées – tel le célèbre « Allô à l’huile » – et diffuse des séries à l’eau de rose et des dessins animés japonais. Et même si ces derniers sont devenus cultes, Dorothée est alors accusée d’encourager la violence et la niaiserie à la télévision. Une ANIMATRICE ➔ Jugée incapable – à tort – d’animer une émission pour les enfants par Eliane Victor, productrice des Visiteurs du mercredi, Dorothée est évincée en 1976 de l’émission. En 1978, la jeune femme devient le visage de Récré A2 (photo) sur Antenne 2 (actuellement France 2) avant de présenter de 1987 à 1997 le Club Dorothée sur TF1. Après un long silence, elle revient en 2008 sur la chaîne locale francilienne, IDF1. BENAROCH/SIPA Directsoir N°721/Lundi 15 mars 2010 CHANTEUSE A 56 ans, elle a toujours une âme d’enfant. polémique qui n’ébranle en rien la présentatrice, souvent caricaturée. L’artiste cumule en effet les records : 58 concerts au palais omnisports de Paris- Bercy, cinq comédies musicales, seize albums et plus de 17 millions de disques vendus. Son départ de l’antenne provoque donc un tollé auprès de son public. Les marionnettes (Les Minikeums sur France 3) et les animateurs virtuels (TFou sur TF1) prennent peu à peu le pas, accélérant en partie la déshumanisation des programmes pour enfants. Une politique que semble regretter Dorothée : « Je n’ai jamais voulu que les émissions pour la jeunesse soient des dévidoirs de dessins animés », expliquait-elle lundi dernier sur le plateau de Morandini !, sur Direct 8. Mais, malgré un paysage audiovisuel français en constante mutation, une chose demeure : l’amour du public pour celle qui illumina ses après-midi. Dans un mois, Dorothée se produira sur la scène mythique de l’Olympia, où elle reprendra notamment ses classiques, de Hou, La menteuse ! à Nicolas et Marjolaine. L’heure des retrouvailles a enfin sonné. Dorothée 2010, Dorothée, JLA Productions. En concert du 17 au 19 avril à l’Olympia, 28, boulevard des Capucines, Paris 9 e (08 92 68 33 68 [0,34 € /minute]). ➔ Tchou ! tchou ! Le petit train, Rox et Rouky, La valise, Allô, allô, monsieur l’ordinateur, La machine avalée, Tremblement de terre, Les neiges de l’Himalaya, Le collège des cœurs brisés, autant de singles qui se vendent à des milliers d’exemplaires. Dorothée collectionne les disques d’or et enchaîne les tournées. Elle s’offre le luxe en 1994 d’enregistrer son album Nashville Tennessee, dans des studios fréquentés par Elvis Presley aux Etats-Unis. T. COEX/AFP
FRANCE ANIMATION NINA WOLMARK/ANTENNE 2 www.directsoir.net L’ÉQUIPE RUTMAN/TF1/SIPA SUREAU/TF1/SIPA EN COUVERTURE 5 Dorothée et sa bande Dorothée et sa « troupe » : de gauche à droite, Patrick Simpson- Jones, Jacky Jakubowicz, François Corbier et Ariane Carletti, sur le tournage de la cultissime série Pas de pitié pour les croissants. Toute l’équipe du Club Dorothée est réunie sur le plateau de l’émission produite par AB Productions, dans les studios de La Plaine-Saint-Denis. LES ANNÉES RÉCRÉ A2 LES ANNÉES CLUB DOROTHÉE NIPPON ANIMATION DR Sur le service public, Dorothée fait connaître le meilleur de l’animation japonaise, avec Tom Sawyer (à gauche) ou Heidi version Hayao Miyazaki (en bas, à droite). Les séries françaises ne sont pas oubliées avec Bibifoc (ci-dessus) ou Les mondes engloutis (en bas, à gauche). ZUIYÔ ENTERPRISE AB/DR ROCHE/TF1/SIPA. SARADJIAN/TF1/SIPA SARADJIAN/TF1/SIPA. Des dessins animés cultes comme Les chevaliers du zodiaque (à gauche) ou Nicky Larson (à droite) Grâce à elle, Pat Le Guen, son fidèle réalisateur, est devenu une vraie célébrité, apparaissant dans de nombreuses émissions de l’animatrice. René, Framboisier, Rémy, Minet et Eric peuvent lui dire merci : grâce à elle, Les Musclés sont devenus les stars de plusieurs séries télé. Les personnages de la célèbre sitcom Hélène et les garçons, lancée en 1992, avec notamment Hélène, José, Béné, Laly et Cricri d’amour. AB/DR Le succès de Dragon Ball Z imposera la culture manga chez les jeunes. SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :