Direct Soir n°714 4 mar 2010
Direct Soir n°714 4 mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°714 de 4 mar 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Youssou N'Dour, son hommage à Bob Marley

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 MIEUX CONSOMMER HABILLEMENT Le retour en force de la fourrure La fourrure n’est plus réservée aux nostalgiques des années1960. On n’en a jamais autant porté qu’aujourd’hui, même si les conditions de sa production font toujours débat. Relancée l’an dernier dans le domaine de la haute couture par des créateurs comme Dries Van Noten ou des grosses maisons comme Dolce Gabbana, la fourrure s’impose de plus en plus dans l’espace démocratique. Bien entendu, le débat fait rage entre partisans de la fourrure véritable et les puissantes associations de défense des animaux, qui dénoncent l’horreur des conditions de sa production à grande échelle (voir ci-contre). Envoyez-nous vos astuces, vos coups de cœur, vos coups de sang… sur les prochains thèmes que nous aborderons dans cette page, « Mieux consommer ». Dites-nous tout sur conso@directsoir.net. UNE COPIE QUASI PARFAITE Pourtant, il est possible de contourner la polémique en choisissant des fourrures vintage ou synthétiques. Toques, bottes, gilets ou manteaux… Cette année, la fourrure se décline à toutes les sauces. Mais attention : si elle est à la mode, elle se porte davantage comme un accessoire que comme une pièce à part entière. L’essentiel est donc de parvenir à agrémenter vos tenues de détails fourrés, sans vous changer en une enveloppe de poils. Chameau, loup, vison, astrakan ou phoque, toutes les pelures animales sont aujourd’hui susceptibles d’être copiées quasiment à la perfection, et les bourses modestes y trouveront leur compte. Sans oublier que vous participez ainsi au développement d’une industrie plus humaine. L’exemple de l’entreprise Tissavel, dans le Nord, est, en ce sens, révélateur. Proche de la faillite il y a quelques années, après injection de capitaux belges, Tissavel s’est relancée dans la production de fourrure synthétique jusqu’à en devenir le leader 1,5 MILLION c’est le nombre de peaux de renard que la Chine produit chaque année. VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE mondial en 2004. Une bénédiction pour les quatrevingt-huit salariés. L’hiver sera donc chaud, soyeux, élégant… et synthétique. PROCHAINS THÈMES ABORDÉS:• Cartes de crédit : les assurances méconnues• La luminothérapie• Gaz et électricité : comment réduire sa consommation ? C. BIBBY/FINANCIAL TIMES-REA P.BESSARD/REA ÉCLAIRAGE Les étapes de la fabrication ➔ La fourrure naturelle est obtenue par écorchage ou dépeçage des animaux, nettoyage puis tannage de leur peau. Différentes opérations effectuées dans des tanneries permettent de conserver la peau souple et de la rendre imputrescible. La procédure habituelle comporte les étapes suivantes : la conservation de la peau crue par salage et séchage sur un cadre ; le décharnage pour enlever les résidus de chair ; un trempage plus au moins long selon que l’on désire conserver le poil ou non ; le dégraissage suivi d’un rinçage ; le pickelage avec un mélange de vinaigre et d’eau pour préparer au tannage. Le tannage – imprégnation chimique (chrome, aluminium, alun) ou naturel (écorces d’arbre ou graisses animales) – est suivi d’un nouveau rinçage. Puis viennent le raccommodage, pour réparer les trous et déchirures éventuelles, le raissage, pour assouplir avec une graisse qui ne rancit pas, et l’assouplissement de la peau encore humide en l’étirant. Dernières étapes : le séchage, le ponçage et l’égalisation des bords. TÉMOIGNAGE ➔ LAURÈNE, 34 ANS « Les gens qui portent de la vraie fourrure me dégoûtent. Je ne sais pas s’ils se rendent compte qu’ils font partie des tueurs d’animaux innocents en achetant ces fourrures. Il faut les renseigner, car soit ils ne pensent pas assez aux conditions de production, soit ils s’en moquent, ce que j’ai tendance à penser. Pourtant, quand on sait que les animaux sont dépecés dans d’atroces souffrances, il est inimaginable, pour moi, de porter leurs peaux. Les gens pensent souvent que, comme dans la plupart des abattages, les animaux sont d’abord tués, puis dépecés. Mais non, ils sont bien vivants. Et c’est peut-être ce qui est le plus atroce dans cette macabre histoire. » Directsoir N°714/Jeudi 4 mars 2009 50 millions d’animaux tués Elevage de castors en cage, aux Pays-Bas, pour la production de fourrures. ➔ Chaque année, plus de 50 millions d’animaux sont tués pour alimenter le commerce de la fourrure. Parmi eux, 45 millions sont issus de l’élevage. Vivant le plus souvent dans des conditions d’hygiène déplorables, ils sont généralement gazés ou électrocutés avant d’être saignés puis dépecés. La plupart sont encore conscients à ce moment-là. Cinq millions sont des animaux sauvages, capturés dans la nature. Certains sont chassés, d’autres mutilés par des pièges (beaucoup tentent de se ronger la patte pour s’échapper). Tous sont dépecés vivants. Par ailleurs, ces pièges n’étant pas sélectifs, beaucoup d’autres animaux, non destinés à la fourrure, y meurent, considérés comme de simples déchets de cette industrie. Le prix de l’élégance UN MANTEAU, C’EST : • 25 à 45 agneaux• 10 à 12 blaireaux• 10 à 20 castors• 20 à 30 chats domestiques• 12 à 15 chats sauvages• 15 à 20 chiens• 30 à 200 chinchillas• 5 à 30 coyotes• 60 à 400 écureuils• 180 à 240 hermines• 6 à 10 phoques• 30 à 40 lapins LES ANTI-FOURRURE SE MOBILISENT SUR INTERNET www.jeneportepasdefourrure.com www.petafrance.com www.fondationbrigittebardot.fr http://afipa.over-blog.org (blog de l’association française et internationale de la protection animale).
2009 MRC II DISTRIBUTION COMPANY, LP. TOUS DROITS RÉSERVÉS. 1 BOÎTE. 1 MILLION DE $. LE SORT DE L’HUMANITÉ. CAMERON DIAZ et JAMES MARSDEN dans le nouveau chef-d’œuvre du réalisateur de DONNIE DARKO LE FILM DE SCIENCE-FICTION ÉVÉNEMENT EN DVD ET BLU-RAY ÉGALEMENT EN COFFRETS DVD ET BLU-RAY AVEC SOUTHLAND TALES WWW.THEBOX-LEFILM.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :