Direct Soir n°701 15 fév 2010
Direct Soir n°701 15 fév 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°701 de 15 fév 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : José Garcia comique mac

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Directsoir N°701/Lundi 15 février 2010 14 BUZZ TÉLÉ INTERVIEW Claire Fournier, journaliste « « C’est notre affaire » est une émission de service et de décryptage » Depuis 2008, Claire Fournier a pris les rênes de « C’est notre affaire », sur France 5, un magazine qui traite de la consommation au quotidien diffusé le mercredi à 21h55 et rediffusé le samedi à 9h55. Pour « Direct Soir », elle évoque son parcours télévisuel et les spécificités de son émission. Pouvez-vous nous retracer votre parcours avant votre arrivée sur France 5 ? Claire Fournier : J’ai commencé comme journaliste financière pour Bloomberg Television à Londres et à New York. Ensuite, j’ai travaillé pour la chaîne américaine CNBC, puis sur iTélé pour y présenter Le journal de l’économie. Depuis septembre 2008, je suis sur France 5 pour présenter C’est notre affaire. Comment êtes-vous devenue journaliste économique ? C. F. : Après l’IEP de Bordeaux et un DESS de journalisme bilingue, j’ai intégré Bloomberg où je me suis spécialisée en économie. Dans un premier temps, je m’adressais à un public de traders, ensuite avec Le journal de l’économie, il s’agissait de vulgariser l’économie, de la mettre à la portée de tous. Aujourd’hui, sur France 5, je présente un magazine, qui, je l’espère, aide à mieux consommer. Quel est le concept de C’est notre affaire ? C. F. : Toutes les semaines, j’aborde plusieurs sujets (l’immobilier, la santé, les voyages, l’automobile, consommer durable, etc.). Par ailleurs, nous essayons de donner des vrais conseils aux téléspec - tateurs dans les rubriques « consommer malin », « consommer plus écolo » mais aussi « plus économe ». Les gens ont envie d’apprendre comment acheter malin. On essaie de leur donner les clés pour y arriver. On a un côté « service » qui répond à la charte de France5. Qu’est-ce qui fait sa spécificité par rapport aux autres émissions de consommation ? C. F. : C’est notre affaire est un magazine de service mais aussi de décryptage. C’est très important parce qu’il y a eu beaucoup d’émissions de consommation au cours des deux dernières années. De notre côté, je pense que nous avons trouvé la bonne formule. De la conso, on en retrouve déjà à longueur de JT, on en parle aussi beaucoup dans des magazines comme Capital, Envoyé spécial, parfois dans C’est dans l’air… C’est une thé matique transversale mais nous sommes la seule émis sion entière ment dédiée à la consommation du service public. L’émission existe depuis cinq ans. A-t-elle évolué depuis votre arrivée (Claire Fournier a succédé à Carole Gaessler,ndlr) ? C. F. : Je voulais qu’on ait plus d’inter - activité. Via la webcam, les téléspec - tateurs peuvent poser une question de droit à notre juriste. De plus, je suis très GAGNEZ DES DVD « SOIE » Au début des années 1860, une maladie ravage les élevages européens de vers à soie. Hervé Joncour, un jeune officier marié à une femme dévouée, doit se rendre en secret au Japon. C’est là qu’il rencontrera Hara Jubei, le seigneur local et son envoûtante concubine. Sans savoir un mot de la langue de l’autre, il va se tisser entre Joncour et la mystérieuse femme un amour obsédant et aussi impalpable que la précieuse étoffe… Avec Michael Pitt et Keira Knightley « AUJOURD’HUI, LES GENS SONT PLUS INFORMÉS, ILS FONT ATTENTION À CE QU’ILS ACHÈTENT. » Envoyez vos nom, prénom et adresse postale à : invitations@directsoir.net Précisez en objet : SOIE Seuls les 20 premiers courriels gagneront 1 DVD ACTUELLEMENT EN DVD Les réponses envoyées avant l’heure de la mise en ligne du journal ne pourront être prises en compte fière d’avoir pu rajeunir le public de C’est notre affaire. De plus en plus de femmes jeunes, surtout le samedi matin, suivent l’émission. Quels sont les thèmes qui intéressent le plus les Français ? C. F. : Dès qu’on parle de « bons plans », en général, que ce soit les bons plans « shopping », les bons plans « pour s’assurer moins cher » ou « se soigner moins cher » … Ce sont toujours des sujets qui retiennent l’attention du public. Quelle consommatrice êtes-vous ? Appliquez-vous à la lettre tous les conseils que vous donnez ? C. F. : J’aime bien l’idée de la consom - mation responsable, je ne suis pas une consommatrice bou limi - que. Je fais attention à ce que j’achète, quel est l’impact sur l’environ - nement, est-ce que c’est la meilleure option pour mon budget… D’après les retours qu’on peut avoir, j’ai le sentiment que nos téléspectateurs réagissent de la même façon. Aujourd’hui, les gens sont plus avertis, plus informés. Ils sont plus méfiants, ils font attention à ce qu’ils achètent, à la provenance des produits. On est assailli d’incitations à consommer toujours plus, mais la crise est passée par là. Casting en folie ➔ Cécile de Ménibus sera au côté de Lulu pour animer une soirée un peu spéciale sur TF6, le 28 février à 20h40. La complice de Jean-Marc Morandini, sur Direct 8, et l’ancien animateur du Hit machine présenteront L’incroyable casting. Devant un jury composé d’Elodie Gossuin, Xavier Anthony et Benjamin Boves, vingt-huit candidats déjantés s’affronteront pour obtenir le titre de phénomène de la soirée. Vous êtes diffusés sur le réseau hertzien et sur la TNT.C. F. : Nous avons de plus en plus de téléspectateurs qui nous retrouvent sur la TNT le mercredi soir. Nous sommes très attentifs à l’évolution de notre public, quel que soit le mode de diffusion. Quel genre d’émission regardez-vous ? C. F. : Des débats comme Mots croisés et C’est dans l’air, je suis également une grosse consommatrice de séries et d’information. Je suis toute la journée branchée sur iTélé et BFM Télé. Quel type d’émission rêveriez-vous d’animer ? C. F. : J’aimerais concevoir une émission d’économie grand public, avec des enquêtes sur les conséquences de nos gestes quotidiens. L’économie, ce n’est pas de la théorie, c’est avant tout des histoires d’hommes ou de femmes, d’entreprises où ils vivent au quotidien. C’est notre affaire, présentée par Claire Fournier, tous les mercredis, France 5. Cécile de Ménibus.
www.directsoir.net 23H25 20H35 ➔ Parler de pirates au XXI e siècle paraît anachronique. La menace est pourtant bien réelle. Au large de la Somalie, les équipages ne sillonnent plus les mers à la recherche de trésors, mais piègent les navires étrangers venant pêcher près des eaux territoriales. Derrière des prises d’otages en série, la piraterie somalienne est le théâtre de luttes d’influence et dérange l’économie mondiale. Alors que certains thoniers sont accompagnés de mercenaires ou aidés militairement par leur gouvernement, d’autres pays laissent leurs navires à la merci des pirates. Sur la terre ferme, le pays est tiraillé entre un état autoritaire et des milices islamistes. Somalie, la saison des pirates, documentaire. ZOOM TÉLÉ 15 Les dessous Deux sœurs vénéneuses de la nouvelle piraterie ➔ Expert en psychiatrie auprès de la cour de justice, Isaac La piraterie sévit du golfe d’Aden à l’océan Indien. 22H55 Histoire d’un collectif de cinéastes allemands dans les années 1970. Communauté artistique ➔ En avril 1971, à Munich, Wim Wenders et douze autres cinéastes fondent le collectif Filmverlag der Autoren, une coopérative de production et de distribution cinématographique qui marquera le renouveau du cinéma allemand à la suite des années d’aprèsguerre. Une histoire mouvementée et passionnante, racontée par ses principaux protagonistes. Contrechamps : La rébellion des cinéastes, documentaire. BR/KAI GREISER Barr (Richard Gere) fait un soir la connaissance de la sœur d’une de ses patientes (Uma Thurman), la magnifique Heather (Kim Basinger). Le psychiatre et la jeune femme, pourtant mariée, vont rapidement devenir amants. Alors qu’Heather est accusée du meurtre de son mari, un escroc dominateur et possessif, Isaac tente de la défendre. Il réussit, mais découvre qu’il est tombé dans le piège de ces deux jeunes femmes au passé inquiétant. Rencontre au sommet entre Kim Basinger, Richard Gere et Uma Thurman, dans un thriller sombre qui bénéficie d’une mise en scène très efficace. Multipliant les rebondissements, le scénario tient en haleine. Sang chaud pour meurtre de sang froid, film. Uma Thurman, Kim Basinger et Richard Gere, un trio redoutable.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :