Direct Soir n°675 7 jan 2010
Direct Soir n°675 7 jan 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°675 de 7 jan 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Drew Barrymore, drôle de dame

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 SPORTS LE BILLET DE PIERRE SALVIAC Consultant RTL Cela ne tourne pas rond R aymond Domenech ne figure pas dans le dernier sondage TNS Sofres-Logica classant les cinquante sportifs préférés des Français. Est-ce étonnant ? Certainement pas quand on constate que la grande majorité des supporters n’accorde aucune chance à l’équipe de France de gagner la Coupe du monde de football. Jusqu’à présent, il n’y avait guère que le président Escalettes et son conseil fédéral pour maintenir la confiance au sélectionneur national. Et voici qu’en pleine période de vœux, sans attendre le résultat du Mondial, le président de la Fédération française de football nous sort de son chapeau une sélection de techniciens qui vont être contactés pour prendre la succession de Raymond Domenech. Dans un premier temps, quatre noms ont été livrés en pâture aux journalistes : Laurent Blanc, Didier Deschamps, Alain Boghossian et Jean Tigana. Puis, se rendant compte que la presse aurait vite fait de deviner le favori de la FFF, le président Escalettes s’est empressé d’ajouter deux noms, Arsène Charles Ernest Wenger et Guy Roux, histoire de brouiller les pistes. Le plus cocasse de cette histoire, c’est que le successeur de Raymond Domenech devrait être connu avant le début de la Coupe du monde. Compte tenu du fait que la Fédération n’est pas assez riche pour se payer la plupart des noms cités, le candidat qui semble le plus accessible est Alain Boghossian. Autrement dit, celui qui sera l’adjoint de Raymond Domenech pendant la Coupe du monde. Dans l’hypothèse où il serait choisi, vous imaginez la situation pendant le Mondial : le sélectionneur national secondé par celui qui aurait pris sa place quelques semaines auparavant. Il n’y a que le président Escalettes et sa troupe pour imaginer un scénario aussi kafkaïen. C’est en tout cas une preuve supplémentaire qu’à la Fédération française de football, cela ne tourne pas toujours rond. Réagissez : redac@directsoir.net HOCKEY SUR GLACE Huet dans le Top10 ➔ Gardien des Chicago Blackhawks, meilleure formation de NHL, et vainqueur mardi de Minnesota (4-1), le Français Cristobal Huet (photo, à g.) figure au 9 e rang des goals de la Ligue avec une moyenne de 91,20% d’arrêts par match. BASKET V. CAPMAN/SIPA Irrésistibles Lakers ➔ Vainqueurs dans la nuit de mardi à mercredi de Houston (88-79), les Lakers de Los Angeles de Lama Odom (photo), champions de NBA en titre, totalisent 28 succès en 34 journées depuis le début de la saison régulière. FOOTBALL/COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS Une sélection de stars La 27 e édition de la Coupe d’Afrique des nations (10-31 janvier) débutera dimanche en Angola, avec son habituel contingent de stars, qui évoluent toutes sur le Vieux Continent. SAMUEL ETO’O (28 ANS, CAMEROUN, 87 SÉLECTIONS) Meilleur buteur de l’histoire de la compétition (16buts) et double vainqueur de l’épreuve avec le Cameroun (2000 et 2002), dont il est l’actuel capitaine, le Milanais sera encore la grande star de cette Coupe d’Afrique des nations (CAN). Triple ballon d’or africain (2003, 2004 et 2005), Eto’o a connu une année 2009 chargée, entre les titres remportés avec le FC Barcelone (Ligue des champions, Liga et Coupe du Roi) et son départ pour l’Inter, avec qui il domine la SerieA. DIDIER DROGBA (31 ANS, CÔTE D’IVOIRE, 57 SÉLECTIONS) A 31 ans, le capitaine de la sélection ivoirienne vit une première partie de saison bien remplie. Meilleur buteur de Premier League (14 buts) avec Chelsea, Drogba s’est refait une santé après une saison 2008-2009 décevante, à cause de blessures et de coups de sang. Assagi, l’attaquant sera assurément l’une des vedettes de cette CAN, au sein de la sélection de Côte d’Ivoire, grande favorite. YAYA TOURÉ (26 ANS, CÔTE D’IVOIRE, 30 SÉLECTIONS) L’autre star des Eléphants, c’est lui. Pion essentiel du milieu de terrain du FC Barcelone avec qui il a tout gagné en 2009, Yaya Touré a recemment été élu joueur ivoirien de l’année, devant Didier Drogba et Gervinho. Relayeur infatigable, il pèse dans l’entre-jeu par sa technique et son physique (1,91m pour 90 kg). TENNIS SHOT/ICON SPORT W. WEST/AFP Directsoir N°675/Jeudi 7 janvier 2010 L’attaquant ivoirien Didier Drogba. MICKAEL ESSIEN (27 ANS, GHANA, 50 SÉLECTIONS) Coéquipier de Drogba à Chelsea, où il revit également après une saison difficile, le roc ghanéen, transféré de Lyon en 2005 pour 38 millions d’euros, est le meneur du Ghana. Pouvant évoluer à peu près partout en défense et au milieu, Essien devrait encore faire parler sa puissance et sa vitesse. EMMANUEL ADEBAYOR (25 ANS, TOGO, 25 SÉLECTIONS) Ballon d’or africain en 2008 et star incontestable des Eperviers togolais, Emmanuel Adebayor est un homme de caractère, mais aussi de conflits. Ce grand gabarit (1,90m, 77 kg) sera l’arme numéro un du Togo, qui espère atteindre les quarts de finale pour la première fois de son histoire. Gasquet enchaîne ➔ La simple joie de jouer et de fouler à nouveau les courts en compétition lui avait tant manqué qu’il ne veut plus les quitter. Vainqueur hier matin de l’Australien Matthew Ebden (6-3, 6-4), Richard Gasquet (photo) s’est ouvert les portes des quarts de finale du tournoi de Brisbane (Australie). Si la performance n’a rien d’exceptionnel, par rapport au test qui l’attend au prochain tour contre Andy Roddick, elle permet néanmoins au Biterrois de retrouver ses sensations et sa confiance à moins de deux semaines de la première levée de la saison en Grand Chelem, à Melbourne lors de l’Open d’Australie.
www.directsoir.net FOOTBALL/MERCATO OM, PSG : les erreurs de casting Mercato d’hiver ne rime pas forcément avec bonnes affaires. Les clubs parisien et marseillais ont même connu quelques flops. Voici les plus marquants. Le coup d’envoi du mercato d’hiver a été donné lundi. Retour sur les choix pas toujours judicieux du PSG et de l’OM. La filière brésilienne du PSG a pris du plombdans l’aile. Depuis quelques années, les erreurs de casting sont une mauvaise habitude au PSG lors de la trève d’hiver. Sergei Semak, Cyrille Pouget… la liste serait longue. Autrefois activée avec réussite (Rai, Ricardo, Valdo…), la filière brésilienne a pris du plombdans l’aile avec les arrivées ratées de Vampeta (2001), mais aussi et surtout de l’improbable duo Souza-Everton. Recrutés fin janvier 2008, le milieu et l’attaquant n’ont été que les ombres des talents annoncés. OM : Cyprien, Torrisi et les autres… Certes, Marseille a fait de bonnes pioches, Santos Everton, ex-joueur du PSG. en hiver, avec Taiwo, Brandao, Maoulida, Pagis… Mais les campagnes de recrutement de début d’année sur la Canebière ont parfois été décevantes : Edson Da Silva en 1999, Cyrille Pouget (encore lui), Jean-Pierre Cyprien et Franck Dumas en 2000, avant le désastreux mercato 2001. De retour, Bernard Tapie avait alors recruté les W. Dalmat, Dimas, Rivera, Sakho et autres Torrisi, pour quasiment autant de flops. Par la suite, l’OM s’est montré plus inspiré, même si Koji Nakata (2005), Salim Arrache (2007) ou encore Juan Angel Krupoviesa et Kanga Akalé (2008) n’ont jamais convaincu. D. WINTER/ICON SPORT FOOTBALL/L1 Larqué, les Verts à l’âme ➔ Titulaire du DEPF (Diplôme d’entraîneur professionnel de football), nécessaire pour avoir le droit d’entraîner, Jean-Michel Larqué (photo) aurait proposé, selon le quotidien L’Equipe, son aide à l’AS Saint- Etienne,18 e au classement. Mais Christophe Galtier, nommé entraîneur en remplacement d’Alain Perrin et confirmé avant-hier par le conseil d’administration du club, ayant promis de passer ses diplômes, la LFP lui a offert une dérogation. Ancien Vert (1965- 1977), Larqué ne reviendra donc pas tout de suite du côté du Chaudron. Ali Traoré, joueur de l’Asvel. SPORTS 7 GERARD JULIEN/AFP BASKET-BALL L’Asvel aux portes du Top 16 ➔ Troisième du groupe A, l’Asvel peut quasiment assurer sa qualification pour le Top 16 de l’Euroligue ce soir. Mais pour cela, il faudra battre l’ogre FC Barcelone dans une Astroballe à guichets fermés pour l’occasion. En cas de défaite, il restera aux Lyonnais de Vincent Collet une autre chance de qualification, lors de la dernière journée à Zagreb, le 13 janvier.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :