Direct Soir n°72 8 déc 2006
Direct Soir n°72 8 déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°72 de 8 déc 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Clémentine Autain, elle veut rassembler les anti-libéraux

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Directsoir t Vendredi 8 décembre 2006 12 SPORTS V. KESSLER/REUTERS Natation/Euro 2006 La France en confiance h Avec l’argent de Camille Muffat (200 m 4 nages), le bronze de Julien Sicot (50 m NL) et les records de France de Laure Manaudou (100 m dos) et d’Alena Popchanka (100 m NL), la France a rendu une copie presque sans faute lors de la 1 re journée des championnats d’Europe, hier à Helsinki. L’entame aurait été parfaite si Malia Metella n’avait pas été éliminée dès les séries. Tout sera-t-il aussi simple aujourd’hui ? De son côté, Laure Manaudou a son 800 m nage libre, avant sa finale du 100 m dos. Demain, il lui restera le 400 m nage libre. En revanche, elle ne devrait pas disputer le 200 m nage libre, car elle a indiqué avoir trois courses à faire pour trois titres à défendre. Basket/Euroligue Pau avec panache h Pau-Orthez s’est imposé hier soir 110-106 sur le parquet des Lituaniens de Kaunas au terme d’un match épique. Il aura fallu deux prolongations et un phénoménal Michael Wright (30pts) pour venir à bout des Lituaniens. Pour la 1 re fois depuis 2004, l’Elan Béarnais est en passe de se qualifier dans le Top 16 de l’Euroligue.Au sein d’un groupe C très relevé, Pau a rempli à merveille son rôle d’outsider. Après la défaite des Manceaux mercredi soir, Pau risque d’être la seule équipe à représenter la France au plus haut niveau européen. EN DIRECTr D’EUROSPORT Football. A partir de 20h15, choc de la 19 e journée de Ligue 2, entre Metz et Strasbourg. Leaders et invaincus depuis 15 journées, les Messins comptent bien le rester et effacer le mauvais souvenir qu'avait laissé la venue des Strasbourgeois l'an dernier. FOOT/AULAS CONFIANT AVANT LYON/PSG Jean-Michel Aulas a assuré ce matin lors d’une conférence de presse que tout irait bien à l’occasion du match entre Lyon et le Paris-SG, dimanche à Gerland. « Tout a été prévu pour que les choses se passent bien. Les supporters ont pris conscience qu’il s’agissait de valoriser le football et ceux qui y participent. Je n’ai aucun souci, même si des mesures extrêmement précises ont été engagées. Nous aurons tout l’arsenal qui permet de prendre des mesures immédiates mais il n’y en aura pas besoin ». Le président lyonnais entend bien que cet affrontement sportif donne lieu à un beau spectacle dans un stade qui affichera une fois de plus complet. FOOTBALL/FEYENOORD SANCTIONNÉ Après les incidents provoqués par ses supporters lors du match de Coupe de l’UEFA à Nancy, Feyenoord a été condamné à deux matchs à huis clos avec sursis et à une amende de 126 000 €. Le sursis sera levé en cas de récidive « pendant une période probatoire de 3 ans », a précisé l’UEFA. Feyenoord devra également prendre en charge les dégâts occasionnés par ses supporters. JÉZABEL LEMONIER,ALEXANDRE CARRÉ,AUDE COURTIN,JEAN-HERVÉ MOYSAN Michael Wright. T. JAAKONAHO/AFP PHOTO J.L. DUZERT/AFP PHOTO J. DRESLING/AP Handball/Euro 2006 L’exploit des sirènes bleues C inq défaites en six matches, c’était le bilan de l’équipe de France de handballavant d’aborder l’Euro 2006 à Malmö (Suède). Autant l’avouer, sans être catastrophique, l’état des lieux n’était pas excessivement rassurant. Alors, face aux triples championnes olympiques danoises, on n’aurait pas misé un ancien franc sur les Bleues. Elles l’ont pourtant fait. A la surprise générale, les Françaises sont allées battre les Danoises, presque chez elles, Malmö n’étant qu’à une vingtaine de minutes de Copenhague, la capitale danoise. Soutenues par un public complètement acquis à leur cause, les vicechampionnes d’Europe ont dans un premier temps imposé leur jeu, mais ont rapidement été confrontées à un mur, en la personne de Valérie Nicolas. Avec vingt-deux arrêts à son actif, le dernier rempart de la défense bleue a littéralement écœuré ses coéquipières danoises, elle qui évolue à Viborg. « C’est la première victoire contre elles depuis 1999, mais aussi le début des ennuis si on ne joue pas bien contre l’Espagne et les Pays-Bas », a déclaré tout de go l’ancienne messine. Infranchissable, en état de grâce, la portière fut également bien relayée sur le terrain par Stéphanie Cano, ex-championne d’Europe avec le club Slagelse, également au Danemark. A croire que pour les exilées, il était hors de question de s’incliner. Question d’honneur, voire de fierté nationale. Le sélectionneur de l’équipe de France, Olivier Krumbholz a déclaré qu’il y en avait un peu « ras-le-bol » de perdre contre le Danemark et la Norvège. « J’ai senti les filles très soudées. Un match difficile nous attend contre l’Espagne, il faut rester modeste, ce ne sera pas le même type de défense, mais je préfère commencer comme ça ». Il y a de quoi régénérer ce capital confiance, si maigre avant le début de la compétition. Grâce à cette belle victoire sur les favorites du groupe D, les tricolores peuvent envisager la suite des événements avec plus de sérénité. Alors que les Pays-Bas semblent destinés à la dernière place du groupe, après leur défaite logique face à l’Espagne (26/16), une victoire des Bleues face à la nation ibérique demain permettrait de partir pour le prochain tour avec quatre points d’avance. Véronique Rolland face à la danoise Rikke Skov, hier à Malmö (Suède). Résultats Handball, Championnat d’Europe féminin (1 er tour) : Serbie-Monténégro (23-25) Macédoine ; Hongrie (42-23) Autriche ; Allemagne (30-20) Pologne ; Norvège (43-20) Slovénie ; Russie (27-22) Croatie ; Ukraine (18-22) Suède ; Espagne (26-16) Pays-Bas ; Danemark (20-24) France Basket, Euroligue messieurs (1 er tour) : Groupe A : Dynamo Moscou (Rus) 90-83 EP Istanbul (Tur) ; Groupe B : Cibona Zagreb (Cro) 91-84 a.p. Rome (Ita) ; Panathinaïkos (Gre) 90-88 Maccabi Tel-Aviv (Isr) ; Olimpija Ljubljana (Slo) 67-69 Badalone (Esp) ; Groupe C : Kaunas (Ltu) 106-110 Pau-Orthez (Fra) après deux prolongations ; Trévise (Ita) 64-70 Naples (Ita) ; FC Barcelone (Esp) 86-83 Aris Salonique (Gre)
www.directsoir.net La finale du plus grand tournoi de polo du monde se joue demain à Buenos Aires. Les meilleurs joueurs de la planète vont s’affronter dans la capitale argentine. V ingt mille fans investiront, demain, les tribunes de la cancha n°1, dans le centre de Buenos Aires. Avec le football, le polo est le sport roi en Argentine. Le pays détient les plus grands champions, qu’ils s’agissent des hommes ou des chevaux, et l’on vient du monde entier pour les admirer. Depuis 1893, l’Open d’Argentine est le summum pour les fans de ce sport. Les cavaliers font au grand galop ce que les footballeurs font à pied… C’est le plus vieux sport d’équipe du monde. On y jouait déjà en 600 avant J-C. Alexandre le Grand, le général Patton ou encore Walt En bref F. BUSTAMANTE/AF L’Italien Alex Zanardi, ancien pilote de Formule 1 amputé des deux jambes après un accident de course dans le championnat automobile Cart, est devenu fin novembre à Valence, le premier handicapé à piloter une Formule 1. Il était à bord d’une monoplace de l’écurie BMW Sauber. Disney l’ont pratiqué. Il a même été sport olympique en 1900, 1908, 1920, 1924 et 1936. Quatre cavaliers par équipe doivent inscrire des buts en frappant une balle de 8,5 centimètres avec un maillet, sur un terrain au moins quatre fois plus grand que celui de foot et durant 8 périodes de 7 minutes 30. L’Argentine est devenue un écrin en or pour le polo, qui a été exporté par les colons britanniques au XIX e siècle. Le cheval représente un outil économique pour les Argentins. Presque tout le monde en possède et le polo, comme le football, devient parfois un moyen de sortir de la misère. Logique, NOUVEAU GUIDON POUR ULLRICH L’Allemand Jan Ullrich, licencié en juillet par T-Mobile pour son implication dans un réseau de dopage, a confirmé être en négociations avec plusieurs équipes. Après avoir déjà recruté Tyler Hamilton et Danilo Hondo, suspendus pour dopage, l’équipe italo-russe Tinkoff serait très intéressée par l’Allemand. Dans la famille Heguy (ici Bautista, en rouge), on joue au polo de père en fils. Polo : finale de l’Open d’Argentine ZANARDI RECONDUIT UNE F1 G. BRELOER/ABACA HYÈRES ACCUEILLERA DES TP 52 Àsavoir Le meilleur site sur le polo : www.pololine.com La ville d’Hyères (Var) accueillera du 10 au 15 septembre 2007 l’étape finale du circuit de voile des TransPacifique de 52 pieds. Près de 30 bateaux sont attendus, et parmi les skippeurs, les Néo-Zélandais Coutts et Barker, le Franco-Américain Cayard et l’Américain Kostecki. donc, de voir des Argentins dans le top 10 mondial à 18 ans, comme Adolfo Cambiaso, véritable mythe vivant. On pratique le polo de génération en génération. La famille Heguy en est la parfaite illustration. Ils sont parmi les meilleurs joueurs du monde depuis 1958 grâce aux grands-pères, pères, fils et cousins. 90% des joueurs de polo sont argentins : le reste du monde peine à se hisser à leur niveau… C. C AMERON/DPPI M. BRINDICCI/REUTERS NATATION INTERNATIONALE À PARIS Francis Luyce, président de la Fédération française de natation, a confirmé l’organisation d’une grande réunion internationale sous l’égide de la Ligue européenne de natation, du 2 au 5 août 2007 à Paris. Le lieu de cette épreuve sera révélé dès demain. Tout se joue entre la piscine de la Croix- Catelan (3 000 places), au bois de Boulogne, et le Stade de France. Mais le « côté grandiose » de ce dernier a un prix. Le budget pour y organiser la compétition serait cinq fois supérieur à celui de la Croix-Catelan. La star, c’est Adolfo Cambiaso h Le Pelé du polo est surnommé « l’extraterrestre » à cause de son incroyable talent. Il a inventé une nouvelle façon de jouer, positivement très agressive, se repliant sans cesse pour défendre et anticipant toujours plus en attaque. Régulier dans ses frappes et bien épaulé par ses trois coéquipiers, il est arrivé à un niveau jamais égalé. Il a débuté le polo à 12 ans et atteint 10 de handicap, le saint Graal à 18 ans ! Lors de son premier match, il inscrit 16 buts et explose le record de goals en une partie. En 1994, il réalise l’exploit de remporter la Triple Couronne, équivalent du Grand Chelem au tennis, tout en devenant le plus jeune 10 de handicap de tous les temps. Dès lors, il est le joueur le plus charismatique et demandé du monde. Il s’impose dans toutes les autres grandes compétitions, comme la Queen’s Cup en Angleterre, devant 20 000 personnes dont la reine Elisabeth, ou l’US Open. Quand il ne joue pas à l’étranger, il le fait pour son équipe de La Dolfina, qui est aussi sa marque de vêtements. L’année 2005 scelle sa 5 e victoire à l’Open d’Argentine, la plus belle puisqu’il y inscrit, en finale, 15 des 20 buts de son équipe dont celui en or. Adolfo est marié à Maria Vazquez, l’un des plus grands top model argentin et est le père de deux enfants, dont Adolfo Junior, né pendant que son papa marquait un but… DES BILLETS À L’EFFIGIE DE BEST Un million de billets de 5 livres sterling à l’effigie de George Best ont été mis en circulation le 27 novembre par l’Ulster Bank. L’engouement des Nord-Irlandais est proche de l’hystérie. L’ancien ailier du club anglais Manchester United est décédé le 25 novembre 2005 après une longue bataille contre l’alcool. P.MORISSON/AP M. BRINDICCI/REUTERS Directsoir t Vendredi 8 décembre 2006 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :