Direct Soir n°714 4 mar 2010
Direct Soir n°714 4 mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°714 de 4 mar 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Youssou N'Dour, son hommage à Bob Marley

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir N°714/Jeudi 4 mars 2010 14 ZOOM TÉLÉ Grégory Galiffi. 22H45 11H10 POUR GOURMETS ET GOURMANDS Du lundi au dimanche, Grégory Galiffi reçoit un chef de restaurant, qui propose d’apprendre à cuisiner un menu à un prix abordable, tout en donnant quelques astuces que seuls les grands chefs connaissent. A vos recettes !, magazine. Simone Veil, la bataille des femmes ➔ 26 novembre 1974. Simone Veil, ministre de la Santé, s’avance à la tribune de l’Assemblée nationale. Elle s’apprête à défendre son projet de loi autorisant l’avortement. Trois jours et deux nuits de débats particulièrement intenses, parfois d’une violence inouïe, seront consacrés à cette question qui ne manque pas de déchaîner les passions au sein de la société française. Avec le documentaire Simone Veil : une loi au nom des femmes, les réalisateurs Valérie Manns et Richard Puech proposent aux téléspectateurs de revivre cette bataille législative historique à travers les témoignages de députés, opposants ou favorables à la loi, présents lors des débats. Aussi, les enregistrements sonores contribuent à l’intérêt de ce document et permettent de rendre compte de l’incroyable acharnement dont Simone Veil aura été la cible lors de la discussion de ce projet de loi, dont l’adoption constitue une révolution. Infrarouge – Simone Veil : une loi au nom des femmes, documentaire. Simone Veil sur le banc des ministres, à l’Assemblée nationale, lors des débats sur le projet de loi autorisant l’avortement, en 1974. 21H35 Objets de Papouasie ➔ Le cinéaste Daniel Vigne a accompagné le marchand d’art premier Chris Boylan qui se rend régulièrement en Papouasie-Nouvelle-Guinée à la recherche d’objets rares. Un soir avec… Papous, mémoire de boucliers, magazine. Le cinéaste Daniel Vigne. 20H35 Le Pôle emploi est l’unique interlocuteur pour les chômeurs. Le Pôle emploi face à la crise ➔ ANPE et Assedic, deux organismes au service des chômeurs, se sont rapprochés pour laisser place au Pôle emploi. Objectif de cette nouvelle structure : créer un service public capable à la fois d’aider les chômeurs à retrouver du travail et gérer leur dossier d’indemnisation. Mais l’idée a été lancée avant la crise et l’explosion des statistiques du chômage. Fusion rime aussi avec confusion… Envoyé spécial, magazine. 22H35 Extrait de la comédie musicale Hair. Laissons entrer le soleil ➔ En 1967 naissait l’une des plus célèbres comédies musicales au monde, Hair. Un succès que les deux auteurs et interprètes principaux, James Rado et Gerome Ragni, étaient loin d’avoir prévu. Accompagné des principaux protagonistes de l’époque, l’un d’eux revient ce soir sur cette aventure devenue le symbole des années hippies. Hair, documentaire. IRINA CARDOZA VIGNE Manu Katché accueille ce soir la légendaire chanteuse Rickie Lee Jones, dont la vie a toujours été la matière première de ses chansons. Jean-Benoît Dunckel et Nicolas Godin, du groupe Air, seront également présents. One Shot Not, ce soir, 23h20, Arte. NANA PRODUCTIONS/SIPA MEIGNEUX/SIPA WWW.DAGMARFOTO.COM 20H40 On l’appelle Terence Hill… ➔ Porte-drapeau du genre comique qualifié de « nouveau western spaghetti », notamment grâce au duo comique qu’il forme avec Bud Spencer, Terence Hilla régalé des générations de spectateurs grâce à sa nonchalance légendaire et à un talent d’interprétation à toute épreuve. Dans Un génie, deux associés, une cloche, l’inoubliable acteur incarne Joe Thanks, un petit escroc sans envergure, qui décide de faire équipe avec Bill (Robert Charlebois), un métis apache, et la jolie Lucie (Miou-Miou) afin de récupérer le magot dérobé aux Indiens par le peu scrupuleux Major Cabot. Pour la fine équipe c’est le début d’une série de quiproquos délirants, de courses-poursuites effrénées et de situations rocambolesques… Une comédie irrésistible portée par des interprètes aussi drôles que charmants. Puis dans Et maintenant on l’appelle El Magnifico, Terence Hill retrouve son réalisateur fétiche, Enzo Barboni. Créateur des personnages hauts en couleur Trinita et Bambino, le réalisateur des cultissimes On l’appelle Trinita et On continue à l’appeler Trinita propose cette fois-ci un rôle en solo à l’acteur qui campe un jeune Britannique excentrique, envoyé dans l’Ouest américain à la suite du décès de son père, afin de réaliser l’ultime vœu de ce dernier : devenir un vrai cow-boy. Mais sa rencontre avec trois mauvais garçons va rapidement changer la donne ! Un génie, deux associés, une cloche, à 20h40, Et maintenant on l’appelle El Magnifico, à 22h45. Terence Hill (Joe Thanks) et Robert Charlebois (Bill), dans Un génie, deux associés, une cloche. Mike Ho (Simon Yam). 22H45 Ombres chinoises ➔ Quand le sergent Lo se fait voler son arme, un officier de la Police Tactical Unit, une unité spéciale de Hong Kong, promet de la lui rapporter avant la fin de la nuit. Un polar haletant signé Johnnie To. PTU, film.
CE SOIR À 18H40 Après 2 mois de casting sur toute la France et 4 500 candidatures, ils ne sont plus que 25 en lice pour 1 seul élu aux côtés de Jean-Marc Morandi ni et Cécile de Ménibus ! Suivez les prestations des candidats de la Morandini Academy du lundi au vendredi dans Morandini ! à 18h40 !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :