Direct Soir n°655 1er déc 2009
Direct Soir n°655 1er déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°655 de 1er déc 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Journée mondiale du SIDA : tous solidaires

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 CULTURE EXPOSITION Sages comme des images Le musée de l’Orangerie expose « Les enfants modèles ». Une centaine d’œuvres mettant en scène les rejetons de Picasso, Renoir, Monet ou encore Vuillard. Etre « fils ou fille de » n’est pas l’apanage de la politique et du cinéma. Exposés à la vue de leurs parents et soumis à leur autorité, les enfants de peintres sont les candidats parfaits pour servir de modèles. C’est sous cet angle original que le musée de l’Orangerie présente une centaine de tableaux de maîtres, cet hiver. Le principe de l’exposition est de confronter le portrait de l’enfant à son impression personnelle sous forme d’écrit ou d’interview. Pierre- Auguste Renoir, Maurice Denis, Pablo Picasso, Georges Sabbagh et plus récemment Paul Belmondo et Georges Arditi ont pris leurs enfants, ou les bambins évoluant dans leur entourage, pour sujet. Posant volontairement ou à contrecœur, ces « bons petits diables » deviennent, sous le pinceau de leur géniteur, des œuvres d’art. Maya Picasso ap - 1 paraît ainsi en ta - blier à carreaux, Noëlle Denis enlaçant ses poupées rayonne avec ses boucles blondes et Pierre Arditi joue les ados boudeurs sur une chaise rouge. Les enfants modèles, de Claude Renoir à Pierre Arditi, jusqu’au 8 mars, musée de l’Orangerie, jardin des Tuileries, Paris 1 er. www.rmn.fr DR C. JEAN/RMN FELD ENTERTAINMENT 2 3 SPECTACLE Féerie sur glace 1. Raymond Dubufe, fils du peintre, décorateur et sculpteur Guillaume Dubufe. 2. Arï Redon, fils du peintre Odilon Redon. 3. Maya, célèbre pour avoir été représentée, par son père, Pablo Picasso, dans de nombreux tableaux. ➔ Comme chaque année, le petit monde de Disney investit le Zénith de Paris pour son traditionnel tour de piste. Cette année, c’est au tour des princesses d’être à l’honneur, sous la conduite de la Fée Clochette. Quarante patineurs virevoltants donneront vie à Jasmine, Cendrillon ou encore à la Belle au Bois Dormant, au rythme des chansons devenues incontournables. Rêve de princesses, du 2 au 13 décembre, au Zénith, Paris 19 e, puis en tournée dans toute la France. Renseignements : www.disneysurglace.fr Quarante patineurs sont attendus au Zénith. Directsoir N°655/Mardi 1 er décembre 2009 L’ASSOCIATION/LISA MANDEL 2009 BANDE DESSINÉE Plus on est de fous… ➔ On a connu Lisa Mandel avec Nini Patalo et son hilarant blog Libre comme un poney sauvage (http://lisamandel.net/). L’Association, maison d’édition très sérieuse aux allures de laboratoire d’expérimentations graphiques, publie HP, nouvelle série de la pétillante dessinatrice. A travers des témoignages pudiques et intelligents, l’auteur revient sur l’histoire récente de nos hôpitaux psychiatriques. Ce tome 1 s’intéresse aux « HP » des années 1970, qui ont fait, heureusement, bien du chemin depuis… HP, tome 1 : l’asile d’aliénés, Lisa Mandel, L’Association, 14 €.
www.directsoir.net Alors que l’automne balaye les certitudes lyonnaises et marseillaises comme de simples feuilles mortes, Bordeaux a repris en une semaine une dimension que deux défaites en Ligue 1 avaient paru effriter. Après avoir assuré la première place de son groupe en Ligue des champions au terme d’une rencontre parfaitement maîtrisée face à la Juve (2-0) et repris la tête de la L1 en battant Nancy (0-3), Bordeaux s’érige de nouveau comme le leader du football français. BORDEAUX GAGNE SANS GOURCUFF On pensait les Girondins dépendants de leur meneur tricolore. Trois des quatre défaites bordelaises en L1 ont eu lieu en l’absence de YoannGourcuff (à Auxerre, 0-1, 9 e journée, Gourcuff n’est rentré qu’à la 70 e minute). Les deux succès de la semaine passée et la maîtrise retrouvée de Bordeaux ont prouvé le contraire. En son absence, Fernando a pleinement profité des titularisations que Laurent Blanc lui a offertes pour montrer qu’il savait être tout aussi décisif (un but contre Turin et un autre face à Nancy). Mais plus que des individualités, où ressort un Marouane Chamakh énorme et s’affirme enfin Yoan Gouffran, l’entraîneur bordelais peut surtout se réjouir d’avoir retrouvé un collectif, solide et créatif : « On a été très solides défensivement. On a beaucoup créé », confirme Laurent Blanc. Sans avoir atteint le niveau de quasi-excellence déployé mercredi, Bordeaux a tapé du poing sur la table en Lorraine, se comportant sur la pelouse comme un vrai patron : « On a imposé notre football à Nancy », note Alou Diarra. Un succès sans bavures qu’il n’a pas dissocié de la belle prestation européenne fournie quatre jours plus tôt : « Etre qualifiés en Ligue des champions nous a ôté une charge psychologique. Nous pouvons nous concentrer sur le championnat. Nous avons atteint notre objectif européen plus SPORTS 13 FOOTBALL Bordeaux, le retour d’un grand cru Vainqueur de la Juventus de Turin (2-0) mercredi dernier et de Nancy (3-0) ce week-end, Bordeaux a retrouvé son football et la tête de la Ligue 1. Ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour ses concurrents directs. L’attaquant bordelais Yoan Gouffran (à d.) buteur dimanche contre Nancy (0-3). DROGBA AIME ARSENAL RUGBY TOP 14 D. WINTER/ICON SPORT tôt que prévu. » Les mauvaises langues avançaient il y a une semaine encore un Bordeaux moins performant et régulier que son devancier. En retrouvant la lumière et en montrant même encore plus de talent et de ressources, ce Bordeaux-là a fait taire les critiques naissantes. Auteur d’un doublé contre Arsenal, dimanche, lors de la victoire 3-0 de Chelsea, Didier Drogba est le bourreau des Gunners, contre lesquels il a marqué dix fois en onze derbys depuis son arrivée outre-Manche, en 2004. Le Métro vise la passe de sept ➔ Vainqueur ce week-end d’Albi au terme d’un match peu prolifique (9-6), le Racing Métro 92 visera demain un septième succès consécutif (19h) sur la pelouse du Biarritz Olympique. Ce match reporté de la 12 e journée donne aux coéquipiers de François Steyn (photo) l’occasion de renforcer leur statut d’outsider pour les futurs play-offs d’un Top 14, dominé par Castres. En cas de victoire contre les Biarrots, écrasés par le leader ce week-end (34-6), le Racing s’emparerait de la quatrième place au détriment de Toulon et reviendrait dans la roue de Clermont et Perpignan, respectivement deuxième et troisième.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :