Direct Soir n°720 12 mar 2010
Direct Soir n°720 12 mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°720 de 12 mar 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : Fabrice Luchini, tête de lecture

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Tendance NOTRE PLANÈTE L’écotourisme à la rescousse des baleines grises Peut-on concilier développement durable et développement économique ? La réponse s’appelle croissance verte. Exemple sur la côte ouest du Mexique : le tourisme écologique y a permis le retour des baleines grises et l’essor économique local. Le pêcheur Pachico Mayoral, grand défenseur des baleines. ➔ Elles faisaient partie des espèces animales les plus menacées de la planète jusqu’à la fin des années 1990. Aujourd’hui, contrairement aux prédictions les plus sombres, les baleines grises – dont les plus grands spécimens peuvent mesurer jusqu’à 15 mètres de long – sont en pleine renaissance avec un taux de croissance supérieur à 3% par an. Un homme est à l’origine de cette véritable résurrection : Pachico Mayoral, un pêcheur mexicain de 69 ans qui En partenariat avec 3 RAISONS D’ESPERER STR/AFP CHANTELAT/SIPA A. JALLANZO/EPA/SIPA OMAR TOTRRES/AFP Faune L’OISEAU LE PLUS RARE DU MONDE C’est dans l’est de l’Afghanistan, pays en guerre, que la rousserolle à grand bec, l’un des oiseaux les plus rares du monde, vient d’être aperçue. Selon les experts, la région, appelée corridor du Wakhan, renferme sans doute encore de nombreux secrets en matière de biodiversité. Insolite NETTOYAGE À LA CARPE Les autorités chinoises ont lâché 20 millions de carpes dans un lac de l’est du pays, afin de le débarrasser des algues bleues qui y prolifèrent. Le nettoyage du lac sera assuré par les poissons, qui mangent les algues. Ce qui fait d’une pierre deux coups : moins de pollution et plus de travail pour les pêcheurs. Sierra Leone SOINS GRATUITS POUR LES BÉBÉS Le Sierra Leone détient un triste record, celui du plus fort taux de mortalité maternelle. Mais cela va peut-être changer : le gouvernement vient de décider de rendre gratuits les soins aux femmes enceintes, aux mères qui allaitent et aux enfants de moins de 5 ans. Dans ce pays, ce sont encore 2% des mères qui meurent à l’accouchement. Toute l’actu écolo sur www.goodplanet.info a entrepris de sanctuariser les eaux californiennes où les cétacés viennent se reproduire chaque année au terme d’une migration entamée au large de l’Alaska. Cette belle histoire a commencé voici une trentaine d’années lorsque cet homme, tombé amoureux des baleines grises, avait réussi à se familiariser avec elle au point de pouvoir les caresser de la main. La renommée du pêcheur a pris de l’ampleur au point d’attirer dans la région de millers de touristes désireux de s’approcher aussi au plus près des mammifères marins. Depuis, cette attraction est devenue un véritable business. Entre décembre et mars, près de 3 000 touristes posent leurs bagages à San Ignacio, le village de Pachico Mayoral, et sont hébergés dans des camps de vacance d’un nouveau genre, 100% développement durable, alimenté en énergie par des panneaux solaires et des éoliennes. Parallèlement, le secteur a intégré le patrimoine mondial de l’Unesco et est devenu une zone particulièrement protégée dans laquelle les 200 familles de pêcheurs ont pu améliorer considérablement leur niveau de vie… et sauver la baleine grise. Le CHIFFRE du jour Pêche Le thon rouge protégé ➔ L’Union européenne a décidé mercredi de soutenir, dans la foulée des Etats-Unis, une interdiction du commerce international du thon rouge de l’Atlantique qui reviendrait à cesser la pêche industrielle de ce poisson prisé pour les sushis… Une décision prise en vue de la réunion de la Cites, organisation affiliée à l’ONU qui regroupe 175 membres chargée de la protection des espèces en danger, qui débute demain au Qatar. Cette proposition d’interdiction au niveau mondial, qui sera abordée lors du sommet, est une première pour une espèce faisant l’objet d’une telle exploitation commerciale. JUSQU’À 120 000 € PAR POISSON La chair de ce thunnus thynnus qui peut atteindre quatre mètres de long, est très appréciée consommée crue, en sashimi ou Directsoir N°720/Vendredi 12 mars 2010 À suivre… À Paris, les bords de Seine aux piétons ? ➔ « Je vous le confirme, j’y travaille, et je crois qu’après les élections régionales je pourrai annoncer des projets », expliquait Bertrand Delanoë sur RTL, mercredi. « Un projet d’urbanisme d’envergure » devrait bientôt sortir de ses cartons. Le maire de Paris a annoncé que la piétonnisation des voies sur berges à Paris devrait être l’objet d’annonces et d’un débat après les élections régionales. L’enjeu ? « Redonner la beauté des bords de Seine aux Parisiens et aux amoureux de Paris. » Au programme : réduire, voire interdire sur certaines portions, la circulation sur les voies sur berges… Tout en tenant compte du report de la circulation. La piétonnisation des berges fera l’objet d’un débat. 200000 EUROS d’amende. C’est le prix que risque de payer un restaurant de la ville de Santa Monica, à l’ouest de Los Angeles, poursuivi par la justice fédérale américaine pour avoir vendu des sushis de baleine, dont la commercialisation est strictement interdite aux Etats-Unis. Le chef du restaurant, Kiyoshiro Yamamoto, risque quant à lui 100 000 euros d’amende et un an de prison. Selon le New York Times, les autorités auraient été alertées par l’équipe du film The Cove, la baie de la honte, un plaidoyer contre le massacre des dauphins au Japon, qui a remporté dimanche l’oscar du meilleur documentaire. en sushi. Mais du fait de son prix (jusqu’à 120 000 € par poisson) il est quasiment réservé aux restaurants de luxe. La France, suivie de l’Espagne et de l’Italie, sont les principaux pays pêcheurs qui totalisent à eux seuls 50% des captures, exportées ensuite à prix d’or vers le Japon où finiraient plus de 80% des prises. La pêche de ce poisson très convoité pourrait être interdite au niveau mondial.
www.directsoir.net Chine Biodiversité 2010 : l’année décisive ? Carnet rose au zoo de Rio ➔ Pour assurer la survie de la biodiversité brésilienne, le zoo de Rio s’est changé en maternité et certains des animaux menacés de disparition sont nés pour la première fois en captivité. « C’est la première fois que des fourmiliers ou des toucanets à bec tacheté (des oiseaux) se sont reproduits, ce qui prouve que ces espèces se sont bien adaptées à la captivité », se réjouissait hier le biologiste Rodrigo Costa. Parmi la centaine de nouveau-nés appartenant à des espèces menacées figurent notamment l’ibis rouge, le petit perroquet ararajuba ainsi que les primates sakis noirs d’Amazonie. ➔ En quelques années, l’empire du Milieu est devenu la bête noire des défenseurs de l’environnement du monde entier. En cause : près de trente années de croissance initiées sous l’ère Deng Xiaoping et dont l’impact environnemental est désastreux. Grosses consommatrices d’énergies fossiles – charbon en tête – les activités industrielles ont placé la Chine en tête des pays fortement émetteurs de gaz à effet de serre. Parallèlement, le développement du marché intérieur et l’amélioration du niveau de vie (accès à l’automobile, développement du chauffage urbain), sont sources de pollution massive. Soucieuse de perdre le statut de « vilain petit canard », la Chine s’est fixé des objectifs ambitieux que Lijun Zhang, vice-ministre de la Protection de l’environnement, vient d’évaluer. Selon ce dernier, la Chine a rempli ses objectifs 2006-2010, dont la réduction du dioxyde de soufre (SO 2, à l’origine des pluies acides). « La qualité de notre environnement s’améliore dans certains endroits, mais dans l’ensemble, il continue à se détériorer », a cependant reconnu Lijun Zhang mercredi. Xie Zhenhua, représentant de la Chine au sommet de Copenhague en décembre, a estimé de son côté que 2010 serait une « année décisive » pour que le pays atteigne les objectifs d’une plus grande efficacité énergétique. Le pays s’était engagé lors du sommet à baisser son « intensité carbonique » (émissions polluantes par unité de PIB) de 40% à 45% d’ici à 2020 par rapport à 2005. Bébé fourmilier né en captivité. NOTRE PLANÈTE 7 VANDERLEI ALMEIDA/AFP Deuxième économie mondiale, la Chine est aussi le premier pays émetteur de gaz à effet de serre au monde. AGENDA CE SOIR « Une écologie chrétienne, pour quoi faire ? » Conférence débat introduite par Jean Bastaire, auteur du livre Pour un Christ vert (éd. Forum Salvator), à 20h15, église Saint-Gervais, Paris 4e. DIMANCHE 25 MARS « L’arbre à Paris, dans les rues, les jardins, les cimetières ». Conférence animée par le botaniste Paul-Robert Takacs-Koppandi, à 15 heures, pavillon du Lac, parc de Bercy, Paris 12e. DU 25 AU 28 MARS 3 e édition du salon Planète durable, au Parc des expositions de la Porte de Versailles, Paris 15e.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :