Direct Soir n°682 19 jan 2010
Direct Soir n°682 19 jan 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°682 de 19 jan 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : Denzel Washington, apocalypse now

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 SPORTS HANDBALL/EURO 2010 Les Bleus en quête du triplé Champions olympiques et champions du monde en titre, les Bleus visent la victoire à l’Euro, qu’ils débutent aujourd’hui en Autriche, contre la Hongrie, pour un triplé historique. L’équipe de France de handball est la grande favorite de l’Euro 2010. Que reste-t-il à cette équipe hors du commun, sacrée championne du monde, il y a un an à Zagreb, seulement cinq mois après son titre à Pékin ? A prouver, plus rien, mais emmenée par la dynamique des compétiteurs insatiables qui continuent de garnir ses rangs, cette équipe de France lancera ce soir l’Euro 2010 contre la Hongrie, avec la féroce volonté de réussir un triplé JO-Mondiaux-Euro encore jamais réalisé. En remportant une compétition qui appartient déjà à l’impressionnant palmarès tricolore (en 2006 à Zurich), les Experts imprimeraient encore un peu plus leur trace dans l’histoire du handball. Cette quasi-certitude, qui enveloppe un groupe dont la France n’attend que la victoire finale, a été nuancée par Claude Onesta, en conférence de presse vendredi dernier : « La marge est faible. Quand on gagne, on est au-dessus des autres, mais dans l’échec, quelle serait notre réaction ? Comment gérerait-on la perte de confiance ? Nul ne le sait. » Alarmé par une préparation tronquée par les intempéries et les pépins physiques, le sélectionneur a préféré mettre en garde joueurs, journalistes et grand public. Mais c’était avant un tournoi de Bercy abouti. LES BLEUS SONT PRÊTS On ne saurait crier victoire prématurément après le week-end faste des Français à Paris, qui les a vus battre le Brésil (37-20) et l’Islande (35-25), vicechampionne olympique. Mais ces deux succès, acquis dans la ferveur populaire, auront forcément rassuré Claude Onesta et ses joueurs, achevant in extremis la préparation avant de prendre l’avion, direction l’Autriche. Au pays de Mozart, du Tyrol et de l’Apfelstrudel, ils seront d’ailleurs dix-sept Bleus, au lieu des seize prévus, pour palier les éventuelles rechutes. Dans quelques heures, Karabatic, Omeyer, Narcisse, Fernandez, Abalo, et tous les autres lanceront cette nouvelle quête. S’ils sont sacrés dans un peu moins de deux semaines, l’histoire leur appartiendra encore un peu plus. S’ils reviennent en France bredouilles, nul ne saura oublier les moments de gloire et de fierté qu’ils auront offerts au cours des dernières années. LE PROGRAMME Le premier tour des Experts ➔ Groupe D (Wiener Neustadt) : Espagne, République tchèque, Hongrie et France. Calendrier : France-Hongrie, aujourd’hui à 20h15. République tchèque-France, mercredi à 18h15. France-Espagne, vendredi à 18h15. INTERVIEW L’Euro est-elle, comme au football, une compétition plus compliquée ? Daniel Narcisse : Oui, ce sont les équipes européennes qui dominent le handball mondial. De plus, c’est une édition par ticulière car, dès la première phase, il faut affronter des équipes qui peuvent prétendre au dernier carré. On connaît l’enga- gement physique et l’en- chaî nement des matchs qui r en de n t cette compétition plus difficile que les championnats du monde ou les JO. Il faudra jouer toutes les rencontres à fond. Mais on a toutes les qualités et l’expérience pour pouvoir gérer ces matchs du premier tour. ALFAQUI/ICON SPORT Directsoir N°682/Mardi 19 janvier 2010 LA COMPÉTITION Quatre étapes avant la finale ➔Première phase (19-23 janvier) : seize équipes sont réparties en quatre poules de quatre. ➔ Les trois premiers se qualifient pour le tour principal, qui comprend deux groupes de six équipes (25-28 janvier). ➔ Les deux premiers de chaque groupe accèdent aux demi-finales, prévues le 30 janvier. ➔ La finale aura lieu le 31 janvier à 17h30. Daniel Narcisse, arrière gauche de l’équipe de France « Une aventure humaine dont on ne se lasse pas » Comment se remotive-t-on après avoir tout gagné ? D. N. : On a la chance d’avoir une équipe incroyable, avec des joueurs qui ont la tête sur les épaules. Ce sport, c’est notre passion. A chaque fois qu’on porte le maillot de l’équipe de France, on a envie de prendre du plaisir, de vraiment tout donner pour aller le plus loin possi - ble. On a encore envie de vivre de bons moments, des podiums… L’aventure humaine qui règne durant les compétitions, c’est quelque chose d’extraordinaire dont on ne se lasse pas. N’y a-t-il pas une crainte de l’échec après tant de victoires ? D. N. : Le groupe est intelligent, sain, il se parle. On sait la difficulté de remporter un Euro. L’équipe de France va encore tout donner. Si on a la chance d’aller loin, ça sera extraordinaire, mais si on est battus par plus forts que nous, c’est que cet Euro n’était pas pour nous, et on se remettra au travail pour la prochaine compétition.
SOLIDARITE ENVOYEZ VOS DONS Fondation de France - BP 22 - 75008 Paris Chèques Libellés à : Fondation de France- Solidarité Haïti ou dons en ligne sur www.fondationdefrance.org, FONDATION DE FRANCE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :