Direct Soir n°718 10 mar 2010
Direct Soir n°718 10 mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°718 de 10 mar 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : Michel Boujenah : « J'ai eu beaucoup de chance »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 SPORTS FOOTBALL/LIGUE DES CHAMPIONS Les Gones veulent leur exploit Vainqueur du Real Madrid (1-0) à l’aller, l’Olympique Lyonnais peut éliminer pour la première fois un grand d’Europe, ce soir à Bernabeu. C’est un exploit que Lyon doit créer ce soir à Madrid, face au Real. Habitués des huitièmes de finales (septième participation d’affilée), un peu moins des quarts, qu’ils n’ont plus connus depuis 2006, les Lyonnais n’ont encore jamais éliminé un grand d’Europe. Pour accéder à ce moment de gloire, les Gones ont fait 50% du travail en battant le Real (1-0) à l’aller, il y a trois semaines. Mais le plus dur reste encore à faire. Après sa défaite à Gerland, le Real Madrid a enclenché la machine à claques. Villarreal (6-2), Ténérife (5-1), et le FC Séville (3-2) en ont fait les frais. En signant trois succès probants, agrémentés d’une moyenne de buts impressionnante (4,6 buts par match), les Merengues ont même pris la tête de la Liga au FC Barcelone. La confiance est telle dans le camp ibérique que Sergio Ramos, le latéral droit madrilène, a pronostiqué une large victoire des siens : « Nous allons gagner 3 à 0 et tout le monde sera satisfait. » LE MATCH ALLER EN RÉFÉRENCE Mais, détail qui n’aura pas échappé aux Lyonnais, le Real encaisse toujours autant de buts, et son entêtement à passer systématiquement dans l’axe rend son équilibre bancal. A l’aller, l’OL avait exploité ces failles. Ce soir, L’attaquant madrilène Higuain face aux Lyonnais. sans Bastos (forfait), il faudra continuer à réduire les espaces, sans trop se dévoiler, mais en osant prendre les risques au bon moment. Résister en bloc aux assauts que Cristiano Ronaldo, Higuain ou Kaka ont promis de lancer sur les buts de Lloris. Puis ressortir et percuter, comme Lisandroet Delgado savent si bien le faire. Telles sont les clés de cet exploit qu’attend le club rhodanien. Au pied de la montagne, on se raccroche parfois au poids des statistiques. Les résultats des Lyonnais, jamais battus (1-1 en 2005 et 2-2 en 2006) dans l’antre madrilène, sont certainement dans l’esprit de Jean-Michel Aulas et de ses joueurs. Un autre nul suffirait à leur bonheur. Victime d’une fracture du quatrième métacarpe de la main droite, Tony Parker (Spurs de San Antonio) ne sera finalement pas opéré. Une bonne nouvelle pour le Français qui devrait retrouver la NBA d’ici à six semaines. J.-P. THOMAS/ICON SPORT FOOTBALL Journaliste sportif Directsoir N°718/Mercredi 10 mars 2010 LE BILLET DE JÉZABEL LEMONIER Ils peuvent le faire Ce soir, je serai devant ma télé, attendant impatiemment le coup d’envoi de la rencontre entre le Real Madrid et l’Olympique Lyonnais. Vous aussi, très certainement, amateurs de football et de beau jeu. Il y a quelques mois, je me serais satisfaite de voir le Real jouer, sans réel intérêt et parti pris pour le résultat final. C’était il y a quelques mois. Aujourd’hui, la donne a changé, tout comme l’image de l’OL. Les Lyonnais affichent quelques faiblesses, cette saison, et sont actuellement troisièmes, à deux points de Bordeaux, l’actuel leader (avant le match en retard de ce soir des Girondins face à Auxerre). Le manque de régularité fait que, une fois n’est pas coutume, on se surprend à soutenir cette équipe. Un peu plus qu’à l’ordinaire, en tout cas. Cela signifie-t-il qu’en France, on préfère être derrière les laborieux ? Evidemment. On se sent un peu plus utile, comme ça. On aime la vulnérabilité. On apprécie la modestie. Mon collègue, Guillaume, Lyonnais de naissance et premier Gone devant l’Eternel, nous disait, hier : « Ce n’est pas un défaut d’être Jean-Michel Aulas. » Il a raison. La fragilité de son équipe nous rapproche un peu de lui, aussi. On a envie de le croire pas si invincible que ça. Lorsque j’étais enfant, ma mère me répétait souvent : « Prends les gens comme ils sont. » Il faut toujours écouter sa maman. Prenons Jean-Michel Aulas comme il est, pas si cuirassé et redoutable, finalement, et inversons la tendance, qui n’a que trop duré : approprions-nous cette équipe lyonnaise, ce soir, qui défend les couleurs de la France dans l’arène de Bernabeu. A. LIVERANI/ICON SPORT Beckham de retour à Old Trafford ➔ Il y a presque sept ans, et une victoire contre Charlton (4-1) un 3 mai 2003, que David Beckham (photo) n’a plus foulé la pelouse d’Old Trafford. Ce soir, en huitième de finale retour de Ligue des champions face à Manchester United, le club qui l’a révélé (1993-2003), l’international anglais du Milan AC remettra enfin les pieds au « Théâtre des rêves ». « Becks » tentera de se rappeler aux bons souvenirs des supporters mancuniens, qui lui préfèrent George Best ou Eric Cantona, et d’aider son équipe à renverser la vapeur, puisqu’à l’aller, les Milanais s’étaient inclinés 3-2. E. ROBERT/DIRECT 8
2008 Hurt Locker, LLC. All Rights Reserved. - 2008 FORMOSA FILMS - 2009 PRETTY PICTURES. Tous droits réservés. Conception graphique : 2009 SND Tous droits réservés. « Superbe bombe à retardement » Le Nouvel Observateur « Dense, beau, percutant » TéléCinéObs LE FILM ÉVÈNEMENT AUX 6 OSCARS DONT MEILLEUR FILM, MEILLEUR RÉALISATEUR, MEILLEUR SCÉNARIO... « Un thriller qui vous coupe les jambes... et vous relâche en nage » Première « Hallucinante plongée en terrain miné » Télé 7 Jours « Du suspense en concentré » Télérama UN CHEF-D’ŒUVRE D’UNE REDOUTABLE EFFICACITÉ, UN REGARD INÉDIT SUR LA GUERRE QUI VA VOUS COUPER LE SOUFFLE ! DÉTONATION MAINTENANT EN ET !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :