Direct Soir n°717 9 mar 2010
Direct Soir n°717 9 mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°717 de 9 mar 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : « La rafle » la mémoire à vif

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 JEUX VIDÉO « Heavy Rain » Attendu comme une révolution, « Heavy Rain » tente de se placer comme le chaînon manquant entre la littérature et le cinéma. Sans bouleverser les habitudes, il séduit en jouant sur les émotions du joueur. Un authentique thriller. Déconsidérés par les cinéastes et les écrivains, les créateurs de jeux vidéo n’ont pourtant jamais cessé de s’inspirer des films et des livres pour prolonger, voire sublimer, leur contenu. Au septième art, les jeux actuels empruntent la force de la mise en scène. Dans la littérature, ils puisent une capacité à retranscrire sans aucune limite la vision des auteurs. Avec Heavy Rain, le dernier-né du studio Quantic Dream, David Cage, le créateur du jeu, a décidé d’aller plus loin. A l’aide d’un script de 2000 pages multipliant les ramifications, il propose aux joueurs « de raconter une histoire à leur manière ». RICHESSE DU SCÉNARIO C’est en s’appuyant sur le genre du thriller que le joueur est invité à composer sa copie. Déjà bouleversé par la mort de son premier fils, Ethan doit affronter une nouvelle tragédie lorsque son second garçon est enlevé par un tueur en série. Pour sauver son enfant, il devra réussir plusieurs épreuves en mettant sa propre vie en jeu. Autour de ce drame, le joueur est invité à tisser un scénario aux multiples fins en CONSOLE Nintendo DSi XL La DS grand écran Noirceur et poésie ➔ Voici une console portable pour ceux qui apprécient leur confort et qui n’aiment pas s’user les yeux sur de petits écrans. La nouvelle DSi XL de Nintendo est dotée d’écrans deux fois plus larges que l’ancienne version, ce qui en fait un outil indispensable pour jouer à domicile. Nintendo DSi XL (deux coloris : bordeaux ou chocolat). incarnant tour à tour quatre personnages. Outre ce père prêt à tout, une journaliste, un détective privé et un profiler du FBI enquêtent en parallèle sur cet étrange tueur qui a déjà noyé sept enfants. AMBIANCE À LA « SEVEN » Heavy Rain revendique l’influence de polars noirs comme Seven. Il en reprend en particulier l’ambiance moite et la pluie battante (traduction en français de Heavy Rain). David Cage distille surtout une part d’émotion portée par le soin particulier appliqué aux visages des protagonistes. Des scènes banales comme faire cuire un œuf ou changer des couches introduisent une poésie jamais vue dans un jeu. Le gameplay repose sur des instants où il faut appuyer au bon moment sur une touche. Le joueur est alors invité à agir ou non, pouvant, par exemple, sauver certains personnages ou les laisser mourir. Dommage en revanche que l’inertie des personnages pèse sur le dynamisme du jeu. Malgré tout, Heavy Rain se vit comme une expérience convaincante et subtile. Heavy Rain, éd. Sony Computer, sur PS3, disponible. NINTENDO GRAPHISME Heavy Rain impressionne par le rendu des expressions des acteurs virtuels. L’intensité du regard et même les rides rendent les émotions crédibles. Tourmenté, Ethan est un père malmené par un tueur en série qui a enlevé son fils. Il ira jusqu’à mettre sa vie en jeu pour le sauver. « Ghost Pirates of Vooju Island » Hissez la grand-voile ➔ Des pirates, du vaudou, des frissons… A ces quelques mots, l’amateur de jeu d’aventure sur ordinateur sent son cœur se gonfler d’émotion. Grâce à Ghost Pirates, c’est toute la magie de la série des Monkey Island qui fait son retour. Avec talent, qui plus est. Ghost Pirates of Vooju Island, éd. Micro Application, sur PC, disponible. JOUABILITÉ Elaborée autour des réflexes du joueur, la jouabilité est ternie par la lenteur des déplacements. SON ET MUSIQUE Doublé avec brio, le jeu SUR LE NET est porté par une instrumentation mélancolique. DURÉE DE VIE L’histoire peut être jouée à plusieurs reprises sans toutefois avoir la même issue. CONCLUSION : Malgré quelques imperfections, l’expérience Heavy Rain séduit et s’apprécie comme un bon polar noir. EDITIONS MICRO SONY COMPUTER Directsoir N°717/Mardi 9 mars 2010 Heavy Rain s’inspire du film Seven, de David Fincher. L’aspect photoréaliste des graphismes renforce cet hommage au cinéma. www.mousebreaker.com/games/deathpenalty/playgame Des joueurs lents et fatigués tentant de défendre leur but contre de fringuants footballeurs en pleine possession de leurs moyens : non ce n’est pas le France- Espagne de la semaine dernière, mais Death Penalty (« le penalty de la mort »). L’objectif est de neutraliser les joueurs adverses, des zombies, en les touchant avec le ballon. Attention, ils ne font pas de cadeaux lorsqu’ils parviennent à atteindre l’attaquant. www.dondemoelleosseuse.fr Destiné à encourager le don de moelle osseuse, ce site rassemble les témoignages émouvants de personnes qui ont été sauvées après avoir bénéficié d’une greffe. Ils permettent notamment de balayer les idées reçues sur la procédure à suivre pour donner sa moelle osseuse, accusée à tort d’être dangereuse.
www.directsoir.net SAGA La longue marche du Vieux Campeur L’éternel randonneur à la fleur aux lèvres fêtera l’année prochaine ses 70 ans. L’enseigne continue d’innover tout en préservant un esprit familial et proche du client. C’est l’enseigne favorite des randonneurs et des montagnards, le temple des amateurs de duvets, tentes, chaussures de marche et autres réchauds à gaz. Pourtant le Vieux Campeur a vu le jour en plein cœur du Quartier latin à Paris, en 1941. A cette époque, ce quartier regorgeait d’étudiants, d’amateurs de scoutisme et d’aventuriers. Pour satisfaire leurs recherches, Roger de Rorthays de Saint- 41 magasins Au Vieux Campeur se sont implantés en France depuis 1941. Envoyez-nous vos astuces, vos coups de cœur, vos coups de sang… sur les prochains thèmes que nous aborderons dans cette page « Mieux consommer ». Dites-nous tout sur conso@directsoir.net. Hilaire inaugure la première boutique de 23 m², au 38, rue des Ecoles. Depuis, quarante autres Vieux Campeur se sont installés en France. L’entreprise, dont le capital est exclusivement familial, peut se targuer d’être un des leaders du marché de matériel de montagne (randonnée, ski et snowboard) et de plongée en France. L’enseigne, qui a réalisé 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2009 et qui compte aujourd’hui 350 salariés permanents, propose le plus grand choix au monde de piolets, crampons, sacs, skis ou boussoles… « Nous sommes la première enseigne en terme d’innovations. Le Vieux Campeur proposera toujours le produit qui apporte quelque chose de plus sur le marché », précise Aymeric de Rorthays, fils de l’actuel PDG, Jean-Jacques de Rorthays. UN ESPRIT DE PROXIMITÉ Dans un esprit de service et de proximité, la boutique du 48, rue des Ecoles propose un mur d’escalade dans ses sous-sols. Au Vieux Campeur, c’est aussi une histoire de liens privilégiés avec le client. Une ligne directrice qui régit également l’avenir de la boutique. « Nous souhaitons avant tout rester à taille humaine, précise Aymeric de Rorthays. Nos projets se font en fonction de la demande effective du client. » A l’image de ce futur magasin qui ouvrira à l’automne prochain dans le futur éco-quartier de Grenoble et destiné précisément à ses citadins montagnards et sportifs. Ainsi marche le Vieux Campeur, semant à la fois souvenirs de jeunesse et envies d’aventures… VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE PROCHAINS THÈMES ABORDÉS : • Gaz, électricité : des gestes simples pour réduire sa consommation d’énergie.• La luminothérapie.• Jardinage : que planter au printemps ? • Les cures thalasso : quelle formule ? T. DIJKSTRA/H-H-REA MIEUX CONSOMMER 13 ZOOM Articles mythiques ➔ Le trépied de vache à eau qui sert à suspendre, entre autres, le réservoir d’eau en toile de lin, kaki ou beige, aux allures très boy-scout fait partie des rayons du Vieux Campeur depuis 1941. Plusieurs articles mythiques font encore le bonheur de certains clients, comme ce réchaud à gaz Bleuet, incontournable pour les randonnées itinérantes éloignées des villes. LES MAGASINS Le Vieux Campeur à travers la France ➔ 41 magasins répartis sur huit sites ont été ouverts en France depuis 1941• 26 boutiques à Paris.• 9 boutiques à Lyon.• 1 boutique à Sallanches, Thonon-les-Bains, Albertville, Strasbourg, Marseille et Toulouse.• Une 42 e boutique va ouvrir à Grenoble en octobre 2010. TÉMOIGNAGES ➔ CHRISTOPHE, 37 ANS Quand on entre dans une boutique du Vieux Campeur, mieux vaut savoir ce que l’on veut vraiment, car l’offre est gigantesque et les vendeurs sont souvent débordés. Et pour ceux qui optent pour le Quartier latin, préparezvous à arpenter les rues dans tous les sens pour tomber sur celle que vous cherchez ! Au Vieux Campeur reste tout de même une référence pour un randonneur régulier comme moi : j’y trouve tout mon matériel, des chaussures aux cartes IGN, pour des prix tout à fait raisonnables. ➔ CLAIRE, 25 ANS Au Vieux Campeur ? Une institution pour les fans de montagne ou de sport. J’y cours dès que j’ai besoin d’un sac à dos de qualité, car la boutique offre un large choix de tailles et de confort. C’est un peu cher, mais l’investissement vaut le coup. Les vendeurs sont souvent de bon conseil. LECARPENTIER/SIPA Promotions ➔ Les sportifs qui préparent leurs activités d’été peuvent déjà se tourner vers « le coin des affaires » du Vieux Campeur, qui propose sur son site quelques remises intéressantes sur le matériel de l’été 2009. Dans le secteur de la chasse sous-marine, les amateurs peuvent faire des affaires sur les chaussons, gants et combinaisons. Même chose pour différentes gammes de chaussons d’escalade et pour les chaussures de randonnée d’été. Les derniers skieurs du mois de mars peuvent aussi fouiller dans les catégories « enfants et juniors » (hiver 2009/2010) et dans celles des vêtements chauds (hiver 2009/2010) pour refaire leur garde-robe et profiter des dernières neiges. Toutes les informations sur www.auvieuxcampeur.fr. L’aventure d’un logo ➔ Le fameux bonhomme à barbe blanche marchant le bâton à la main fait son apparition sur la vitrine du Vieux Campeur en 1944. A cette époque, Roger de Rorthays, engagé dans l’armée, se lie d’amitié avec un collègue de régiment, dessinateur publicitaire, qui lui offre le croquis de ce vieux campeur alerte, aux mollets fermes, sac sur le dos et pipe entre les lèvres. Le célèbre emblème de la boutique du Quartier latin sera transformé en 1986, lorsque Roger décide d’arrêter de fumer ! Le vieux campeur troque ainsi la pipe contre une fleur et, plusieurs années plus tard, le blason dans lequel il était enfermé contre un soleil à l’horizon. Ses mollets se sont également quelque peu arrondis au fil des ans. L’actuel logo du Vieux Campeur. Le premier a été créé en 1944 par un dessinateur publicitaire.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :