Direct Soir n°669 21 déc 2009
Direct Soir n°669 21 déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°669 de 21 déc 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Francis Ford Coppola, le parrain du 7e art

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ÉDITIONS DU CHÊNE EDITIONS DILECTA 12 BEAUX LIVRES Secrets d’artistes Pour concurrencer les habituelles monographies d’artistes, les éditeurs et les auteurs rivalisent d’originalité pour nous faire découvrir les grands noms de l’histoire de l’art. 1 2 4 ➔ 1. LES DERNIERS JOURS D’UN MAÎTRE Entre le 20 mai et le 29 juillet 1890, Vincent Van Gogh réalise quatre-vingts toiles. Installé à Auvers-sur-Oise, l’artiste consacre les derniers jours de sa vie à peindre une campagne pittoresque, où toits de chaume, champs de blé et portraits tiennent une place importante. Le livre Vincent Van Gogh à Auvers réunit l’ensemble de ces toiles et les met en parallèle avec la correspondance de l’artiste. A l’origine de cet ouvrage, un documentaire de 52 minutes, réalisé par le photographe Peter Knapp. Vincent Van Gogh à Auvers, Peter Knappet Wouter Van der Veen, Editions du Chêne, 45 €. ➔ 2. L’ŒIL DES COULISSES Que se passe-t-il sur le tournage des grands films ? La photographe américaine Mary Ellen Mark offre une réponse en noir et blanc, aux éditions Phaidon. Pendant plus de quarante ans, cette artiste a fréquenté les plateaux de cinéma, côtoyant de célèbres réalisateurs (Truffaut, Fellini, Coppola) et acteurs (Deneuve, Brando, Nicholson). De ces expériences, elle a gardé des images à la fois fortes et émouvantes, aujourd’hui compilées dans un beau livre. D’Apocalypse Now à Sweeney Todd, découvrez les coulisses des films de légende. Un regard en coulisses, quarante ans de photographies de plateau, Mary Ellen Mark, Phaidon, 49,95 €. HAZAN 3 ➔ 3. VIE ET ŒUVRE D’UN ÉDITEUR Actuellement à l’honneur à la Maison européenne de la photographie (jus- qu’au 24 janvier), la vie et l’œuvre de l’éditeur Robert Delpire se découvrent également sur papier. Dans un coffret en trois volumes, édité par sa propre maison d’édition, toutes les 5 facettes de la carrière de Delpire sont évoquées. Les amoureux de photographies y trouveront ainsi des clichés de Brassaï, August Sander ou Patrick Zachmann, tandis que les publivores s’amuseront des campagnes très seventies réalisées pour Cacharel, Citroën ou Le nouvel observateur. Delpire & Cie, coffret trois volumes, Delpire, 29 €. PHAIDON DELPIRE ➔ 4. LE MAÎTRE DU BLEU OUTRE-ATLANTIQUE Lauréat du concours des plus beaux livres français 2009, cet ouvrage permet de découvrir la carrière d’Yves Klein (1928- 1962) sous un angle nouveau. Ses relations avec les artistes et galeristes américains sont analysées en profondeur. Elles permettent notamment de comprendre comment il a réussi en moins de dix ans à s’imposer comme l’une des figures majeures de l’avant-garde d’après-guerre et faire breveter son fameux bleu, dit IKB. Yves Klein USA, Dilecta, 28 €. ➔ 5. LES « PETITS » RENOIR L’exposition Renoir au XX e siècle, présentée au Grand Palais, se terminera le 4 janvier. Pour prolonger le plaisir de découvrir d’autres facettes de ce maître de la peinture, les éditions Hazan publient un ouvrage qui rend hommage à ses talents de dessinateur. Renoir : pastels, crayons, sanguines, aquarelles, Emmanuelle Amiot-Saulnier, Hazan, 39 €. ÉD. LA MARTINIÈRE Du nouveau sur l’art CITADELLES & MAZENOD ➔ L’Art nouveau – que l’on considère généralement comme l’art de la Belle Epoque – est d’une richesse exceptionnelle. Par ses formes, ses couleurs, ses inspirations, ses innombrables formes d’expression, il reste à sa façon l’un des grands courants qui a façonné notre civilisation. Habité, torturé parfois, toujours sensuel, profondément inspiré par la nature, il explore l’inconscient et continue à nous parler. C’est une magnifique synthèse de cette effervescence qu’il nous est offert de découvrir ici. L’Art nouveau, Jean-Michel Leniaud, Citadelles & Mazenod, 199 €. Un Paris imprenable ➔ « Respirer Paris, cela conserve l’âme », écrivait Victor Hugo dans Les misérables. La splendeur et le charme de la capitale française ont toujours inspiré les artistes, qu’ils soient peintres ou écrivains. Depuis l’invention de la photographie, Paris est également la cible de tous les objectifs. Les photographes YannArthus-Bertrand et Hervé Tardy se sont tous deux laissés séduire par la Ville lumière. Ils lui rendent aujourd’hui hommage sur papier glacé. Fidèle à ses images vues du ciel, YannArthus- Directsoir N°669/Lundi 21 décembre 2009 La Bible sublime CERF ➔ C’est le best-seller incontesté de l’histoire de l’humanité. La Bible, matrice de toutes les cultures judéo-chrétiennes, a été l’objet des éditions les plus variées, sommairement recopiée ou magnifiquement ouvragée. Celle que publient les Editions du Cerf avec la Réunion des musées nationaux est un chef-d’œuvre du genre. La traduction de l’école biblique de Jérusalem – l’une des meilleures et des plus utilisées – est émaillée des plus belles œuvres de l’art occidental, de l’Antiquité à l’époque contemporaine. Pour élever l’esprit et enthousiasmer le regard… La Bible de Jérusalem-20 siècles d’art, Jean-François Colosimo (dir.), Isabelle Saint-Martin et Grégoire Aslanoff, Cerf-RMN, 3 volumes. Prix de lancement jusqu’au 31 mars 2010 : 295 €. Bertrand publie aux éditions du Chêne un magnifique ouvrage tout en longueur. Vue des airs, la capitale dévoile son incroyable géométrie, fruit des travaux entrepris par le baron Haussmannsous le Second Empire. Hervé Tardy (ancien photographe de l’agence Gamma) a, lui, choisi de montrer Paris depuis une nacelle. Amorcé en 1983, son projet a d’abord été clandestin avant d’obtenir, au printemps dernier, l’autorisation de s’élever à précisément 44 mètres du sol pendant une semaine. Les quelque 200 photos réunies dans son livre montrent un Paris « imprenable ». Paris vu du ciel, YannArthus- Bertrand, éd. du Chêne, 49,90 €. Vue imprenable sur Paris, Hervé Tardy, La Martinière, 35 €.
www.directsoir.net CHOCOLAT La gourmandise de Noël A quelques jours des fêtes, vos appétits s’aiguisent surtout à l’idée de déguster sans retenue de précieux chocolats aux formes et aux saveurs variées. Le chocolat, péché mignon des Français. Ils sont en effet près de 98% à confier qu’ils aiment cette friandise au goût si complexe et changeant. Pour les fêtes de fin d’année, ils se laisseront d’ailleurs tenter çà et là par quelques petits bonbons de chocolat joliment présentés. Comme le veut la tradition, quelque peu inexpliquée. Car il n’existerait pas d’origine précise pour expliquer le fait que l’on mange du chocolat à Noël. « La consommation traditionnelle de chocolat pendant les fêtes de Noël repose essentiellement sur les valeurs de convivialité et de partage qu’il porte, explique Florence Pradier, secrétaire générale du Syndicat du chocolat. C’est un petit morceau de bonheur. » Selon les données de cette même organisation, la consommation pour les fêtes de fin d’année était de 31600 tonnes l’an dernier. « Les bonbons de chocolat vendus à cette période représentent près de 40% du Envoyez-nous vos astuces, vos coups de cœur, vos coups de sang… sur les prochains thèmes que nous aborderons dans cette page, « Mieux consommer ». Dites-nous tout sur conso@directsoir.net. 5,7 GRAMMES par jour, soit un carré de chocolat. C’est la consommation moyenne par adulte, en France. chiffre d’affaires annuel de cette catégorie », précise-t-elle. POUR TOUS LES GOÛTS Si le chocolat au lait est majoritairement consommé dans l’Hexagone, le noir est apprécié des Français, qui apprécient le goût corsé du chocolat pur. Au moment de Noël, il apparaît notamment sur les ganaches de couverture des bonbons. Les fruits confits enrobés de chocolat ou les chocolats fourrés sont les produits traditionnels de décembre. Mais à Noël, tout est permis. Ni mode, ni convention en matière de chocolat. En ce Noël 2009, quelles sont les tendances ? « Chaque chocolatier a sa propre tendance car le chocolat est un produit extraordinaire que l’on peut associer à de multiples saveurs et qui peut prendre toutes les formes. Il permet une grande créativité et les chocolatiers en profitent… pour le bonheur de tous ! », conclut Florence Pradier. VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE PROCHAINS THÈMES ABORDÉS:• Un menu bio pour Noël.• Je revends mes cadeaux sur le Net.• Commencer l’année du bon pied.• Se débarrasser proprement de son sapin. M. GAILLARD/REA MIEUX CONSOMMER 13 RECETTE Des truffes maison ➔ Ingrédients : ● 250 g de chocolat pâtissier noir ●125 g de beurre ● 2 jaunes d’œuf ● 125 g de sucre glace ● Environ 50 g de cacao ● 1 paquet de sucre vanillé ➔ Préparation : Cassez le chocolat en petits morceaux et faites-le fondre au bain-marie. Incorporez peu à peu le beurre puis mélangez le tout jusqu’à ce que le beurre fonde complètement. Retirez l’ensemble du feu. Versez sur la préparation les jaunes d’œuf, le sucre glace et le paquet de sucre vanillé, puis mélangez. Réservez au réfrigérateur pendant une heure pour que la pâte durcisse. Faites de petites boules avec la main ou aidez-vous de deux petites cuillères. Roulez-les ensuite dans la poudre de cacao. Présentez vos truffes dans un plat et dégustez-les froides. Vous pouvez également agrémenter votre préparation en y ajoutant quelques gouttes d’alcool, comme du rhum ou du whisky. TÉMOIGNAGES ➔ EMMA, 32 ANS « Mes chocolats de Noël préférés sont ceux qui ont une forme d’escargot avec de la praline à l’intérieur. Je peux manger la boîte entière en un après-midi seulement. Pour les fêtes, ma mère a l’habitude de mettre une boîte de chocolats pour chacun de nous au pied du sapin. C’est un petit plus gourmand. J’aime beaucoup aussi le chocolat blanc. En revanche, je trouve que le chocolat noir est trop riche et trop fort en goût. Et je n’aime pas beaucoup ceux qui sont fourrés ou à la liqueur. » ➔ ALEXANDRE, 23 ANS « J’adore les chocolats à la praline gianduja. Ces chocolats ont un goût de lait avec du cacao d’une grande finesse et d’une grande pureté. Ils pourraient même faire partie de ma liste au Père Noël. » Assortiments de fête MAISON À CROQUER Le conte d’Hansel et Gretel est revisité à la sauce chocolat. Leur maison (ci-dessus) composée de chocolats noir et au lait est garnie d’un toit de palets de chocolats aux fruits secs. Jadis et Gourmande, La maison d’Hansel et Gretel, à partir de 46 €. UN ÉCRIN DE CHOC Voici un assortiment de 9, 25, 36, 49 ou 81 chocolats aux goûts variés : noir ou au lait, pralinés ou feuilletés. Fauchon, écrins de 12,50 à 81 €. DE L’OR ET DE L’ARGENT Les Buttes-Chaumont sont un doux mélange de chocolats présentés dans une coupe en verre. Hediard, Buttes-Chaumont, 96 €. TROIS EN UN Ferrero Rocher, Rond Noir et Garden Coco : les trois précieuses recettes de Ferrero réunies dans un seul coffret de 48 pièces. Coffret Ferrero Collection, 16,99 €. LES DÉLICES DES ARÔMES Cinq coffrets de tailles différentes pour satisfaire toutes les envies de chocolats aux arômes différents. De Neuville, de 3 à 63,50 €. LA MAISON DU CHOCOLAT POUSSIÈRES D’ÉTOILES Des assortiments de 32, 54 ou 107pièces (ci-dessus) mettent en avant des chocolats aux parfums rares. La maison du chocolat, coffret Nuit d’étoiles, de 39,50 à 149 €. CHOCOLATS EN SCÈNE Le décor d’un théâtre dans une boîte de chocolats. L’assortiment pèse 660 grammes. Chocolats Chapon, coffret Théâtre, 72 €.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :